S'inscrire
tracking
Sexo

6 tips pour prendre (encore plus) de plaisir pendant un cunnilingus

Publié par
Eva Y.
, le .
Mis à jour le .
Temps de lecture : ~ 3 min
6 tips pour prendre (encore plus) de plaisir pendant un cunnilingus

Objectif orgasme ! 

Si le sexe dans une relation hétérosexuelle a tendance à se résumer à la pénétration, il existe en réalité un tas de façons de faire l'amour et les préliminaires en font bien sûr partie. Baisers, frottements, caresses, pour peu que l'on s'y prenne bien, ces pratiques sous-estimées peuvent nous mener tout droit au septième ciel. Mais pour les apprécier à 100%, il faut parfois y mettre du sien. Eh oui, s'il est évidemment probable que notre partenaire soit responsable du fait que nous ne prenions pas de plaisir pendant un cunni, nous ne pouvons pas toujours lui rejeter la faute. Envie de réellement prendre ton pied ? Suis nos conseils !

via GIPHY

#1 Se sentir à l'aise

Ce n'est plus un secret pour personne : pour vraiment kiffer une partie de jambes en l'air, il faut apprendre à se détendre et surtout se défaire de ses complexes. Cela vaut aussi bien pour la pénétration que pour les préliminaires, d'autant que plusieurs femmes n'osent pas tenter le cunnilingus, freinées par certains blocages. Crispées, elles sont persuadées que leur sexe dégage une odeur désagréable, qu'il a un goût particulier, qu'il ne doit pas être beau vu de si près. Alors une bonne fois pour toutes : arrêtons de complexer et d'avoir honte, si notre partenaire se glisse entre nos cuisses, c'est qu'il/elle n'est visiblement pas rebuté·e par notre anatomie !

#2 Faire le vide

Liste de courses, mails à envoyer, dossiers à rendre, notre cerveau est sans cesse sollicité et rares sont les moments où l'on peut réellement déconnecter. S'il est bien connu que faire le vide permet de davantage apprécier nos galipettes, nous sommes encore trop nombreuses à ne pas réussir à chasser ces pensées parasites pendant l'amour. Sans surprise, le cunnilingus ne fait pas exception à la règle : si l'on a la tête ailleurs et que notre attention est portée sur autre chose que sur notre plaisir, on ne met clairement pas toutes les chances de notre côté pour savourer le moment...

#3 Guider son partenaire

La CO-MMU-NI-CA-TION ! Voilà l'une des règles de base pour des parties de jambes en l'air réussies et cela est d'autant plus valable lorsque l'on fait l'amour avec une personne du sexe opposé. Notre anatomie n'est pas la sienne, nos sensations ne sont pas celles qu'il ressent et les trucs et astuces pour nous faire hurler de plaisir ne sont pas toujours de suite acquises. Alors, ne culpabilisons pas en le guidant : en plus de nous permettre à atteindre plus facilement l'orgasme, on lui rend également service. Qu'il s'agisse de lui indiquer les endroits où il faut insister, l'encourager lorsqu'il s'y prend comme un chef ou le reprendre lorsqu'il ne nous fait aucun effet, n'ayons pas peur de lui dire les choses !

#4 Changer de positions

Missionnaire, cuillères, levrette, même s'il n'est évidemment pas obligatoire de changer de positions pendant le sexe, varier les plaisirs permet de dynamiser le moment et surtout de découvrir de nouvelles sensations. Alors pourquoi il n'en serait pas de même pour le sexe oral ? Surtout qu'il existe des tas de façons de pratiquer un cunni. On peut bien sûr être sur le dos les jambes écartées, mais on peut également être debout, sur le ventre, à quatre pattes, à califourchon sur son visage. Et les sensations ne sont clairement pas les mêmes selon les positions, alors n'hésitons pas à tester d'autres façons d'apprécier un cunnilingus !

#5 Etre active

Ce n'est pas parce que l'on reçoit les caresses que l'on doit être à 100% passive. Comme dit plus haut, on peut tout d'abord changer de positions mais aussi activement participer pendant le cunnilingus d'autres manières. Remuer les hanches, attraper les cheveux de notre partenaire, oser le dirty talk, hurler de plaisir, bref, n'ayons aucune retenue : plus notre partenaire nous sentira investie, plus il redoublera d'efforts pour nous faire jouir (enfin s'il/elle a compris comment le sexe marchait...).

#6 Faire un feedback

Parce que c'est bien beau de s'exprimer pendant la relation sexuelle, la communication est tout aussi importante après. A froid, les conditions sont même parfois meilleures pour dire clairement ce qu'il nous fait frissonner de plaisir, les points à améliorer et les choses à bannir. S'il y a suffisamment de respect dans votre relation, une discussion franche et décomplexée ne devrait pas poser de problèmes entre vous, bien au contraire !

via GIPHY

Alors, on le kiffe à 100% ce cunni ?

À lire aussi
Journée mondiale de l'orgasme : tous nos tips pour un vrai bon orgasme des familles
À lire aussi
Ces 3 choses peuvent totalement flinguer ta vie sexuelle, sache-le
À lire aussi
God damn, ces pratiques gynécologiques ne seraient pas utiles avant l'âge de 20 ans
À lire aussi
Voilà les pires positions sexuelles selon les internautes
À lire aussi
Planifier ses rapports sexuels boosterait votre libido selon les sexologues
À lire aussi
Ces choses que l'on aurait aimées savoir avant notre première fois
Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire
ou s'inscrire
Encore plus de contenus
6 tips pour prendre (encore plus) de plaisir pendant un cunnilingus
S'inscrire
false
Notifications
Bientôt disponible