Appliquer ce produit tous les matins sur sa peau est indispensable mais personne ne le fait

par

C'est un oubli que l'on risque fort de regretter.

Il y a quelques années, on ne la considérait pas comme un produit de beauté : c'était davantage un produit de nécessité, utilisé ponctuellement durant l'année pour se donner bonne conscience. Depuis peu, les choses ont commencé à changer et la crème solaire s'est révélée être l'un des cosmétiques - si ce n'est LE cosmétique - le plus important que l'on puisse utiliser, bien avant la crème hydratante ou le contour des yeux. Mettez de la crème solaire même en hiver, mettez de la crème solaire sous votre maquillage... experts en cosmétique et dermatologie nous assaillent depuis très récemment d'injonctions de la sorte, déterminés à faire de l'écran solaire le nouveau produit de beauté incontournable & intemporel des beautystas (mais pas que) dans le but de préserver notre santé.

beaute,lunettes de soleil,soleil,bronzage

Sauf que voilà : mettre de la crème solaire en été est déjà suffisamment contraignant - même si on s'y contraint car on connaît les ravages du soleil sur la santé - alors en appliquer de septembre à mars alors que le soleil ne brille pas, ne comptez pas sur nous !

En réalité, même caché derrière les nuages, le soleil continue de nous irradier de ses rayons UV, qui pénètrent notre épiderme quelle que soit la météo. Et cela ne se remarque peut-être pas - on n'a pas la sensation d'avoir la peau qui chauffe ni de constater de signes de brûlure - mais la peau encaisse bel et bien ces agressions, les faisant ressortir des années plus tard sous forme de rides, de taches brunes ou pire, de lésions cutanées et cancers.

Pour contraindre les gens à porter un écran solaire en toutes saison, les marques ont ainsi formulé des cosmétiques avec SPF - les BB crèmes, d'abord, puis plus tard bien plus de références comme le fond de teint, le bronzer et même le fard à paupières - ajoutant ainsi une protection allant de 10 à 30 dans la plupart de nos produits de beauté habituels. Mais là encore, problème ! Si l'initiative est louable, elle s'avère discutable dans la pratique puisque le film protecteur que ces fameux produits laissent sur la peau se révèle trop léger pour être 100% efficace : plusieurs couches épaisses de fond de teint/BB crème seraient nécessaires pour atteindre l'indice de protection indiqué sur le tube - et dans les faits, personne ne tartine 4 couches sur son visage. 

Morale de l'histoire, même en possession d'une crème visage teintée avec SPF, l'utilisation d'une crème solaire s'impose pour former le meilleur écran de protection possible. Et pour assurer une couvrance optimale, une noisette généreuse est nécessaire pour visage (paupières et lèvres compris), cou et décolleté - une étape à réaliser après les soins et avant la base de teint et le maquillage.

En outre, l'utilisation de techniques matifiantes (feuilles, poudre...) peuvent s'avérer nécessaires au cours de la journée pour bloquer les brillances indésirables de la zone T, et une bonne routine de démaquillage s'impose pour retirer au mieux les résidus de crème solaire. De texture plutôt épaisse et grasse (d'où l'importance de bien la choisir !), la crème solaire peut obstruer les pores (d'où une sur-production de sébum en réponse à cela) : il est donc important d'effectuer un double nettoyage de la peau le soir et des gommages doux réguliers afin de désincruster les impuretés. 

Enfin, appliquer une crème solaire quotidiennement sur son joli minois, c'est bien, mais il est également important de prendre en considération l'impact environnemental de tels cosmétiques, que l'on sait aujourd'hui dangereux pour les écosystèmes marins. Formulation, matériau du packaging, certification... voilà autant de critères à étudier avant d'acheter son écran solaire visage ; car prendre soin de sa santé n'a pas de sens si l'on ne prend pas également soin de la planète qui nous permet de vivre.

Source :  Shoko - Crédit : Daniel Adesina via Unsplash, Romina Farías via Unsplash