Adieu plats surgelés, le "batch cooking" va transformer le quotidien des meufs toujours pressées

par

Tu sauras enfin quoi répondre à la fameuse question : "Qu'est-ce que je vais bien pouvoir manger ce soir ?"

Même si elle ne date pas d'aujourd'hui, cette tendance food a enfin un nom et une visibilité. On l'appelle le batch cooking (comprenez cuisiner en lots pour celles qui n'auraient pas fait Anglais LV1) ou encore meal prep. Derrière ces termes so english, on retrouve une pratique bien connue de nos mamies (qui étaient nettement mieux organisées que nous autres, il faut bien le reconnaître). Il s'agit de se dégager quelques heures le week-end et de les passer à cuisiner en grande quantité pour pouvoir se faire plein de petits repas tout le long de la semaine. Et non, faire du batch cooking n'est pas cuisiner avec les restes. On prévoit grand et voit loin ! 

Elles sont plusieurs à vanter les mérites de cette tendance food, notamment sur Instagram où les publications de bouffe empaquetée dans des dizaines de sachets se multiplient. Il faut dire que le batch cooking présente de sérieux avantages. Primo, il nous pousse à cuisiner. C'est vrai, après une journée de taff bien crevante, on n'a pas nécessairement la motiv' pour enfiler son tablier et préparer des petits plats gourmands. Au moins, en dégageant du temps pour la cuisine le week-end, plus d'excuse qui tienne : quand on s'y met, on s'y met vraiment. Et puis quitte à se salir les mains, avoir les yeux en feu à cause des oignons et la cuisine cracra, autant en profiter. 

Secondo, cette méthode nous permet également de manger plus sainement. Au lieu d'aller s'acheter son vieux sandwich dégueu dans la boulangerie du coin pour la pause dej', de se nourrir de salades industrielles pleines de gras (#healthygirlmaispastropquandmeme) et de se faire un gros craquage le soir, en mode apéro fromages, houmous, olives et amenez-moi la mayonnaise tant qu'à faire, au moins, on sait qu'on a des bons petits plats maison qui nous attendent chaque jour de la semaine.

Et puis tercio, question budget, on est aussi gagnantes à cuisiner chez nous en amont plutôt que d'aller claquer toute notre thune dans la bouffe en mangeant à l'extérieur. Sans compter le gain du temps ! En planifiant le menu de la semaine, on sait exactement ce qu'il nous faut et on ne se laisse pas avoir pas les étals de supermarchés qui jouent les aguicheuses. D'ailleurs, en gagnant du temps au niveau de courses, il nous en reste davantage pour cuisiner dans le calme, tester de nouvelles recettes et faire preuve d'un peu de créativité. Si tu n'es pas encore convaincue par le batch cooking, vas donc faire un tour sur Instagram, où la tendance est regroupée sous le hashtag #batchcooking ou #mealprep, cela devrait te donner quelques idées ! 

Source : Shoko - Crédit : Unsplash@ Ella Olsson,https://unsplash.com/@ellaolsson