6 trucs que tu ne savais pas sur les poils et qui risquent de te surprendre

par

Tout, tout, tout, vous saurez tout sur les poi-poils !

Longtemps ignorés, il est grand temps de redonner aux poils leurs lettres de noblesse. Parce qu'avant de devenir des parias pour les canons de beauté (qui vantent l'esthétisme d'une peau aussi lisse que celle d'un bébé), les poils ont avant tout une fonction. Rempart contre les bactéries, contre la transpiration et même contre la pudeur, ils n'ont pas été là par hasard (même s'ils nous embêtent de temps en temps quand même, il faut bien l'avouer). Ouvre bien tes oreilles (ou plutôt tes yeux), voici tout ce que tu dois savoir sur les poils !

Jambes
#1 Avoir une pilosité importante a un nom

Et on appelle ça de l'hirsutisme. En plus d'une pilosité importante, celle-ci intervient sur des zones de type masculin, comme le cou, le visage ou encore le thorax. Les raisons sont multiples mais sont très souvent liées à un dérèglement hormonal qui se traduit par la chute de production des œstrogènes.

#2 Les poils ont des muscles

Oui, on ne dirait pas comme ça, mais sous ces petits poils se cachent en réalité de vrais biscottos. Bon on exagère mais si l'on prend le poil pour ce qu'il est, c'est-à-dire une "tige pilaire" comme on l'appelle dans le jargon scientifique, celui-ci est nourri par des vaisseaux sanguins qui communiquent directement avec le bulbe pileux, terré à environ 4 millimètres sous la peau. Mais pas seulement puisqu'il est également animé par un muscle horripilateur, situé à sa base

#3 Une durée de vie limitée

Si l'on perd en moyenne 50 à 150 cheveux par jour (qui se renouvellent une vingtaine de fois au cours d'une vie), phénomène qu'on aurait bien connaître pour nos poils aussi, la durée d'un poil est de 9 mois pour les bras, 18 mois pour les aisselles et 16 pour les jambes. Tu peux donc les laisser vivre leur vie tranquillou pendant 4 ans sans y toucher !

#4 L'épilation intégrale ne date pas d'hier

Si elle a largement été popularisée dans les années 80, avant de connaître un essoufflement ces dernières années, l'épilation intégrale ne date absolument pas d'hier. En effet, il parait même que les pharaons et les prêtes s'épilaient intégralement le corps car les poils étaient synonymes d'impureté. Autant dire que les mentalités n'ont pas franchement changé depuis (du moins, pour les femmes, of course...)

#5 Il existe des pays où l'on paie pour avoir des poils

Eh oui, il faut croire que le poil n'est pas répulsif dans toutes les cultures. En Corée du Sud, pays qui est quand-même à la pointe des tendances mode et beauté, les habitants en raffolent. Certains Coréens n'hésitent pas à avoir recours à la chirurgie esthétique et à subir une implantation de poils, surtout au niveau du pubis. Et on ne s'avance pas trop en pensant que le phénomène risque de bientôt débarquer sur notre continent !

#6 S'arracher les poils est une maladie

On connait toutes cette fille qui ne peut pas résister à l'envie de faire la peau à ses poils, munie de son instrument de torture préféré : la pince à épiler. Si cette manie peut être plus ou moins grave, elle porte un nom : la trichotillomanie, une maladie plus sérieuse qu'elle en l'air et qui survient souvent à la suite de traumatismes ou d'épisodes particulièrement stressants. 

6 trucs que tu ne savais pas sur les poils et qui risquent de te surprendre - photo

Les poils n'ont désormais plus aucun secret pour toi !

Source : Shoko - Crédit : Giphy, Unsplash , Unsplash @Billie