Au revoir le tourisme de masse, la tendance « second city » vous fera voir du pays sans touristes

par

Une nouvelle manière de voyager pour ne plus faire comme tout le monde

Le boom des réseaux sociaux, plus particulièrement Instagram a changé notre façon de voyager depuis quelques années maintenant. Si aujourd'hui les photos parfaites de voyage sur le réseau social ne font plus rêver, elles ont amené de vraies problèmes sur des destinations déjà très prisées dans le monde entier. Tourisme de masse, problèmes environnementaux ou menace des cultures, certaines villes étouffent sous l'influence des touristes et ont dû mettre en place des restrictions pour redevenir vivables.

Si la simple idée de vous retrouver dans la foule en vacances vous hérisse les poils, la nouvelle tendance du second city devrait vous plaire. Qui plus est, elle est bien plus écolo et en accord avec les populations locales !

Naples,Italie,Europe
Naples, une alternative à Rome

Les destinations les plus populaires manquent cruellement d'authenticité et sont même devenues des attrapes touristes en veux-tu en voilà. Sortir des sentiers battus, voici le credo du second city, proposant aux voyageurs de découvrir la vie locale et de petits endroits cachés d'un pays. On est loin d'un tourisme suivant toujours le même chemin, sans jamais vraiment y voir grand-chose.

Quelques idées :
  • Annecy au lieu de Paris
  • Gand au lieu de Bruxelles
  • Canterbury au lieu de Londres
  • Naples au lieu de Rome
  • Corfou au lieu d'Athènes
  • Gérone au lieu de Barcelone
  • Cork au lieu de Dublin

En plus d'être plongé·e dans une autre atmosphère, vos finances devraient aussi apprécier le voyage. De petits hôtels authentiques et des restaurants de produits locaux ne ressemblant pas à un énième Mcdo au coin d'une rue, voici à quoi ressemblent de vraies vacances. Alors, quelle sera votre prochaine destination ?

Source : Shoko - Crédit : Rich Martello,Unsplash, Zoltan Tasi,Unsplash