6 choses inédites que tu ne sais sûrement pas sur la saga Harry Potter

par

Cette année Harry Potter, Hermione, Ron et confrères fêtent leurs 20 ans.

Nés dans la tête de J.K Rowlling ces apprentis sorciers ont envouté celles de plus de 500 millions de lecteurs durant ces deux décennies. Cette saga est l’une des plus lues au monde. Les huit films tirés des ouvrages, ont eux aussi rencontré un franc succès. Ils font tous partis des 50 films les plus rentables de TOUTE l’histoire du cinéma. Voilà 6 anecdotes que même les fans, ne savent pas forcément sur cette série magique.

1. L’histoire de JK Rowling est digne d’un conte de fées
Les animaux fantastiques, fantastic beasts, harry potter, jk rowling, film, saga, franchise, sortie, david yates, univers, Noël

La jeune femme est née le 31 juillet 1965 en Angleterre. A six ans elle écrit son premier livre intitulé « Rabbit ». En 1990 lors d’un long voyage en train elle a l’idée de créer l’univers d’Harry Potter. Elle puise son inspiration auprès de son entourage pour inventer ses personnages. Après l’échec de son mariage, elle se retrouve sans emploi et subsiste grâce aux aides publiques. Malgré sa condition précaire, elle continue de travailler sur les histoires extraordinaires de son personnage principal dans des cafés de la ville. Avant de se faire publier elle essuie de nombreux refus de la part de plusieurs maisons d’édition (qui doivent maintenant bien s'en mordre les doigts). C’est finalement Bloomsbury Publishing qui accepte de la publier. Dès la parution, le succès est immédiat.

2. 160 paires de lunettes et 80 baguettes

Au cours des 8 films de la saga, il y a eu un gros budget lunettes et baguettes pour Daniel Radcliffe. L’interprète d’Harry avait tendance à confondre sa baguette magique avec des baguettes de batterie. Cette malheureuse confusion obligeait les accessoiristes à travailler deux fois plus. Au niveau binocle, l’acteur n’était pas non plus très précautionneux. Malgré le bien connu sortilège Reparo, il a cassé de nombreuses paires de ses emblématiques lunettes rondes. Malheureusement nous n'avons pas le chiffre du nombre de balais usés. 

3. Il y aurait pu avoir un match entre Harry et Hermione

Tous les fans attendaient depuis les premiers épisodes la concrétisation de l’histoire entre Hermione et Ron. Après des années à se prendre la tête les deux meilleures amies d’Harry ont prouvé qu’il n’y avait rien de plus proche de l’amour que la haine. Pourtant, JK Rowling a hésité. Au début elle voulait que la plus brillante élève de Poudlard finisse avec Harry.

4. Entre Hermione et Ron tout est une histoire de Patronus

Même si on pressentait l’histoire d’amour entre Hermione et Ron certains détails l’indiquaient clairement. Niveau Patronus Ron est un Jack Russel Terrier. Un petit chien connu pour chasser les loutres. Jk Rowling a choisi d’attribuer comme Patronus à Hermione son animal préféré qu’il n’est autre qu’une… loutre. Hasard ? Je ne pense pas.

5. Avec JK Rowling, tout commence par la fin

La célébrissime auteure avait déjà écrit la fin des aventures d’Harry en 1990. L’épilogue était donc déjà fait 7 ans avant la publication du premier tome. Commencer par la fin permet de savoir où l’on va.

6. Des petits secrets de tournage ont été révélés

Sur le plateau, Daniel Radcliffe était surnommé « Harry Puffer ». En anglais « puff » signifie « bouffée ». Cela faisait référence à sa consommation massive de cigarettes. Environ 20 par jours.

Quelques années avant, ce petit Daniel, pas encore fumeur, a eu le droit de rester éveiller une demi-heure de plus qu’à l’accoutumé lorsque sa famille a appris sa sélection au casting du premier film.

La professeur McGonagall, dans la vraie vie Maggie Smith était atteinte d’un cancer du sein lors du dernier épisode d’Harry Potter. Elle a tenu à défier la maladie pour ne pas décevoir ses fans. Magique !

Pour les aficionados, l’histoire continue. Le 14 novembre sort en salle les Animaux Fantastiques 2.

Source : Shoko.fr - Crédit : Mok Yui, Pa Photos/abaca, Universal