10 choses que tu vas adorer à Philadelphie, la ville branchée et décontractée près de NYC

par

Tiens-toi prête à craquer pour Philly !

Quand on pense à la côte Est des Etats-Unis, on pense bien souvent New York, la grosse pomme effervescente avec sa skyline étincelante, ses quartiers animés, ses musicals, ses yellow cabs et tant de choses encore. Mais à environ 150km plus au sud, une autre ville située dans l'état de Pennsylvanie mérite le détour - même carrément le voyage tant elle est agréable, dynamique et riche en histoire. On parle bien sûr de Philadelphie, sixième ville des Etats-Unis en terme de population - avec le potentiel pour devenir ta destination préférée de l'autre côté de l'Atlantique. Si tu as envisagé roadtriper aux US, ou même si ce n'est pas encore dans tes projets, on te dit tout de suite pourquoi Philadelphie doit absolument figurer dans ta travel-list et toutes ces choses que tu vas adorer en visitant la métropole de l'amitié fraternelle.

Une ville chill à taille humaine

Philadelphie a beau être une grande ville dynamique avec un vaste centre d'affaires et quelques 1,5 millions d'habitants, il y règne une ambiance décontract'. Pas de sirènes hurlantes, de trottoirs impraticables ni même de lieux blindés : bien sûr, il y a la queue devant la statue de Rocky en milieu d'après-midi ou à l'entrée des bars branchés en soirée, mais rien de comparable à ce que l'on pourrait attendre d'une métropole. Philly se révèle être une ville agréable à taille humaine : on se balade facilement à pied (sans être jugé !) ou à vélo dans son centre et non seulement c'est un atout pour nous Français, et c'est sans aucun doute la meilleure chose à faire pour déambuler et s'imprégner de l'atmosphère de la ville, des grandes artères du Center City aux rues confidentielles du Old City !

  • Le tips de la rédac : Après une séance shopping sur Walnut et/ou Chestnut Street, remonte sur la 2ème avenue en direction du vieux quartier, à l'est de la ville. Derrière l'enceinte verdoyante où les musées se sont concentrés (Musée Benjamin Franklin, Musée de la Révolution Américaine mais aussi Liberty Bell) se trouve la plus vieille rue habitée des Etats-Unis, la Elfreth's Alley où les maisons de briques bordées d'arbres sont instagramables à souhait.
Le Town Hall, l'hôtel de ville de Philadelphie
Le Town Hall, l'hôtel de ville de Philadelphie
Voyages & Évasion - Le quartier de Rittenhouse Square à Philadelphie
Le Town Hall, l'hôtel de ville de Philadelphie
Voyages & Évasion - Vue sur la skyline de Philadelphie et sa banlieue
Le Town Hall, l'hôtel de ville de Philadelphie
Les murals

Si l'on parle de Philly comme d'une ville arty et colorée, c'est pour une bonne raison : afin d'endiguer la multiplication des tags sur les façades de la ville dans les années 80, la municipalité a lancé le programme Mural Arts Philadelphia, une initiative pour redorer l'image de la ville et permettre notamment la réinsertion de délinquants et la révélation d'artistes internationaux. Aujourd'hui, quelques 4000 fresques et peintures murales décorent les rues, parkings et façades de Philadelphie, parfois permanentes, parfois éphémères mais toujours remarquables. Ouvrez l'oeil et levez le nez, vous ne savez pas sur quoi vous pourrez tomber au prochain coin de rue !

  • Le tips de la rédac : S'il est possible d'explorer la carte interactive des différentes peintures murales sur le site de Mural Arts Philadelphia, une visite guidée reste l'option la plus sympa pour explorer le street art local. Pour un prix allant de 23$ à 32$ par adulte, l'organisme propose des balades de 2h à pied, en trolley ou en segway dans différents quartiers à la découverte des fresques les plus emblématiques. Incontournable !
La peinture « Common Threads » par Meg Saligman © Steve Weinik/Mural Arts Program
La peinture « Common Threads » par Meg Saligman © Steve Weinik/Mural Arts Program
Voyages & Évasion - La peinture « Open your eyes » par AdamWallacavage © Steve Powers
La peinture « Common Threads » par Meg Saligman © Steve Weinik/Mural Arts Program
Voyages & Évasion - La peinture « Striving Higher & Higher Aspirations » par Cesar Viveros © Mural Arts Program
La peinture « Common Threads » par Meg Saligman © Steve Weinik/Mural Arts Program
La cuisine tendance

