10 conseils pour voyager tout en respectant la planète

par

Cette année, vous aimeriez bien voyager tout en faisant attention à la planète ? C’est possible et on vous dit comment.

C’est bien joli de vouloir partir se prélasser au soleil ou pour des vacances plus sportives, mais faut-il encore savoir le faire tout en respectant l’environnement. Et ça, ce n’est pas encore donné à tout le monde. Pourtant ce n’est pas si compliqué et il suffit de quelques gestes pour respecter la nature. Vous savez, celle qui s’efforce d’être magnifique pour nous en mettre plein la vue mais qu’on ne remercie pas toujours comme il faut. Mais comme vous, vous êtes une amoureuse de la nature, vous avez décidé que vous ne voyagerez plus que de façon éco-friendly. Félicitations. Et pour vous soutenir dans votre nouvelle résolution, on vous a trouvé 10 conseils à suivre.

1/ On choisit bien sa destination

Chaque année, l’ONG Ethical Traveler publie un classement des pays qui recense leurs pratiques environnementales. On choisit donc de préférence une destination écolo. En 2016, les meilleures destinations étaient La Mongolie, Le Panama ou encore Le Cap-Vert. Une bonne excuse pour aller se prélasser au soleil, les pieds dans le sable (ou dans l’eau) avec de délicieux cocktails !

2/ On choisit bien son logement

Si possible, on opte pour un hôtel, un camping ou un gîte éco-friendly, c’est-à-dire des endroits construits dans des matériaux recyclables, servant des produits locaux et cherchant à réduire leur impact écologique. Sinon, on se renseigne à l’avance sur les pratiques environnementales de l’hôtel, et on demande à ne pas laver les serviettes et les draps de bain tous les jours.

3/ On privilégie les modes de transport les moins polluants

Sur place, on oublie la voiture. Si vous avez besoin de vous rendre loin pour visiter un site archéologique ou atteindre la plage de vos rêves, privilégiez plutôt le bus. Sinon, préférez le vélo ou la marche. D’une, ce n’est pas polluant du tout, de deux, c’est plus agréable et ça permet de vraiment profiter du paysage, et de trois, ça vous fait faire du sport. D’une pierre trois coups !

4/ On consomme local

Quand on arrive dans un nouveau pays, on a tendance à se ruer vers le premier Mc Do venu. C’est rassurant, on est sûre que c’est bon et qu’on ne sera pas déçue. Mais en fait non, ça n’a aucun intérêt. Déjà, c’est pas hyper healthy. Et puis ça n’aide pas du tout le pays. Alors qu’autour de vous, il y a sûrement des tas de petits marchés pour vous faire les recettes dont vous avez envie, ou des restaurants typiques pour tester la nourriture locale et voyager jusque dans vos papilles. Et souvent, c’est bien meilleur qu’un Big Mac.

5/ On achète un cendrier de poche

Pour les fumeuses, on pense à emmener un cendrier de poche dans sa valise. Car une fois sur la plage, les doigts de pieds en éventail, il n’est pas toujours facile de trouver une poubelle pour jeter ses mégots. On est alors tentée de les enfoncer dans le sable et ça, c’est mal car ces derniers mettent deux ans à disparaître. Et puis surtout, qui a envie de marcher pieds nus dans le sable chaud s’il y a des mégots partout ? Alors qu’avec un cendrier de poche, on n’a plus ce problème !

6/ On fait bien attention à sa crème solaire

Le saviez-vous ? Chaque année, ce sont au moins 25 000 tonnes de crème solaire qui sont déversées dans l’océan. Et ce n’est pas vraiment bon pour tous les Polochon qui l’habitent. Alors on choisit une crème solaire à indice fort, oui, mais on la choisit aussi et surtout bio, composée de filtres minéraux et d’actifs naturels. Parce que si vous le valez bien, la planète aussi.

7/ On s’équipe comme il faut

“Mais où t’as mis les piles ? Tu les as oubliées ? Et où est-ce qu’on peut en acheter ?” Aaaah, les joies des vacances ! Un problème que vous n’aurez clairement pas si vous investissez dans des lampes et des chargeurs solaires. Qui plus est, si vous partez en camping à la roots, vous n’aurez pas toujours une prise où brancher votre téléphone. Et vous n’êtes peut-être pas prête pour un détox digitale. Alors qu’avec un chargeur solaire, ça change tout.

8/ En cas de sortie en pleine nature, on prévoit des sacs-poubelles

Les pique-niques en plein air, il n’y a rien de mieux. Dans un parc ombragé, sur la plage ou encore à la montagne, on peut se faire un déjeuner sympa n’importe où. Et c’est surtout pratique quand on a décidé de partir toute une journée à l’aventure ou tout simplement pour flâner. Mais en plus de son panier en osier, de sa couverture et de son chapeau de paille, on pense aussi à emporter des sacs-poubelles pour rassembler tous ses déchets. Et pourquoi pas en profiter pour ramasser ceux des autres ? On sait jamais, sur un malentendu ça peut marcher !

9/ On adopte des gestes écolos au quotidien

Faire attention au chauffage, prendre des douches courtes à la place de bains, ne pas laisser une pièce inutilisée allumée… Ce n’est pas que pour chez nous ! On continue aussi ces réflexes écologiques en vacances. Ça n’a l’air de rien comme ça, mais comme on dit, un petit geste pour l’homme, un grand pas pour l’humanité. Ah non, ce n’est pas ça ? Au temps pour nous.

10/ On laisse la faune et la flore tranquille

Ok, ce petit singe est vraiment trop mignon. Et cet écureuil-là, on en parle ? Oh et regarde, là-bas il y a un renard ! Oui, mais on regarde juste avec les yeux et on ne touche pas. Et on donne encore moins à manger, cela modifie leur régime alimentaire et peut même leur être fatal. Vous ne voudriez pas avoir leur mort sur votre conscience n’est-ce pas ? Idem pour la flore, on respecte le balisage des chemins pour éviter de la piétiner, et on évite de cueillir les plantes et les fleurs. Certaines pourraient être en voie d'extinction.

Après avoir suivi tous ces conseils, vous pourrez clairement être fière de vous. Et qui sait, peut-être que vous recevrez une visite privée de Leonardo DiCaprio pour vous féliciter de vos efforts. Une raison de plus pour se mettre aux vacances éco-friendly illico presto !

Crédit : Pixabay