Atomic Blonde : On a parlé dépassement de soi et femmes au cinéma avec Charlize Theron (EXCLU)

par

Très attendu, Atomic Blonde est enfin à l'affiche cette semaine. Pour l'occasion, la rédaction est allée à la rencontre de Charlize Theron qui nous en a dit un peu plus sur ce film vraiment badass.

Impossible de l'avoir loupé cette semaine : Atomic Blonde a fait une sortie fracassante le 16 août dernier, boostée par une communication rondement menée, un pitch catchy et un casting de folie. Sous la perruque blonde platine, on retrouve en effet la sublime Charlize Theron qui s'est glissée pour l'occasion dans la peau de Lorraine Broughton, agent envoyée à Berlin-Est par les services secrets britanniques pour mettre la main sur un document ultra confidentiel. Scènes d'action rythmées, esthétique hyper léchée et tenues de combat à couper le souffle, Atomic Blonde envoie du lourd. A l'occasion de la sortie du film, Charlize Theron s'est confiée à la rédaction de Shoko. Préparation physique, son rôle, féminisme : l'actrice nous dit tout !

3555391

Qu'est ce qui t'a donné envie d'interpréter le rôle de Lorraine ?

J'étais vraiment à la recherche d'un personnage comme le sien quand le scénario m'a été envoyé. J'ai lu quelques pages et j'ai saisi tout le potentiel du personnage. Ma société a ensuite développé ce projet pendant 5 ans et on l'a fait il y a deux ans.

Comment t'es-tu préparée pour ce rôle ?

Je me suis entrainée physiquement quatre heures par jour pendant deux mois et demi, avant que l'on aille à Budapest pour commencer le tournage. Je me suis dit qu'être capable d'avoir une bonne condition physique était primordial pour interpréter ce rôle. J'ai réalisé que j'avais du pain sur la planche pour devenir la meilleure combattante possible !

Est ce qu'il y a une scène qui a été particulièrement difficile à jouer ?

Oui, l'aspect physique du film en général était assez éprouvant et le fait de devoir me dépasser tous les jours a été un vrai challenge pour moi.

Penses-tu que le personnage de Lorraine, qui est un rôle badass, peut changer la place des femmes dans l'industrie du cinéma ?

J'aimerai qu'on n'en est même pas besoin... que l'on soit déjà dans cette position-là. Je veux plus de films comme ça. Il y a des tas de femmes qui tueraient pour avoir la chance d'avoir un rôle comme celui-ci. Je suis tellement reconnaissante d'avoir eu une telle opportunité. Déjà, commençons par mettre plus de femmes au cinéma, ce serait un bon début !

Sofia Boutella, l'espionne française dans le film, a-t-elle eu le temps de t'apprendre quelques mots en français ?

Nous avions 51 prises par jour. Elle faisait des allers et retours car elle bossait sur plein d'autres projets. On n'avait pas le temps de traîner ensemble ou faire ce genre de choses. On était trop occupées à faire ce film. Les gens pensent qu'on a le temps mais non, le temps c'est de l'argent, on doit faire notre boulot. Mais elle est vraiment adorable et j'ai vraiment adoré travaillé avec elle.

Crédit : Shoko, melty