5 règles d'or pour entretenir de bonnes relations avec son plan Q

par

Dans la vie comme au lit, il faut des règles ! 

Même si les rom-com dont on adore s'abreuver nous font croire au grand amour qui débarque comme une fleur quand on s'y attend le moins, la réalité est un peu différente. Ce n'est vraiment pas évident de trouver la perle rare qui nous comblera tout au long de notre vie (ps : la vie c'est long, TREEESS long). C'est la raison pour laquelle certaines d'entre nous fréquentent un ou une partenaire occasionnel(le), plus communément appelé Plan Q. Le sexe avec des sentiments c'est top, mais ça peut-être aussi très sympa sans. L'important : respecter quelques règlements avec son amant. 

Pas de jalousie entre vous 

Dans toutes les formes de couple la jalousie est un sentiment (souvent plus fort que nous) que l'on doit tenter d'éradiquer. Elle est perfide et destructrice. Dans le cadre d'un Plan Q, elle est carrément contre-productive. On ne peut pas demander la liberté et l'exclusivité en même temps. Le mieux : ne pas aborder le sujet des autres conquêtes. Par contre, il faut être très au clair sur un point : vous n'êtes pas jalouse, mais vous n'avez pas envie de vous ramasser tout un tas de MST. Il est donc indispensable que la personne que vous fréquentiez se protège en permanence et ne fasse pas n'importe quoi. 

Aucune pression dans votre "relation"

Le but d'un plan Q c'est d'échapper à tous les côtés relou d'une relation et donc d'éviter la pression. Vous n'êtes pas tenus de vous voir à une fréquence régulière ou de vous envoyer des textos tous les jours. L'objectif : se faire du bien mutuellement quand on en a envie. La difficulté : réussir à avoir tout(e)s les deux envie de la même chose au même moment. L'avantage de ne pas avoir de sentiment, c'est que quand on en a marre on met les voiles plus facilement. 

Conserver son jardin secret

Si vous voulez que votre relation avec votre plan Q reste à ce stade, il ne faut pas trop l'impliquer dans votre quotidien. Vous vous voyez pour faire vos petites affaires, mais ça ne sert à rien de le présenter à vos potes par exemple. Plus vous allez l'introduire dans votre vie, plus il risque d'y avoir un attachement. Attention, une réelle intimité peut se créer avec cet(te) personne, on n'est pas des machines non plus ! 

Mais aussi une sincère honnêteté 

Ce n'est pas parce que vous ne partagez pas en famille le gigot du dimanche avec votre ami(e) de lit que vous ne pouvez pas créer une belle relation. Comme il y a peu de sentiments, cela peut s'avérer plus facile de jouer la carte de l'honnêteté que ce soit au niveau de vos envies et de votre ressenti. Ne faites rien espérer à la personne, posez les bases dès le début et continuez à discuter au fur et à mesure de l'évolution de votre relation, sinon, à la longue, il risque d'y avoir des pots cassés. 

Savoir partir au bon moment. 

Si vous avez respecté la règle du dessus qui est l'honnêteté, vous savez à peu près où vous en êtes dans votre relation avec votre PP (Plan Plaisir, c'est plus mimi). Dès que vous sentez qu'il y en a un ou une qui commence à sortir des clous du contrat il faut dire stop. On est là pour prendre son pied mais aussi pour se respecter, le but n'est pas de souffrir. Si des sentiments amoureux pointent le bout de leur nez pour l'un et que pas du tout pour l'autre, ou inversement, il faut se quitter bons amis avant de se détester et d'être blessés. 

Bon soyons honnêtes, sur le papier le plan Q c'est bien mais dans la réalité, souvent ça dégénère. 

Besoin de réponses sur la contraception? Rends-toi sur www.moncorpsmacontraception.fr

Source : shoko.fr - Crédit : unsplash Thought Catalog