Avec une taille 40, Zara se félicite d'engager son premier mannequin « rond » et crée la polémique

par

Le premier mannequin « rond » de Zara fait polémique. 

La marque pensait sûrement bien faire mais c'est raté. Dans un post Instagram publié le 15 août dernier, Jill Kortleve partageait sa joie à ses abonné.es. La raison ? Elle est le premier mannequin « rond » à avoir été choisi par la marque Zara, pour qui elle représentera les collections plus size dès l'automne prochain. Si le fait de diversifier ses models et d'engager des mannequins « curvy » est à applaudir, Zara a provoqué un tollé sur la toile après avoir désigné Jill Kortleve de mannequin « rond », alors que le tour des hanches de la jeune femme de 25 ans « oscille entre 105 et 107 cm, ce qui correspond à une taille 40/42 dans la plupart des magasins français » comme le souligne HuffPost.

Comme le précise l'Institut français du textile et de l'habillement, les tailles les plus portées chez les Françaises sont le 40 et le 42. Le message véhiculé par Zara est donc très grave, comme l'ont exprimé de nombreuses internautes, qui s'étonnent de voir que la moyenne est comparée à du « surpoids ». Sur Twitter, l'illustratrice Pénélope Bagieu n'a pas caché son indignation : « Je viens de lire que cette femme est le premier mannequin 'plus-size' de l'histoire d'une marque méga-connue de prêt-à-porter, alors du coup je me demande si on cherche pas tout simplement a toutes nous rendre dingues et être sûrs qu'on se déteste bien » a-t-elle partagé.

Même constat du côté de la journaliste Nesrine Slaoui : « Selon Zara, c’est un mannequin 'plus size', 'rond'. Elle fait du 40/42 : la taille moyenne des Françaises. Soit on est toutes en surpoids, soit c’est vos codes qui ne sont pas les bons » dénonce-t-elle. Pour le moment, la marque espagnole n'a pas réagi aux nombreux commentaires indignés des internautes. On est pourtant bien curieuses de connaître leurs arguments. Une chose est sûre, si Zara voulait se montrer plus inclusive et faire la part belle au body positivisme en engageant la sublime Jill Kortleve, l'initiative a plutôt provoqué l'effet inverse...

Source : Shoko - Crédit : Instagram jill kortleve, Instagram @Jill Kortleve