Après les tongs à talons, voilà la basket escarpin (et sinon tout va bien)

par

Une chaussure hybride au concept fort et novateur. 

Il faut savoir qu'en matière de tendance, il existe deux recettes qui marchent à tous les coups. Celle que les designers récupèrent du passé, d'abord, et qu'ils remettent au goût du jour. Voilà pourquoi après avoir fait les beaux jours (ou pas) des 90's et des années 2000, le string apparent fait son grand come back dans la fashionsphere. Mais ce n'est pas tout : la mode est également particulièrement friande des concepts hybrides. On a eu droit aux bottines chaussettes, dont le succès n'est même plus à présenter, le collant cuissardes - popularisé notamment par Balenciaga - et même les tongs à talons, petite tendance qui fait des émules depuis quelques semaines auprès des modeuses 2.0. Tu pensais avoir tout vu en matière de tendance chelou ? Tiens-toi prête, tu n'es pas au bout de tes surprises.

Oui, une nouvelle tendance commence à faire parler d'elle : il s'agit de la basket escarpin, un autre concept hybride que l'on n'attendait pas franchement. C'est à la créatrice d'origine roumaine Ancuta Sarca que l'on doit cette idée un poil chelou. Si le mix de la sneaker et de la sandale à talons a de quoi surprendre, il a surtout le mérite d'être green. En effet, c'est à la suite d'un déménagement que l'idée a pris forme chez notre designer. Elle s'est rendue compte qu'elle possédait un tas de vieilles baskets, des sneakers qu'elle ne remettrait probablement jamais. Alors, plutôt que d'aller les jeter dans une benne à ordures, Ancuta a préféré étudier la composition et l'assemblage d'une chaussure de sport, afin de la réinventer sous une nouvelle forme. Tadaa, la basket escarpin est née !

"Je voulais placer les baskets dans une esthétique différente et leur donner une fonction complètement nouvelle, élégante et féminine" précise-t-elle à I-D, avant de poursuivre concernant son choix de recycler des vieilles Nike : "J'ai toujours aimé leur esthétique, elle occupe une place importante dans l'histoire du sportswear et le logo est plutôt amusant et inattendu sur la chaussure". Très sensible à l'écologie et soucieuse de l'impact de l'industrie de la mode sur l'environnement, la créatrice n'en est pas à son coup d'essai puisqu'elle a récemment travaillé avec la marque de sport punk made in London Sportsbanger, pour laquelle elle créait des pièces recyclées à partir de matelas gonflables.

Alors, certes la basket escarpin peut être vue comme une agression visuelle dans un premier temps, mais quand on comprend la démarche qu'il y a derrière (et que l'on sait que l'industrie de la mode est l'une des plus polluantes et que le gaspillage vestimentaire est un point que peu de marques aborde), on est prêtes à se percher sur nos vieilles Nike qui traînent dans nos placards. Et qui sait, peut-être qu'un jour la basket escarpin deviendra un must-have...

Source : Shoko - Crédit : Instagram @ANCUȚA SARCA