10 signes qui prouvent que vous êtes un peu trop accro aux réseaux sociaux

par

Facebook, Twitter, Instagram, les réseaux sociaux ont envahi votre quotidien et vous ne pouvez aujourd'hui plus vous en passer. Ne cherchez plus, vous êtes accro. Et voici les symptômes de votre dépendance.

Il n'y a pas de mal à avouer son addiction. Les fringues, la bouffe, le sexe, il y a toujours un domaine dans lequel nous nous vautrons sans limite. Evidemment, tant que cela n'est ni maladif (au sens clinique du terme) ni dangereux, aucune raison de vraiment s'alarmer. Enfin, ça c'est vite dit. En effet, présentant les signes d'une addiction aiguë aux réseaux sociaux, vous finissez par vraiment inquiéter vos proches. Et c'est vrai que la liste qui n'en finit plus de s'allonger est un peu flippante.

Vous êtes toujours connectée sur Facebook

Active plus de 3 heures ? C'est en général le genre d'infos auquel vos potes n'ont pas droit. Si c'est le cas, c'est que vous dormez. 

Giphy,samantha jones
Vous êtes au courant de tout 

Le dernier clash sur France 2 ? La dernière connerie de Trump ? Le nouveau restau de la rue Charlot ? Vous êtes au courant de tout, rien n'échappe à votre oeil ultra connecté. La culture web, vous vous en êtes fait la porte parole, si bien que vous songez de plus en plus à vous faire passer la bague au doigt par votre smartphone. 

gif
Votre routine du matin

Il y en a qui se pressent un jus de citron, d'autres qui font quelques exercices d'assouplissement. Vous, vous checkez Facebook, Twitter, Instagram, Snapchat avant de commencer votre journée. Et c'est onglets ouverts sur votre Mac et notifs activées que vous pouvez sereinement envisager de la prolonger. 

gif
Vous parlez en hashtag

"Non mais LOL, le type OKLM il a cru qu'il pouvait me pécho comme as, je te jure hashtag gros lourd" (gestuelle du dièse avec les mains), vous pensez comme vous écrivez. 

gif,hashtag
Vous vous inquiétez quand vous n'avez pas de notifs

Votre téléphone vibre tellement de fois que vos potes vous ont déjà fait remarquer que vous pouvez vous en servir comme sextoy. Les yeux rivés sur votre smartphone, vous êtes toujours un peu ailleurs dans les conversations, sans cesse sollicitée par d'autres activités virtuelles que vous ponctuez en général de "OMFG, j'y crois pas !!!!!" lorsque vous recevez une nouvelle notif. Et là, vos potes soupirent. 

gif
Vous avez deux catégories de potes

Vos potes, d'ailleurs, vous les distinguez de deux façons. Il y a ceux IRL, avec lesquels vous avez noué une relation loin des réseaux sociaux, ceux dont vous claquez la bise le matin et auxquels vous pouvez dire "Mmmh, tu sens bon ce matin, c'est quoi déjà ton parfum ?". Et puis, il y a ceux que vous n'avez jamais vu mais que vous adorez quand-même. Normal, vous passez des soirées entières à les tchatcher sur Facebook, à les tweeter et à leur envoyer des snaps débiles mais tellement drôles. 

gif,Kim kardashian
Vous passez votre vie à faire des stories

Vous en train de vous faire un buddha bowl le matin (#yummy #healthy #hipster #green #vegan), vous en train de pleurer sur les balades de Juliette Armanet, vous glissée dans le jean que vous vous tâtez à acheter, vous partagez tout avec vos followers. Sauf que vos stories sont tellement longues qu'au bout d'une minute de vidéo, ils finissent en fait par se décourager à les regarder entièrement. Mais ça, ils ne le vous disent pas.

gif
Vous vous prenez pour une star

A force de passer 97% de votre temps sur les réseaux sociaux, vous avez constitué autour de vous une vraie communauté de fans, euh pardon, de followers. C'est vrai que la subtilité est mince. Alors, il vous arrive parfois de vous prendre pour une star. "Oulala, faut absolument que j'alimente mon compte Insta, sinon mes abonnés vont finir par s'inquiéter", "Hello les amis, restez connectés, grosse news à vous annoncer jeudi prochain", "Meet up lundi 6 à l'entrée de la rue du faubourg Saint-Denis". Non, non, ce n'est pas Kim K qui s'adresse à ses fans, juste vous qui vous prenez pour elle. 

gif,beyonce
Vous ne pouvez pas partir en vacances dans un bled sans WiFi

Vous ressourcer à la campagne ? Et puis quoi encore ! Non, la condition sine qua none pour choisir votre destination de vacances : que celle-ci soit équipée en WiFi ! Et lorsque la connexion vous joue des tours, vous pouvez déplacer des montagnes pour espérer avoir la 4G ne serait-ce que dix petites minutes.

gif
Vous envisagez de faire une digital detox

Comme les gros fumeurs ou les shopping addicts, vous êtes la première à crier à qui veut bien l'entendre que c'est décidé, le mois prochain, vous vous mettez sur pause et faites une digital detox... mais courez répandre l'intox sur Twitter dans la seconde qui suit. On vous croit, on vous croit.

gif
Source : Shoko/Photo d'Illustration : Instagram @Kylie Jenner - Crédit : Giphy, Instagram @kyliejenner