S'inscrire
tracking
Sexo

À partir de 10 partenaires sexuels, les femmes ont 90% de risque de déclarer cette maladie

Publié par
Chloé Villemant
, le .
Temps de lecture : ~ 1 min
À partir de 10 partenaires sexuels, les femmes ont 90% de risque de déclarer cette maladie

Une nouvelle étude montre la relation de cause à effet entre les nombreux partenaires sexuels et la maladie du siècle

Le sexe a toujours été au coeur des discussions et ce n'est pas le nombre d'études sur le sujet qui nous prouvera le contraire. La masturbation, les positions au lit, les aliments pour pimenter la vie sexuelle, tout y passe (ou presque) pour nous informer et donner des conseils pour vivre sa sexualité pleinement. Si la plupart du temps, tout se veut être positif et bienveillant, une nouvelle étude publiée dans la revue BMJ Sexual & Reproductive Health signe la sonnette d'alarme sur nos parties de jambes en l'air !

À l'aide d'un large panel composé de 2 537 hommes et 3 185 femmes, âgés de plus de 50 ans et vivant en Angleterre, les scientifiques ont pu analyser des données provenant d'un questionnaire « sexuel » donné aux participants. Ce dernier s'est composé de la manière suivante :

  • Le nombre de partenaires qu'ils·elles ont eu
  • Leur âge
  • Leur origine ethnique
  • Les antécédents médicaux
  • Amateur·rice de clopes
  • Sujet·te à la dépression
  • Pratique d'une activité sportive

Un résultat surpasse absolument tous les autres tant le pourcentage est élevé et assez effrayant ! Pour les femmes ayant connu 10 partenaires sexuels ou plus, le risque de déclarer un cancer augmente de 91% par rapport à celles n'ayant eu qu'un partenaire. Pour ne rien arranger, elles sont aussi sujettes à des maladies dites chroniques comme des hépatites, des AVC et autres.

En comparaison, les hommes n'ont que 69% de risque d'avoir un cancer dans la même situation. À quoi est due cette différence ? N'ayant pas encore pu faire de recherches plus poussées et longues afin d'approfondir le sujet, les chercheurs semblent privilégier un type de cause en particulier. La faute aux IST dont le papillomavirus humain appelé aussi HPV, particulièrement contagieux et transmissible par voie sexuelle.

Où peut-on le voir se développer ?

Ces HPV peuvent développer des cellules cancéreuses dans le vagin, le col de l'utérus, la vulve et augmentent de façon drastique les cancers chez les femmes. La réponse se trouve donc dans la biologie des corps !

À lire aussi
Miam, 1 Français 2 utilise cet aliment pour pimenter ses ébats sexuels !
À lire aussi
Cette activité serait le meilleur anti-stress qui soit selon les Français, et c'est à volonté
À lire aussi
Pour chauffer leur partenaire, voilà la pratique préférée de la moitié des jeunes
À lire aussi
1 personne sur 5 stoppe net des relations sexuelles à cause de cette pratique au lit
À lire aussi
Le massage de la vulve, la technique sexuelle qui t'apprendrait à mieux jouir
À lire aussi
Comme Christian Grey, aménagez une chambre dédiée au sexe chez vous
Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire
ou s'inscrire
Encore plus de contenus
À partir de 10 partenaires sexuels, les femmes ont 90% de risque de déclarer cette maladie
S'inscrire
false
Notifications
Bientôt disponible