Venir à Philadelphie sans déguster un bon cheesesteak serait un sacrilège (le Président Obama a sa petite adresse préférée, le Carmen's Famous Italian Hoagies & Cheesesteaks du Reading Terminal Market), mais la cuisine philadelphienne ne se limite pas aux sandwichs dégoulinant de fromage : la ville regorge d'adresses branchées et de chef.fes de renom offrant des mets délicats aux saveurs internationales. Si les locaux raffolent du petit bistro français baptisé Parc dans le quartier de Rittenhouse Square, ils sont aussi friands des restaurants BYOB (bring your own bottle, aka les restaurants où les clients peuvent apporter leur(s) bouteille(s) de vin), à la bonne franquette. Définitivement, il y en a pour tous les goûts à Philadelphie et les régimes spéciaux ne sont pas laissés pour compte avec de nombreuses adresses végétariennes et véganes à travers la ville.

  • Le tips de la rédac : Petit-déjeuner au Reading Terminal Market, grand food court du centre-ville où cheesesteaks côtoient stands de doughnuts et bakeries locales.
  • Réserver une table à Spice Finch, nouvelle adresse de cuisine méditerranéenne de Rittenhouse Square, tenue par la cheffe Jennifer Carroll et ses 9 ans d'expérience au restaurant étoilé Le Bernardin d'Eric Ripert.
  • Dîner sur la terrasse du Irwin's au sud de la ville, un restaurant aux influences libanaises/turques situé en rooftop dans une ambiance romantique-chill.
Le Reading Terminal Market, food court animé à toute heure de la journée © PHLCVB
Le Reading Terminal Market, food court animé à toute heure de la journée © PHLCVB
Voyages & Évasion - Les spécialités méditerranéennes du restaurant Spice Finch © Spice Finch/Facebook
Le Reading Terminal Market, food court animé à toute heure de la journée © PHLCVB
Voyages & Évasion - Les mets aux influences libanaises du restaurant Irwin's de Philadelphie © Irwin's
Le Reading Terminal Market, food court animé à toute heure de la journée © PHLCVB
Les vues imprenables

Philadelphie peut s'admirer en levant le nez, les yeux attirés par les immeubles de verre et l'opulent City Hall à l'architecture d'inspiration française, mais la ville est presque plus belle vue d'en haut. Depuis les tours du centre d'affaires, c'est un superbe panorama sur les quartiers résidentiels et la banlieue de Philadelphie qui s'offre à nous (la vue depuis le One Liberty Observation Deck est à couper le souffle !), mais le mieux reste encore de s'éloigner du centre pour jouir d'une vue imprenable sur la skyline. Où que l'on soit à Philly, elle se dresse hors de terre et fait office de point de repère : on ne se lasse pas de ̶l̶'̶i̶n̶s̶t̶a̶g̶r̶a̶m̶e̶r̶ la regarder à toute heure de la journée, en sirotant une bière bien fraîche ou en dégustant un burger braisé. Le plus marrant au milieu de ces tours de verre ? La pointe de l'hôtel de ville affublée d'une statue du fondateur de la ville William Penn, un contraste détonant !

  • Le tips de la rédac : Dès 17h, le Bok Bar ouvre ses portes, une terrasse située au 8ème étage qui offre une vue incroyable sur la ville. L'endroit est smoke-free et ne sert pas à manger, mais le restaurant Irwin's est de l'autre côté du rooftop, l'idéal pour passer toute une soirée. En journée, the place to be s'appelle Sunset Social, un jardin hissé au 12ème étage d'un parking où transats, écran géant et snack sont à dispo. Et comme il n'a ouvert qu'au mois de mai, il reste encore relativement confidentiel ! Plus terre à terre, le Cherry Street Pier est le lieu jeune et alternatif qui permet de se détendre, une bière la main, en bordure du Delawre. Downtown, le moderne hôtel Sonesta surplombe le centre d'affaires et si la vue depuis la chambre ne te suffit pas, celle de la piscine devrait te plaire : chauffée et située au 8ème étage du building, elle donne sur le quartier de Rittenhouse, le kiff !
Le Bok Bar, bar panoramique de Philadelphie © Sam Oberter
Le Bok Bar, bar panoramique de Philadelphie © Sam Oberter
Voyages & Évasion - Le Sunset Social, rooftop végétal à Philadelphie © Shoko
Le Bok Bar, bar panoramique de Philadelphie © Sam Oberter
Voyages & Évasion - Cherry Street Pier, la jetée réhabilitée en lieu cool à Philadelphie © Kyle Huff
Le Bok Bar, bar panoramique de Philadelphie © Sam Oberter
Voyages & Évasion - La pisicine de l'hôtel Sonesta à Philadelphie © Sonesta Philadelphia Rittenhouse Square
Le Bok Bar, bar panoramique de Philadelphie © Sam Oberter
Les expériences insolites

