10 questions qu'on nous pose toujours au repas de Noël 

par

Le. Malaise.

Si l'on apprécie chaque année de se retrouver autour de cette grande tablée, de se lancer dans une orgie de bouffe que l'on s'autorise qu'à cette période de l'année et de ressasser les vieux souvenirs de famille, il faut bien avouer que ces repas de Noël sont parfois une source d'angoisse. Entre les écarts générationnels de plus en plus difficiles à ignorer et les sujets qui fâchent sans cesse remis sur la table, on ne les appréhende pas toujours de façon sereine. En même temps, est-ce que Noël aurait la même saveur sans dinde qui vole, engueulade en plein milieu du dessert et question malaisante ?

"Alors, c'est quand que tu nous présentes quelqu'un ?"

Question lancée par Mamie à l'autre bout de la table et dont on ne sait pas vraiment comment se dépêtrer. On serait bien tentée de lui dresser une liste de nos derniers plans Tinder et de lui expliquer que non, non, on ne fait pas la fine bouche mais qu'il n'y a décidément rien à se mettre sous la dent, mais on préfère la jouer soft : "Ça viendra Mamie. J'attends de trouver la bonne personne". Mensonge qui passe mieux après trois coupes de champagne. 

10 questions qu'on nous pose toujours au repas de Noël  - photo
"Alors le boulot, ça va ?"

Question posée par le cousin Frédo qui fait mine de s'intéresser à ta vie une fois par an. Problème, tu lui as déjà expliqué grossièrement en quoi consiste ton métier l'année dernière, sans compter celle d'avant. Vaines tentatives qui se sont soldées par un "Aaaah ouais ouais... bah dis donc, c'est que'que chose hein". Du coup, cette année, tu remballes ta grande tirade et te contenteras d'une réponse laconique. 

10 questions qu'on nous pose toujours au repas de Noël  - photo
"Oula ces cernes, c'est le travail ou bien la bringue ?"

Question lâchée par Tata Marianne qui essaie de faire djeun's mais qui n'est toujours pas très au fait des expressions de 2018. Là encore, tu hésites entre lui balancer la vérité, à savoir que ton boulot te pompe toute ton énergie la journée et que la teuf se charge du peu qu'il te reste la nuit ou la rassurer en lui disant que tu t'es juste trompée sur la teinte de ton anti-cernes. 

10 questions qu'on nous pose toujours au repas de Noël  - photo
"Au fait, ça paie bien ce que tu fais ?"

Question soufflée par le cousin Frédo qui revient à la charge. Il s'en cogne toujours autant de savoir si tu t'éclates dans ton taff, comment tu remplies tes journées et si tu y trouves un sens. Par contre, combien tu touches à la fin du mois, ça, ça l'intéresse. Pourquoi ? Va savoir

10 questions qu'on nous pose toujours au repas de Noël  - photo
"T'as commencé à épargner pour acheter ?"

Question lancée par Papy qui s'inquiète que tu vives toujours en coloc dans un 40m² à l'âge où lui avait déjà investi dans 2 baraques qui en faisaient le double. Tu as beau lui expliquer que les choses ont changé depuis, qu'acheter à Paris n'est pas tout à fait pareil que devenir proprio à la Creuse, rien y fait : son regard plein d'inquiétude quand tu lui parles de tes projets d'avenir (à savoir adopter un petit chaton à la rentrée) veut tout dire. Tu es une cause perdue à ses yeux. 

10 questions qu'on nous pose toujours au repas de Noël  - photo
"Alors, pas trop dur à Paris ?"

Question murmurée par Agnès, ta belle-sœur qui t'a toujours bien signifié à quel point elle détestait Paris et combien y vivre était une aberration à ses yeux. Pollution, métro qui pue, gens qui te bousculent le matin, serveur qui tire la gueule et climat sous haute tension, c'est vrai qu'il y a des jours où tu troquerais bien ton quotidien à 100 à l'heure contre un peu de calme à la campagne et puis finalement, tu te ravises. Tu ne lui feras pas ce plaisir à cette relou d'Agnès. 

Gif
"Ca t'ennuie pas de surveiller les petits ?"

Question tentée par ta grande sœur Julie qui, chaque Noël, profite de ta gentillesse pour te refourguer ses gosses. Au début, tu acceptais de jouer les chaperons d'un soir et de veiller sur ces petites terreurs, mais cette fois, ça suffit. Si y'a bien un moment où il faut assumer d'avoir des mioches, c'est bien au repas de Noël. 

10 questions qu'on nous pose toujours au repas de Noël  - photo
"Ah tu manges toujours pas de poisson ?"

Question lancée par Maman qui n'a toujours pas intégré le fait que tu sois devenue végétarienne et qui tentes, chaque année, de faire passer son saumon pépouze parce que "bah c'est pas vraiment de la viande, si ?". Du coup, tu te contentes des haricots verts. Cimer Maman ! 

10 questions qu'on nous pose toujours au repas de Noël  - photo
Au fait, qu'est-ce qu'il devient Valentin ?

Question lâchée par Papa qui, malgré les années, n'a toujours pas fait le deuil de ton histoire avec Valentin. T'as beau lui expliquer de long, en large et en travers que c'était mort et enterré, dans sa tête, il vous voyait déjà mariés. 

10 questions qu'on nous pose toujours au repas de Noël  - photo
"Alors, elle est bien cette carafe Brita ?"

Question posée par ta cousine Béa qui t'a offert l'année dernière ce cadeau dont tu n'avais absolument pas besoin... et qui a fini sur eBay. Mais ça, évidemment, elle n'en sait toujours rien. 

10 questions qu'on nous pose toujours au repas de Noël  - photo

Alors, on le prépare ce sourire de faux-cul qui nous sauve les fesses à chaque repas de Noël ?

Source : Shoko - Crédit : Giphy, Fox Pictures 2000, viewerscommentary.com