7 trucs dégueus qui peuvent arriver si tu continues à te ronger les ongles (âmes sensibles s'abstenir) 

par

Respect à celles qui arriveront au bout de l'article sans haut le coeur !

Vernis amer, hypnose, gants, tu as à peu près passer en revue toutes les méthodes pour venir à bout de cette sale manie, des plus sérieuses aux plus WTF. Pourtant, rien n'y fait : tu ne peux pas t'empêcher de te ronger les ongles, parfois jusqu'au sang. Heureusement, des scientifiques se sont récemment penchés sur le problème et semblent avoir mis au point une solution imparable pour chasser cette mauvaise habitude. Si, hélas, celle-ci te laisse toujours de marbre, on a quelques infos qui risquent de te faire déchanter très vite. Tu le sais probablement, se ronger les ongles est très nocif pour la santé (outre son aspect esthétique franchement douteux). Mais tu n'imagines sans doute pas à quel point. Prépare-toi, la liste des dégâts est longue et pénible. Ames sensibles s'abstenir

#1 Tu risques de te déformer les ongles

Déjà que ce n'est pas vraiment jojo ces petits bouts d'ongles riquiqui tout esquintés mais la suite risque d'être bien pire ! A force de te ronger les ongles et d'attaquer la matrice (la racine, là où se forment les cellules) ceux-ci peuvent se déformer ou ne plus pousser du tout. 

7 trucs dégueus qui peuvent arriver si tu continues à te ronger les ongles (âmes sensibles s'abstenir)  - photo
#2 Tu multiplies les risques d'infections

Si tu es du genre maniaque et intransigeante sur l'hygiène, tu dois sûrement savoir que les ongles sont l'une des régions les plus sales. La faute aux micro-bactéries qui grouillent sous l'ongle. Cela va sans dire que lorsque tu les portes à ta bouche, tu multiplies le risque d'infections et contraries ton tube digestif. Voilà, voilà. 

7 trucs dégueus qui peuvent arriver si tu continues à te ronger les ongles (âmes sensibles s'abstenir)  - photo
#3 Tu abîmes tes gencives 

Il n'y pas que l'émail des dents qui est sévèrement touché, tes gencives morflent également quand tu te ronges les ongles. Les bactéries qui se logent sous tes ongles peuvent en effet provoquer des gingivites ou bien des aphtes. Et rien qu'écrire ces mots nous donnent envie de filer chez le dentiste fissa.

7 trucs dégueus qui peuvent arriver si tu continues à te ronger les ongles (âmes sensibles s'abstenir)  - photo
#4 Bonjour la mauvaise haleine 

Ca semble plutôt logique : la bouche compte déjà son lots de bactéries pas franchement sympas, alors ajoute celles que tu lui apportes sur un plateau d'argent quand tu y fourres tes ongles dégueu, et bonjour la partourze de microbes. Résultat des courses ? Une haleine de chacal ! On passe notre tour, perso.

7 trucs dégueus qui peuvent arriver si tu continues à te ronger les ongles (âmes sensibles s'abstenir)  - photo
#5 Tu développes des risques d'herpès

Ça peut être très rapide : si tu as un début d'herpès labial et que tes doigts entrent en contact avec ta bouche, tu peux évidemment les contaminer. Même avertissement pour les verrues. Et bon appétit bien sûr ! 

7 trucs dégueus qui peuvent arriver si tu continues à te ronger les ongles (âmes sensibles s'abstenir)  - photo
#6 Tu risques de perdre tes dents

La plupart du temps, se ronger les ongles traduit une forme de stress et d'anxiété. La nuit, les personnes ayant cette sale manie auront tendance à grincer des dents ce qui, à terme, peut gravement endommager leur dentition. Email abimé, dent fendillée voire même cassée, bonjour les dégâts !

7 trucs dégueus qui peuvent arriver si tu continues à te ronger les ongles (âmes sensibles s'abstenir)  - photo
#7 Tu ingères un produit avec lequel on embaume les cadavres

Celui-ci s'appelle le formaldehyde et on le retrouve dans la plupart des compo' de vernis à ongles. Evidemment très toxique, l'idée même que ce produit sert à conserver les morts devrait te couper l'envie de mordiller tes ongles vernis, on se trompe ?

7 trucs dégueus qui peuvent arriver si tu continues à te ronger les ongles (âmes sensibles s'abstenir)  - photo

Alors, encore envie de ronger tes ongles ?

Source : Shoko - Crédit : Giphy, Pixabay, Unsplash - Jacqueline Day