S'inscrire
tracking
La vie des séries

5 mini-séries à mater quand t'as vraiment mais vraiment pas le time

Publié par
Eva Y.
, le .
Temps de lecture : ~ 3 min
5 mini-séries à mater quand t'as vraiment mais vraiment pas le time

En un jour, c'est plié ! 

A peine as-tu eu le temps de finir ta série que Netflix, HBO et consorts t'abreuvent de nouveautés toutes aussi géniales les unes que les autres. Problème ? Tu manques terriblement de temps et sais d'avance que tu ne peux te permettre de te lancer dans une nouvelle série. Heureusement, la mode est au format court, parfait pour les timings serrés. Mini-saisons, one-shot, épisodes express, voilà 5 super séries à dévorer en un temps record !

Chernobyl

Il s'agit d'un des plus gros cartons de 2019, détrônant même Game of Thrones et Breaking Bad dans le coeur des téléspectateurs. Et pour cause, Chernobyl, produite par HBO, réussit en 5 épisodes coups de poing à nous plonger au coeur de la plus grande catastrophe nucléaire de l'Histoire. Même si la série s'est permise quelques libertés, notamment au niveau de certains personnages - les tragiques évènements du 26 avril 1986 sont restitués avec précision, du tissu de mensonges qui a entouré l'affaire aux manipulations politiques, sans oublier les désastres humains et environnementaux causés. Puissant !

Fleabag

Aussi addictive qu'un paquet de sucreries, dans lequel on plonge d'abord innocemment la main, avant de répéter et répéter inlassablement le geste, prise d'une boulimie incontrôlée, commencer l'aventure Fleabag, c'est à peu près ça, la crise de foie en moins. On se prend d'amour pour l'héroïne, cette trentenaire londonienne un peu paumée qui, marquée par deux deuils successifs, se réfugie dans le sexe, jusqu'à l'overdose. Si le scénario n'a rien de très original, les épisodes d'une trentaine de minutes se savourent comme des petits bonbons. Punchlines acerbes, humour tordant et sarcasme décomplexé, difficile de ne pas enchaîner les deux saisons d'une traite.

Mytho

Si tu aimes les dramédies, on te conseille chaudement Mytho, la mini-série d'Arte qui cartonne et qui vient d'être ajoutée au catalogue Netflix. Une poignée d'épisodes, un micmac de mensonges, des personnages désabusés, on te met au défi de résister à la tornade Mytho, imaginée par Anne Berest et réalisée Fabrice Gobert. Elle raconte l'histoire d'Elvira, une mère de famille à bout de souffle. Bousculée par son patron tyrannique, délaissée par ses enfants et salement trompée par son mari, lorsqu'elle découvre une grosseur bénigne à un sein, celle-ci décide de duper son entourage en lui faisant croire qu'elle est atteinte d'un cancer. Si elle obtient dans un premier temps l'amour et l'attention qui lui manquait tant, les mensonges finissent rapidement par la rattraper. Et c'est délicieusement addictif !

Euphoria

Petite bombe produite par HBO, Euphoria est LA série qui manquait à la génération biberonnée aux réseaux sociaux, celle qui a plus l'habitude des dicks pics que des lettres enflammées, qui fait dans le revenge porn et qui se fait de l'argent de poche grâce aux Money Slaves et le dark web. Bref, Euphoria, c'est des drames adolescents, une esthétique ultra léchée et des personnages complexes et hyper attachants : un cocktail détonnant qui rend accro. Quelques minutes seulement pour que la magie opère et on a déjà l'impression de faire partie de cette bande de potes un peu fucked up depuis toujours.

The End of the F***ing World

Contrairement aux persos d'Euphoria, les deux héros de The End of the f***ing World sont tous deux absolument détestables. Caricatures d'ado en pleine crise, on passe les premiers épisodes à rêver de les baffer... avant de se laisser embarquer dans leurs aventures et finir par totalement s'y attacher. Complètement paumé, imprévisible et beaucoup plus sensible qu'il n'y parait, ce couple mal (ou trop bien ?) assorti parvient à nous captiver tout au long des épisodes, justement parce qu'il échappe aux clichés et évite les pièges faciles. Résultat, on rit, on pleure, on frissonne, avant de quitter à regret nos deux anti-héros après deux saisons magistralement orchestrées.

À lire aussi
Ces 10 séries ont été les plus googlées en 2019
À lire aussi
Ces 10 séries ont été les plus binge-watchées en 2019
À lire aussi
Ces séries arrivent en 2020 pour encore plus d'heures de binge-watching
Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire
ou s'inscrire
Encore plus de contenus
5 mini-séries à mater quand t'as vraiment mais vraiment pas le time
S'inscrire
false
Notifications
Bientôt disponible