Non seulement on ne s'ennuie pas une seconde à Philadelphie, mais on s'y divertit également d'expériences pour le moins insolites ! En marge des excursions historiques, la ville s'attache à mettre en avant son côté ludique et divertissant. Fans de Rocky Balboa, pourquoi ne pas prendre part à un circuit « dans les pas de Rocky » pour (re)découvrir les différents lieux de tournage ? Amateurs de sensations, n'hésitez pas à faire une halte (gratuitement) dans la Sphère Universal située dans l'entrée du Comcast Technology Center, une attraction cinématographique de quelques minutes réalisée par Steven Spielberg autour de la notion d'idée. Pour les plus curieuses, le Mütter Museum et ses découvertes scientifiques sur le corps humain a tout d'une expérience inoubliable. Oui, Philly, c'est aussi et surtout phun !

  • Le tips de la rédac : Pas tout à fait un musée ni un jardin, les Philadelphia's Magic Gardens de l'artiste Isaiah Zagar sont définitivement un lieu alternatif à visiter lors d'un séjour à Philly. Spécialisé dans la mosaïque et la récup', ce local de 80 ans aujourd'hui a fait de ce lieu labyrinthique un temple de l'incongru. Plus au nord de la ville, l'Eastern State Penitentiary aujourd'hui désaffecté s'ouvre au public et révèle les conditions de vie de ses anciens détenus, parmi lesquels l'illustre Al Capone, logé tel un roi dans sa cellule privilégiée. A l'automne, le pénitentiaire se met aux couleurs d'Halloween et propose plusieurs attractions « hantées » pour vivre une expérience frissonnante. Un must-see en toute saison !
Les Philadelphia's Magic Gardens d'Isaiah Zagar © Philadelphia's Magic Gardens
Les Philadelphia's Magic Gardens d'Isaiah Zagar © Philadelphia's Magic Gardens
Voyages & Évasion - L'Eastern State Penitentiary à Philadelphie, prison désaffectée à visiter © Jeff Fusco
Les Philadelphia's Magic Gardens d'Isaiah Zagar © Philadelphia's Magic Gardens
Voyages & Évasion - L'Eastern State Penitentiary à Philadelphie © Shoko
Les Philadelphia's Magic Gardens d'Isaiah Zagar © Philadelphia's Magic Gardens
Les collections d'art

Dire que Philadelphie est la ville de la culture est un euphémisme : elle regorge d'adresses pour s’instruire et se divertir et fait notamment une grande place à l'art au quatre coins de la métropole. Ballet, opéra, théâtre et même orchestre philharmonique de renommée internationale se donnent en spectacle dans les différentes salles polyvalentes mais lorsque l'on parle d'art à Philly, on pense bien évidemment aux nombreux musées et expositions temporaires qui s'y établissent. Aussi, l'art ne s'admire pas seulement dans les somptueux édifices puisqu'il s'épanouit également dehors, à la vue de tous, des peintures murales du programme Murals Art aux LOVE sculptures de Robert Indiana en passant par les (innombrables) statues qui ornent les rues à commencer par celles de Benjamin Franklin, père fondateur des États-Unis très engagé dans la vie de la ville de Philadelphie. Art is everywhere !

