S'inscrire
tracking
Cheveux & autres poils

10 trucs qu'on se promet de ne plus faire subir à nos cheveux en 2018

Publié par
Manon Roche
, le .
No thumbnail

Croix de bois, croix de fer, si j'mens, j'vais en enfer.

On les fait machinalement, sans vraiment y penser ni les remettre en question. Pourtant, les gestes que l'on effectue chaque jour pour "prendre soin" de nos cheveux - les peigner, les laver, les coiffer - ne sont pas si bénins que ça et peuvent même carrément les abîmer. Petit florilège des habitudes capillaires que l'on a toutes, et que l'on devrait abandonner pour la nouvelle année afin de retrouver des cheveux en pleine santé !

La chaleur intempestive

Sèche-cheveux, fer à lisser ou à boucler... même combat ! La chaleur de ces appareils vient évaporer le peu d'eau (et donc d'hydratation) contenu dans nos cheveux, les laissant asséchés, indomptables, frisottants... Pour les protéger au mieux de ces agressions bien souvent répétées et additionnées, on veillera donc toujours à baisser la température de nos plaques et à appliquer des soins thermoprotecteurs juste avant ;)

Les lavages trop réguliers

Ce n'est pas tant le fait de les laver tous les jours qui s'avère mauvais pour les cheveux, mais plutôt tout ce qui accompagne le rituel - coiffage, essorage, séchage mais aussi ingrédients nocifs. Pour arrêter de traumatiser nos cheveux en 2018, on essaiera donc au maximum d'espacer les shampoings, et d'utiliser le cas échéant des produits le plus naturels possible pour ne pas sur-solliciter la fibre. Challenge accepted !

Les frictionner trop énergiquement

Le geste peut paraître anodin et pourtant, frictionner ses cheveux mouillés avec une bonne vieille serviette éponge n'est pas conseillé ! Non seulement les serviettes deviennent rêches avec le temps et manquent donc de douceur, mais le fait de frotter ses longueurs les fragilise et peut même les casser. Aussi, le geste défait les boucles naturelles des cheveux frisés et dresse les frisottis sur le crâne. Conclusion : on s'en passerait bien ! Pour cela, rien de mieux qu'une serviette microfibre ou un simple t-shirt.

Les démêler sans précautions

Le peigne ou la brosse ne passe pas à travers les mèches humides et pourtant, on insiste jusqu'à s'arracher des touffes entières. Pourquoi ? Plutôt que de s'acharner à démêler nos cheveux mouillés, on commence toujours par les pointes en remontant progressivement jusqu'aux racines pour plus de facilité. Aussi, on n'oublie pas le démêlant, l'après-shampoing ou le soin pour rendre le coiffage plus aisé ;)

Les rincer à l'eau bouillante

L'eau chaude est réconfortante, mais elle a la réputation d'être aussi mauvaise pour la peau que pour les cheveux ! En effet, l'eau très chaude assèche l'épiderme et dilate les écailles du cheveu, qui s'ouvrent et le rendent poreux, perméable à toutes les agressions (radicaux libres, chaleur, humidité, substances chimiques...). C'est pour cela que l'on conseille généralement de se rincer les cheveux à l'eau froide, ou de terminer son brushing en mode froid !

Les attacher trop fermement

Non, il n'y a pas qu'en gueule de bois que l'on peut avoir "mal aux cheveux" ! Les cheveux douloureux sont la conséquence de coiffures trop serrées : les terminaisons nerveuses situées au niveau des follicules pileux (la cavité dans laquelle les poils se forment) commencent à s'inflammer et le sang qui afflue en détachant nos cheveux vient endolorir ces terminaisons nerveuses. Et le cuir chevelu, mieux vaut le chouchouter !

Le shampoing sec à répétition

On l'aime, on l'adore, on ne vivrait sans lui sous aucun prétexte. Et pourtant, pour le bien-être de nos cheveux en cette nouvelle année, il serait préférable de le reléguer au second plan. Parce que le shampoing sec contient des ingrédients chimiques (alcool, pour ne mentionner que lui, aka l'ennemi de l'hydratation) et une texture poudreuse, il participe à assécher nos cheveux ainsi que notre cuir chevelu, sur lequel ces résidus subsistent jusqu'au prochain lavage. Le résultat de cette équation ? Sécheresse, oui, mais aussi irritations, ralentissement de la pousse voire chute des cheveux. Farewell, my dear friend.

Les (dé)colorations trop violentes

Conseiller de stopper toute (dé)coloration serait sans doute un peu rabat-joie, alors préférons quelque chose que moins drastique : s'en remettre aux formulations le plus naturelles possible pour toute intervention capillaire. Le pari n'est pas facile puisqu'il existe peu de références dans le domaine, mais réduire la présence d'ammoniaque, éthanolaminephénylènediamine, résorcine... dans les produits (dé)colorants est préférable pour préserver la santé du cheveu, puisque ces actifs pénètrent la fibre et l'affectent en son cœur. Ensuite, bonjour pour réparer les dégâts !

Les formulations agressives

Conservateurs, agents moussants, stabilisants, tensioactifs... si ces familles d'ingrédients entrent dans la composition de nos produits de beauté, c'est qu'ils jouent en un rôle important dans leur formulation, pour obtenir la bonne texture ou l'efficacité désirée. Sauf que pour la plupart, ces substances s'avèrent irritantes voire carrément nocives, UFC-Que Choisir ne s'est pas gêné de le démontrer ! Comme au bon vieux temps, mieux vaut donc privilégier les cosmétiques simples sans artifices ni formulation complexe pour entretenir ses cheveux : rien ne vaut une formulation naturelle et végétale pour prendre soin de sa fibre.

Ne pas les couper assez régulièrement

Contrairement aux idées reçues, couper ses cheveux ne permet pas de les faire pousser, mais cela a bien d'autres intérêt ! Non seulement couper ses pointes permet d'avoir des cheveux visiblement plus sains (bye bye les fourches et les pointes blanches !), mais cela leur donne une impression de volume, de densité et les rend plus faciles à coiffer. Que des avantages dont on ne profite certainement pas assez !

En 2018 c'est décidé, on fera tous les efforts nécessaires pour tenir nos bonnes résolutions capillaires !

À lire aussi
10 tips pour faire tenir ses boucles toute la journée 
À lire aussi
Ces brunes sont passées au blond et nous donnent envie de changer de tête
À lire aussi
15 coiffures de rêve à reproduire pour Noël & l'An
À lire aussi
Le Pagenta, la nouvelle coloration phare de cet hiver qui va combattre la morosité 
À lire aussi
5 trucs à connaître pour des cils plus longs et fournis
Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire
ou s'inscrire
Encore plus de contenus
10 trucs qu'on se promet de ne plus faire subir à nos cheveux en 2018
S'inscrire
false
Notifications
Bientôt disponible