5 tips pour réaliser une raclette vegan gourmande (si, si, c'est possible) 

par

Qu'il s'agisse de faire plaisir à ton pote végétalien ou de t'initier toi-même à la cuisine vegan, on te donne nos astuces pour réussir une raclette sans produit d'origine animale. 

Comme on est sympas et compréhensives, on t'a laissé te remettre tranquillement de l'orgie culinaire des fêtes de Noël avant de te parler d'un de nos plats préférés : la raclette. Chaque année, on trépigne d'impatience à l'idée de ressortir notre service, d'inviter nos potes à garnir leur coupelle et de nous péter le bide bien comme il faut. Seulement, il faut bien le reconnaitre, la soirée raclette peut s'avérer être une sacrée mission. De notre régime végétarien en passant par celui du pote vegan, pas facile de contenter tout le monde. Voilà pourquoi on te file urgemment nos tips pour réaliser une raclette végétalienne aussi gourmande que l'originale. Promis. 

Acheter du "fauxmage" à raclette

Commençons par la base : le fromage. Sans lui, pas de raclette qui tienne. Problème : les végétaliens ne mangent aucun produit d'origine animale, le fromage en faisant évidemment partie. Heureusement, de nombreuses alternatives végétales existent et le choix est plutôt cornélien. Râpé, fondant, en bloc, fumé, épicé, tu en as pour tous les goûts. Des produits à retrouver chez la marque Nature & moi ou dans la boutique parisienne spécialisée en fauxmage Jay & Joy, pour ne citer qu'elles. Ceci dit, si tu veux une raclette aussi vraie que nature, on te conseille vivement le fromage "No-Muh Rac" de la marque Vegusto

Réaliser ses recettes de fromages vegan

Si tu préfères réaliser ton propre fromage, de nombreuses recettes végétaliennes fourmillent sur internet, notamment sur Pinterest. Rien que pour toi, on a sélectionné nos recettes coup de coeur :

Fromage à la purée de sésame complet et paprika
  • 300 ml d’eau (Possibilité de mettre du vin blanc sec)
  • 20 g d’huile de coco vierge
  • 60 g de purée de noix-de-cajou OU de sésame (blanc, complet ou noir)
  • 2 c à c d’agar
  • 2 c à c de levure maltée
  • 1/4 à 1/2 c à c d’ail en poudre
  • 1 c à c d’oignon
  • 1 c à s et 1/2 de jus de citron
  • 1 c à c de paprika (facultatif)
  • Sel
  • Pour éviter que le fromage ne devienne trop liquide à la chauffe, intègre 20 g de pomme-de-terre pelée bien cuite. Tu peux passer le mélange au mixeur avant de chauffer.

Dans une casserole, porte à ébullition l’eau, l’huile de coco, l’agar, l’oignon et l’ail en poudre, la levure maltée, le sel et le paprika. Fouette sans cesse jusqu’à ce que le mélange bout. Enlève du feu et ajoute la purée de noix-de-cajou (ou de sésame) et le jus de citron et mélange bien (n’hésite pas à passer un petit de coup de mixeur à tête plongeante si ta purée d’oléagineux est trop compacte). Verse dans un moule (ou plusieurs petits, en fonction de ce que tu as) et laisse refroidir avant de mettre au frigo pour quelques heures. Tranche et utilise comme un fromage à raclette traditionnel.

Recette repérée sur Loetitia cuisine

Fromage fondant vegan au curry
  • 6 g d’agar-agar (2 c à c rases)
  • 1 pincée de sel
  • 1 c à s de fécule (maïs, pomme de terre, arrow-root, blé)
  • 1 c à c de levure de bière
  • 2 c à s d’huile d’olive
  • 1 c à c de curry
  • 1 c à c de piment doux (facultatif)
  • 1 c à c de sucre (roux et complet de préférence)
  • 1 c à c de moutarde
  • 265 ml de lait végétal

Dans une casserole, mets l’agar-agar, le sel, la fécule, la levure de bière, l’huile d’olive, le curry, le piment, le sucre et la moutarde. Ajoute un tiers du lait, bats au fouet, puis ajoute le reste du lait progressivement. Allume le feu moyen. Bats sans arrêt le lait à feu moyen, et laisse bouillir 2 mn sans arrêter de battre. Dans un petit plat à gratin rectangulaire, étale sur le fond une feuille de film étirable alimentaire. Verse la préparation et laisse refroidir 10 minutes. Mets au frigo pendant 2 heures minimum. Rabats le film alimentaire pour enfermer le fromage et le sortir du petit plat à gratin.

Recette repérée sur Hunaca Création

Fromage végétal aux noix de cajou
  • 100 g de noix de cajou (non salées et non grillées)
  • 25 cl de lait d'avoine non sucré
  • 25 cl de bière blanche
  • 5 cuil. à soupe bombées de levure maltée
  • 50 g de farine de blé (ou de riz)
  • 1 sachet de 4 g d'agar-agar
  • 8 cl d'huile d'olive
  • 1 cuil. à café bombée d'ail en poudre
  • 1 cuil. à café bombée d'oignon en poudre
  • 1 cuil. à café rase de sel fin

Fais tremper les noix de cajou toute une nuit. Jète l'eau de trempage. Mixe-les avec le lait d'avoine. Verse l'huile d'olive dans une casserole. Fais chauffer en rajoutant progressivement le farine tout en mélangeant avec un mixer plongeant. Rajoute les cajous et le lait d'avoine. Rajoute la bière, les épices, le sel et la levure maltée tout en continuant à mixer. Rajoute l'agar-agar et laisse cuire 2 à 3 minutes tout en continuant le mixage. Huile un bac ou une terrine dont la dimension permettra d'avoir une épaisseur de produit d'environ 5 centimètres. Verse donc la préparation dedans. Laisse refroidir un peu, avant de placer au frigo 4 heures minimum.

Recette repérée sur France Végétalienne

Garnir avec des simili-carnés 

Evidemment, qui dit raclette, dit forcément charcuterie. Alors, pas question de faire entorse à la règle : il te suffit juste d'opter pour des simili-carnés, soit de la viande végétale. Saucisson, chorizo, bacon, jambon, la charcut' vegan est plutôt bien ravitaillée et nous laisse l'embarras du choix. Côté marques, on te conseille Wheaty, l'enseigne allemande Terra vegan ou encore Vantastic Foods. Plein d'autres marques sont également à retrouver sur l'e-shop d'Un Monde Vegan

Relever avec du sucré

On n'y pense pas assez souvent, pourtant fromage et sucré se marient très bien. Pour égayer ta raclette vegan, n'hésite donc pas à parsemer ta table d'ingrédients sucrés. Un pot de miel, à matcher avec le fromage, un peu de raisins secs, de la compote ou quelques pommes au four, voilà comment pimper la classique recette et épater tes invités. 

Mettre le paquet côté légumes

Si côté fromages et charcut', on a tout ce qu'il faut, pas question de faire l'impasse sur les légumes. En bon régime végétal qui se respecte, ce serait quand-même un comble. Histoire de mettre un peu de couleur sur la table et d'apporter un peu de fraîcheur, de croquant et de légèreté à ce plat bien bourratif - il faut le reconnaître -, pense à garnir ta table de chou-fleur, de bâtonnets de carotte, de céleri ou encore de cornichons (of course !). 

Opération "Raclette vegan" réussie !

Source : Shoko - Crédit : richemonts