  • Le tips de la rédac : Après avoir monté les Rocky Steps, entrez dans le Philadelphia Museum of Art, un bâtiment centenaire abritant plusieurs milliers de tableaux, sculptures et autres reliques originaires des quatre coins du globe. Parmi les œuvres les plus réputées, Les Vases avec douze tournesols de Van Gogh, Le Pont japonais de Monet, plusieurs Dali et Picasso mais également de nombreux artistes américains. En phase d'agrandissement, le musée d'art pourrait se visiter pendant des heures ; le mieux reste encore de s'accompagner d'un guide pour rendre la visite plus ludique. Au Penn Museum, situé au milieu du campus universitaire de la ville, les collections sont bien différentes : amphores, sarcophages et Sphinx de l'Egypte ancienne, poteries de la Grèce Antique ou trésors d'Asie sont un ravissement pour les yeux. Le week-end, des visites gratuites d'une heure sont proposées à 13h30.
Le Philadelphia Museum of Arts © PHLCVB
Le Philadelphia Museum of Arts © PHLCVB
Voyages & Évasion - La statue de Rocky devant le Philadelphia Museum of Art © PHLCVB
Le Philadelphia Museum of Arts © PHLCVB
Voyages & Évasion - Le Penn Museum sur le campus universitaire de Philadelphie © Kait Privitera/PCVB
Le Philadelphia Museum of Arts © PHLCVB
Voyages & Évasion - Les collections d'Egypte du Penn Museum de Philadelphie © Kyle Huff/PHLCVB
Le Philadelphia Museum of Arts © PHLCVB
L'ouverture d'esprit

Philadelphie n'est pas seulement le berceau des Etats-Unis d'Amérique, le lieu où furent écrits la Constitution, le Bill of Rights ou la Déclaration d'Indépendance : c'est au sens plus large la capitale des libertés et de la fraternité. Notamment, Philly a joué un rôle clé pour la communauté LGBTQ+ avec une contribution notable au LGBT Civil Rights Movement, la promulgation d'une ordonnance interdisant la discrimination selon l'orientation sexuelle en 1982 ou l'ouverture du premier centre d'information pour les personnes atteintes du sida en 1987. Dans la ville, les témoignages de tolérance et d'acceptation envers la communauté LGBTQ+ sont partout, avec des rainbow flags hissés sur les buildings et des sites historiques relatant l'engagement de Philadelphie dans la lutte pour les droits de la communauté LGBT.

  • Le tips de la rédac : Au mois d'octobre, Philadelphie se met aux couleurs de l'arc-en-ciel et organise chaque année son OutFest, le plus grand « festival du coming-out ». Au sein du quartier Gayborhood, concerts, jeux, spectacles de drag, shopping et autres festivités ont lieu toute l'après-midi, avec également des stands fooding et shopping pour soutenir les associations LGBTQ+ locales. Yass queen !
L'outfest de Philadelphie © Jeff Fusco/Visit Philadelphia
L'outfest de Philadelphie © Jeff Fusco/Visit Philadelphia
Voyages & Évasion - L'Outfest à Philadelphie, l'événement de l'automne © Jeff Fusco/Visit Philadelphia
L'outfest de Philadelphie © Jeff Fusco/Visit Philadelphia
Voyages & Évasion - Animations et concours de drag queen à l'Outfest de Philadelphie © Jeff Fusco/Visit Philadelphia
L'outfest de Philadelphie © Jeff Fusco/Visit Philadelphia
Les espaces verts

Philadelphie a beau être la sixième ville des Etats-Unis, son urbanisation est loin d'être oppressante. Au contraire, les espaces verts pullulent aux quatre coins de la métropole et son fondateur William Penn avait d'ailleurs imaginé en 1682 le quadrillage de la ville en fonction de quatre parcs principaux situés aux extrémités de (l'ancienne) ville : Rittenhouse, Logan, Franklin et Washington squares. Depuis, les espaces verts se sont multipliés particulièrement au niveau des berges Est et Ouest avec notamment le gigantesque Fairmont Park en périphérie. Il est possible de le sillonner depuis le Museum of Art et des excursions en bateau sont possibles sur son lac pour aller à la découverte des Boathouses, ces maisons de type colonial dont les façades s'illuminent à la nuit tombée. Oui, la nature est bel et bien présente à Philly et lorsqu'on se balade à pied, c'est toujours plus agréable de profiter de ces coins de verdure !

