1 couple sur 2 se dispute à cause des tâches ménagères, comme une étude le révèle

par

3, 2, 1 fight !

La gestion et l'attribution des tâches ménagères au sein des couples passionne les instituts de sondage, et déchire visiblement les couples ! Si l'on apprenait grâce à une enquête de la revue Work, Employment and Society de juillet 2019 que les femmes dédient trois fois plus de temps aux tâches ménagères que les hommes, une nouvelle enquête signée Ifop pour Consolab nous apporte des précisions quant à cet écart de traitement.

Si l'on apprend qu'en moyenne, 75% des Européennes « sont plus actives au sein de leur foyer » que les hommes, l'enquête met surtout en avant les conflits que cette répartition inégale engendre au sein des couples. Avec 48% de femmes déclarant se disputer avec leur conjoint à propos des tâches ménagères, et 42% des hommes faisant le même constat, on peut dire que l'entretien de la maison est un sujet de conflit important.

Les plus concernés par cette tendance ? Les couples de moins de 30 ans (27% des sondés) et les couples de moins de 3 ans (33%), alors que le problème ne concernerait que 10% des couples ensemble depuis plus de 20 ans par exemple. Côté géolocalisation, l'enquête nous apprend qu'il existerait davantage de conflits au sujet des tâches ménagères chez les couples vivant dans des agglomérations de province (20%) : le problème serait moins flagrant en agglomération parisienne où le problème ne concernerait que 12% des sondés. Les parigots, trop occupés à autre chose pour s'embrouiller sur le ménage, ou peut-être plus sensibilisés à la répartition égalitaire des tâches ?

Mais le plus drôle (en mode rire jaune, on précise) concerne le comportement des hommes vis-à-vis de certaines tâches ménagères. D'après l'étude Ifop pour Consolab, 71% des hommes refusent de faire le repassage - 14% le font, mais en rechignant. Concernant les poussières, l'aspirateur/serpillière, le tri du linge/lancement d'une machine à laver, le nettoyage des sanitaires et le changement des draps, environ 5 hommes sur 10 s'y refusent catégoriquement, et 2 hommes sur 10 le font en râlant. Comme si les femmes adoraient faire du ménage, elles ! On comprend que les couples se déchirent lorsqu'il est si compliqué pour une femme d'obtenir la participation (et la bonne volonté) de son conjoint.

En revanche, 91% des hommes n'ont pas de mal à sortir les poubelles, 85% se coltinent la vaisselle, 83% vont faire les courses et 73% font la cuisine, de quoi compenser légèrement la charge mentale qui pèse sur les épaules des femmes... à condition que ces tâches soient effectuées sans avoir besoin de le demander.

Communiquer au sein de son couple, établir un planning de répartition des tâches ou recourir à une tierce personne pour le ménage, voici donc des pistes à explorer pour apaiser l'ambiance tendue qui règne au sein d'un couple sur deux. Car non, la situation n'est pas une fatalité - et si l'autre vous laisse entendre que ça l'est, il faudrait peut-être songer à faire chemins séparés !

Source : Shoko / Ifop / Consolab - Crédit : Maskot,Getty Images