Armani Privé printemps-été 2014 à la Fashion Week de Paris

par

Hier soir, c’est au Palais de Tokyo que nous avons découvert le défilé Armani Privé printemps-été 2014. Au vu des créations présentées sur le catwalk, le « Roi Giorgio » mérite clairement son titre. Décryptage d’une collection luxueuse qui laisse rêveuse

A l’occasion de sa soirée« One Night Only » à Paris, Giorgio Armani nous a présenté sa collection Haute Couture pour le printemps-été 2014. Le créateur italien est passé maître dans l’art de sublimer la femme. Il nous le démontre une nouvelle fois avec cette collection intitulée « Nomade ». Foulards soyeux portés sur la tête (ou posés sur l’épaule), les mannequins arpentent le catwalk la tête haute. Difficile de faire autrement lorsque l’on porte une création Armani sur le dos. Les vêtements du « Roi Giorgio » sont empreints d’une telle force qu’elle se transmet à quiconque les enfile. Au Palais de Tokyo, le défilé s’ouvre sur des silhouettes « urbaines de luxe ». Pantalons impeccablement coupés et jupes irisées s’accompagnent de petites vestes travaillées et de blazers moirés. Élégance, féminité et sophistication sont de rigueur. Quelques décolletés et fentes par-ci par-là se chargent de terminer en beauté l’attitude sexy et chic du défilé Armani Privé printemps-été 2014.

Armani Privé printemps-été 2014 à la Fashion Week de Paris - photo
Armani Privé printemps-été 2014 à la Fashion Week de Paris - photo
Armani Privé printemps-été 2014 à la Fashion Week de Paris - photo
Armani Privé printemps-été 2014 à la Fashion Week de Paris - photo
Armani Privé printemps-été 2014 à la Fashion Week de Paris - photo

Des touches de rouge et de blanc éclairent les ensembles bleus qui arpentent le podium. Car la vague bleue est indissociable d’un défilé Armani Privé. Le maître italien lui reste fidèle pour sa collection Haute Couture printemps-été 2014 à la Fashion Week de Paris. Il dérive d’une teinte nuit à un ton lavande plus léger. Les motifs sont aussi au rendez-vous, tandis que certaines créations sont (ultra) riches en ornements. Si elle joue le jeu de la transparence, la femme Armani le fait avec classe. Chaque centimètre de tissu crie le luxe. Giorgio Armani maîtrise les matières et sait comment les dévoiler sous leur plus beau jour. De magnifiques longues robes défilent ensuite sous nos yeux. On se croirait presque dans un rêve, croisement entre « Le Conte des Mille et Une Nuits » et des sirènes version 2014. Une impression confirmée par les teintes argentées, dorées (et violettes) qui clôturent le défilé Armani Privé printemps-été 2014. Une belle démonstration de Haute Couture par le « Roi Giorgio ».

Source : VOGUE.CO.UK / Vogue.fr