  • Le tips de la rédac : Toujours dans l'optique de reverdir Philadelphie, l'association à but non lucratif The Friends of the Rail Park s'est donnée pour mission de réhabiliter pas moins de 5km de voie de chemin de fer dans la ville pour en faire une coulée verte. Financée grâce à des dons, l'initiative avance petit à petit et en 2018, une première parcelle a été inaugurée au nord de Chinatown, révélant au public 1km de zone piétonne verdoyante accessible aux personnes à mobilité réduite. Instagramable à souhait, la Phase 1 n'est que le début d'un vaste projet pour améliorer le bien-être en ville !
La vue sur Philadelphie en haut des Rocky Steps © PHLCVB
La vue sur Philadelphie en haut des Rocky Steps © PHLCVB
Voyages & Évasion - La Phase 1 du Rail Park, la coulée verte philadelphienne © The Rail Park Facebook
La vue sur Philadelphie en haut des Rocky Steps © PHLCVB
Voyages & Évasion - Les balançoires industrielles du Rail Park, la coulée verte philadelphienne © The Rail Park Facebook
La vue sur Philadelphie en haut des Rocky Steps © PHLCVB
La ferveur

Qu'ils soient philadelphiens d'origine ou d'adoption, les locaux font preuve d'un engouement véritable pour leurs équipes de sport locales. Avec d'un côté les Eagles, équipe de football vainqueur du Super Bowl en 2017, les Flyers pour le hockey, les 76ers pour le basket et l'équipe des Phillies pour le baseball, il y en a pour tous les goûts : il faut se balader dans les rues un jour de match pour se rendre compte de la ferveur qui anime la population ! Avec leur casquette vissée sur la tête, petits et grands affichent leur soutien à leur.s équipe.s et même si vous ne comprenez rien aux règles du jeu, cet engouement pourrait bien vous contaminer à votre tour !

  • Le tips de la rédac : Lorsque l'occasion se présente, descendez au Citizens Bank Park pour assister à un match des Phillies. Véritable religion, le baseball attire des fans par milliers, venus suivre le game depuis les tribunes ou le regarder d'un œil en mangeant un hot dog. Si les parties peuvent durer longtemps (jusqu'à 5 heures parfois), se rendre au stade même pour 1h ou 2 est un must-do pour s'imprégner de l'ambiance festive et effervescente qui y règne.
Le Citizens Bank Park, le stade de baseball de Philadelphie © Phillies Facebook
Le Citizens Bank Park, le stade de baseball de Philadelphie © Phillies Facebook
La facilité d'accès

Si le vol à destination de Philadelphie dure entre 9h et 11h, avec ou sans escale, un gros avantage de la métropole réside dans la proximité de son aéroport par rapport au centre. Situé à seulement 15 minutes de voiture de downtown (whaaaat ?), l'aéroport international de Philadelphie offre un luxe comme on en connaît rarement en atterrissant sur le territoire américain ! Large mais relativement calme, il permet de passer les contrôles d'arrivée en quelques minutes seulement : qui a déjà mis moins de trente minute à sortir d'un aéroport américain en provenance de l'étranger ? C'est bien ce qu'on pensait !

  • Le tips de la rédac : La compagnie Icelandair propose un vol par jour depuis Paris avec escale d'une heure à Reykjavík, juste le temps de se dégourdir les jambes avant de reprendre place à bord d'un Airbus. A bord, l'écran est de rigueur sur tous les vols et les bagages en soute peuvent peser jusqu'à 23kg en Economy Standard, de quoi ramener de nombreux souvenirs sans surcoût ! Le petit plus qui te fera kiffer ? Survoler le Groenland et admirer ses étendues de neige à perte de vue depuis le hublot, magique !
philadelphie,gratte ciel,building,immeuble,skyline
Vue sur Philadelphie depuis la route de l'aéroport © Wasin Pummarin
INFOS PRATIQUES
  • Voyage Paris-Philadelphie (A/R) à partir de 406€ TTC de mi-mai à fin septembre (classe Economy Light sans bagage) sur www.icelandair.com avec possibilité de transformer son escale en Islande en véritable voyage sans frais supplémentaires sur votre billet
  • Informations touristiques et réservations sur discoverphl.fr et sur le guide en Français du CVB
  • 6h de décalage avec la France
  • A 2h de car de New York
Source : Shoko - Crédit : Shoko, PHLCVB, Kyle Huff, Jeff Fusco,VISIT PHILADELPHIA, Christopher Boswell via Unsplash, Leo SERRAT via Unsplash, Phillies Facebook, The Rail Park Facebook, Kyle Huff,PHLCVB, Kait Privitera,PCVB, Jeff Fusco, Philadelphia's Magic Gardens, Sonesta Philadelphia Rittenhouse Square, Sam Oberter,Bok, Irwin's, Spice Finch Facebook, Mural Arts Program, Steve Powers, Steve Weinik for Mural Arts Program, Ethan Hoover via Unsplash, Wasin Pummarin,Flat Stock