À l’occasion de la journée du baiser, retour sur les différents types de bisous

par

Des bisous, des bisous partout. 

Aujourd'hui, on célèbre la journée internationale du baiser. Sur la bouche, sur les joues, en signe d'amitié ou d'amour, le baiser peut avoir de nombreuses significations. Source d'inspiration artistique, c'est Edmond Rostand qui a décrit cet acte avec le plus de poésie dans son oeuvre incontournable, Cyrano de Bergerac : « Un baiser, mais à tout prendre, qu'est-ce ? Un serment fait d'un peu plus près, une promesse plus précise, un aveu qui veut se confirmer, un point rose qu'on met sur l'i du verbe aimer; C'est un secret qui prend la bouche pour oreille, Un instant d'infini qui fait un bruit d'abeille. » En l'honneur de cette journée, nous allons revenir sur les différents types de bisous qui existent.

Le French Kiss

Nous Français, nous avons la réputation d'être des romantiques aux moeurs légères. C'est sûrement la raison pour laquelle on a baptisé le plus hot des baisers le « French Kiss ». Cela décrit le bisou sensuel par excellence qui implique le glissage de langue. C'est aussi ce qu'on appelle une bonne grosse pelle.

Le baiser esquimau

Ce bisou venu du froid est plus amical qu'autre chose. Quand on le réalise en France, on se frotte gentiment nez contre nez. Il est inspiré du « kinuk », que pratiquent les Inuits du Nord. Pour réaliser ce dernier, ils collent leur nez et leur lèvre supérieure sur la joue de l'autre.

Le baiser papillon

Pour réaliser ce baiser, il suffit de battre des cils sur une partie du visage de la personne que l'on veut saluer (il faut quand même un peu la connaître avant de se lancer). Le must : faire du cils contre cils.

Le baiser russe

Attention, si vous comptez aller en Russie, là-bas il est courant de s'embrasser sur la bouche pour se saluer, même entre personne du même sexe (au début, si on n'est pas prévenue, ça peut surprendre). Ce geste n'a rien d'érotique, c'est un simple signe d'amitié. Petit point historique sur le plus emblématique des baisers russe : celui entre Leonid Brejnev et l'Allemand Erich Honecker en 1979 afin de célébrer l'amitié entre l'URSS et l'Allemagne de l'Est.

Le baiser Papou

Si vous n'allez pas en Nouvelle-Guinée ou que vous ne fréquentez pas de Papou (communauté autochtone locale), il est peu probable que vous réalisiez ce genre de baiser. Il consiste à grignoter subtilement le cil de la personne qui nous plait, jusqu'à le couper. On est prêt à faire beaucoup par amour.

Donc aujourd'hui, lâchez-vous et embrassez qui vous voulez (avec son consentement quand même) :)

Source : shoko.fr - Crédit : unsplash,Alex Blăjan