S'inscrire
tracking
Épanouissement personnel

Ah, apparemment ce détail physique trahirait les pervers narcissiques (on pose ça là au cas où...)

Publié par
Eva Y.
, le .
Mis à jour le .
Temps de lecture : ~ 1 min
Ah, apparemment ce détail physique trahirait les pervers narcissiques (on pose ça là au cas où...)

Grillé·e au premier coup d'oeil ?

Difficile de les repérer tant ces personnalités toxiques arrivent à brouiller les pistes. Doté·e·s d'un charisme indéniable, d'une réelle capacité d'adaptation et d'un naturel charmeur, les pervers·e·s narcissiques parviennent à piéger leurs victimes en mettant en place des mécanismes éminemment malsains. Isolée de son entourage, sans cesse en proie aux doutes et totalement sous emprise, pour la victime, se défaire du joug d'un·e pervers·e narcissique est un vrai parcours du combattant qui commence par reconnaître la toxicité de la relation (ce qui est loin d'être évident lorsqu'un long travail de sabotage et de manipulation a été savamment orchestré...).

Si faire tomber le masque d'un pervers·e narcissique n'est donc pas une mince affaire, selon une récente étude relayée par Business Insider, il existerait une technique pour les démasquer. En effet, ils auraient globalement un point commun physique. C'est du moins la théorie avancée par les chercheurs du département de psychologie de l'Université de Toronto qui ont demandé, pour les besoins de leurs recherches, à plusieurs participants d'analyser le visage de différenes personnes répondant à trois degrés (plus ou moins prononcés) de narcissisme.

via GIPHY

Les deux scientifiques responsables de l'étude, Miranda Giacomin et Nicholas Rule, ont en effet constaté que les sourcils fournis étaient un signe distinctif chez les pervers·e·s narcissiques. Chelou, non ? Pour le duo de chercheurs, l'explication serait plutôt rationnelle (oui, oui, ils ont osé), puisque les sourcils sombres, épais et bien visibles reflèteraient leur personnalité narcissique.

« Ils cherchent à avoir des sourcils distinctifs de façon à pouvoir sortir du lot, se faire reconnaître afin que l'on puisse de rappeler d'eux plus facilement, ce qui accroît ainsi leur désidérabilité et renforce l'image exagérément positive qu'ils ont d'eux-mêmes ». Si cette explication est un peu tirée par les cheveux (disons-le franchement), les résultats de l'étude semblent pourtant attester cette conclusion.

Le monosourcil sera-t-il bientôt la nouvelle bête noire des célibataires ? Dommage, il commençait à peine à gagner en popularité après des années de railleries...

À lire aussi
Vous dites « spoiler » et « podcast » ? Arrêtez-vous, ils ont été francisés et c'est très drôle
À lire aussi
Voici quelle est la meilleure preuve d'amour dans un couple selon les gens
À lire aussi
Tu veux savoir si t'as du charisme ? Calcule ton score avec ces 6 questions très sérieuses
À lire aussi
Dis-moi ta date de naissance, je te dirai avec qui t'as le plus de chances sur Tinder
À lire aussi
L'horoscope a parlé : ces signes astrologiques sont les amis les plus fidèles
À lire aussi
La charge mentale te pèse ? L'appli Maydée est là pour rétablir l'équilibre
Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire
ou s'inscrire
Encore plus de contenus
Ah, apparemment ce détail physique trahirait les pervers narcissiques (on pose ça là au cas où...)
S'inscrire
false
Notifications
Bientôt disponible