10 trucs que seule une vraie fan de pâtes peut comprendre 

par

S'il existait un mot pour qualifier l'addiction aux pâtes, tu serais probablement atteinte de cette maladie que beaucoup sous-estiment. 

Tu as beau leur faire quelque fois des infidélités, en allant fricoter avec l'avocat qui ne cesse de t'aguicher sur Instagram ou en allant tâter la concurrence des féculents en succombant au riz, tu finis toujours par revenir par ton premier amour. Tu les aimes simples, sans chichi, rehaussées seulement d'un filet d'huile d'olive et d'un peu de fromage râpé. Tu les adores travaillées avec un assaisonnement relevé juste comme il faut. Tu leur dois tes premiers essais culinaires mais aussi tes plus gros orgasmes gustatifs. Bref, entre toi et les pâtes, c'est l'amour à l'italienne. Et en voici les preuves. 

10 trucs que seule une vraie fan de pâtes peut comprendre  - photo
Tu méprises ceux qui coupent leurs pâtes

C'est bien simple, toute conversation prend instantanément fin lorsque la personne qui t'accompagne au restau ose cet affront. Au mieux, elle te fait de la peine, au pire elle te fout la gerbe et te donne envie de couper court à la discussion. Effet radical. 

Tu ne dis jamais "nouilles"

Tu peux te montrer compréhensive avec un gosse de 8 ans qui n'a pas encore accès à toutes les subtilités linguistiques que la langue française recèle mais passée l'enfance, plus d'indulgence qui tienne. Entre les pâtes et les nouilles, il y a une ENORME différence que tu n'es pas prête à ignorer. 

Tu ne mets JAMAIS de ketchup dans tes pâtes

C'est comme tremper son bout de camembert dans son café ou mettre des morceaux de pain dans son yaourt, il y a des choses qui ne se font pas. Le ketchup n'a donc rien à faire au milieu des pâtes qui réclament plutôt de bonnes sauces gourmandes. Et ce n'est pas le choix qui manque !

Tu connais toutes les variétés de pâtes

Tu es la seule à dire "je me ferai bien un plat de Fusilli" lorsqu'une envie de pâtes t'attrape (c'est-à-dire tous les deux jours). D'ailleurs, tes potes te regardent souvent d'un air ébahi lorsque tu reviens avec une dizaine de paquets de pâtes sous les bras, leur proposant "des spaghetti, des tagliatelles, des penne, des coquillettes, des cannelloni, des farfalle", ce qui n'est évidemment pas la même chose pour toi !

Tu es la seule à prendre des pâtes au restau

Dans un restau italien, tu es la seule à faire l'impasse sur la généreuse pizza et préfères une bonne assiette de pâtes. Ça consterne tes potes qui ne peuvent s'empêcher de te faire remarquer que des pâtes, tu peux en manger tous les jours chez toi mais qu'importe : ton amour pour elles n'a aucune limite !

Tu sais exactement les cuisiner

Pas besoin d'indications concernant les doses, le temps de cuisson ni la façon de les cuisiner, tu as un instinct hyper développé lorsqu'il s'agit de pâtes. C'est donc à l'aveugle que tu les travailles et ton expertise attise quelques jalousies, on doit l'avouer. 

Tu as une énorme réserve de pâtes dans tes placards

Ton pire cauchemar ? Te retrouver en pénurie de pâtes ! Pour éviter cette catastrophe dont tu ne pourrais te relever, tu en conserves un stock bien garni dans tes placards. 

Tu ne peux pas t'empêcher de les goûter, même lorsqu'elles ne sont pas cuites

Oui, tu fais partie de cette catégorie de gourmands qui ne peuvent s'empêcher de goûter. Comme quand tu étais gamine et que tu plongeais ton doigt dans la pâte à gâteau au chocolat, impossible pour toi d'attendre que tes pâtes soient prêtes pour les savourer. Alors tu les fais craquer sous tes dents, à peine sorties de leur paquet...

Tu rêves de pâtes

A chacun ses fantasmes. Si certains rêvent de plonger dans une piscine de Nutella et que d'autres s'imaginent en train de jouer avec des plaquettes de chocolat (quelles qu'elles soient), tes rêves érotiques comprennent au moins une portion de pâtes. Le reste, c'est de l'ordre du détail. 

Il ne reste jamais rien dans ton assiette quand tu manges des pâtes

La base. 

10 trucs que seule une vraie fan de pâtes peut comprendre  - photo

On ne te retient pas plus longtemps, on entend déjà ton ventre gargouiller, pressé de se gaver de pâtes dont tu raffoles. 

Source : Shoko/Photo d'illustration : Pixabay - Crédit : giphy, Giphy, Pixabay