Avoir un crush alors qu'on est en couple, c'est normal ou non ?

par

Vous êtes en couple et cette fois, c'est du sérieux. Sauf que horreur, malheur, vous croisez quelqu'un qui ne vous laisse pas indifférente. Pour vous épargnez une séance de psy (bien trop chère), on décortique la chose pour vous. 

Après des années sur la route longue et difficile du célibat, vous trouvez enfin THE GUY. Il est grand, beau et fort - et en prime, il est intelligent. Bref, vous avez gagné au loto, vous n'avez plus besoin de vous torturer ni même de flipper de finir en éternelle célibataire. Tout va bien dans le meilleur des mondes, vous vivez de paillettes et d'eau fraîche. Et là, boum. Vous le croisez. Ce n'est pas votre mec, ils n'ont rien en commun et allez savoir, c'est peut-être pour ça qu'il vous a tapé dans l'oeil. Sauf que voilà, vous êtes dans une relation équilibrée et jamais, vous ne risqueriez ça. Pourtant, un truc vous turlupine : est-ce que c'est normal, de ressentir ça ?  

#1. On analyse 

Déjà, on fait la différence entre un crush passager et THE crush, celui qui vous en rendrait presque malade. Avoir une attirance physique pour quelqu'un alors qu'on est en couple, c'est totalement humain. Vous savez ce qu'on dit, être au régime ne veut pas dire qu'il faut se priver du menu. Ce n'est pas parce que vous ressentez une légère attirance pour quelqu'un qui n'est pas votre mec qu'obligatoirement, vous êtes le mal. Negan, est le mal. Vous, non. D'ailleurs, le Dr Sussman est assez claire sur le sujet : "en tant qu'êtres humains, nous sommes très visuels. Nous aimons les belles oeuvres d'art, on admire la beauté. Il 'n'y a rien de mal à admirer quelqu'un qui passe dans la rue", déclare t-elle à Cosmo US. Traduction, vous êtes tout à fait normale et le plus beau, c'est que c'est la science qui le dit. Et puis, on n'a pas toutes le temps d'aller au musée, il faut bien chercher la beauté ailleurs

Après, si votre fameux crush vous obsède, si vous en venez à faire ressortir la Sherlock en vous pour le stalker en bonne et due forme, là, il faut commencer à s'inquiéter. Pourquoi ? Parce qu'inévitablement, votre mec (qui devrait être le number one dans votre coeur) perd du terrain. Et puis, vous n'êtes pas à l'abri du flirt. Si vous commencez à flirter, si vous vous engagez dans cette voie-là, alors vous aurez franchi une limite. 

#2. Mais, pourquoi ? 

Là, on n'est plus dans la phase musée. Non, on est plutôt dans la phase "flirt, stalk & rock 'n' roll" et vous ne savez pas quoi faire. Vous savez que vous ne devriez pas et pourtant, c'est plus fort que vous.  Alors on se pose, on respire et au lieu de s'auto-flageller, on fait un petit bilan. Si vous recherchez l'attention de quelqu'un d'autre, c'est peut-être que votre mec ne vous donne pas l'attention que vous voulez, justement. Se sentir négligée ou oubliée comme ses vieilles figurines poussiéreuses des Tortues Ninja peut très bien vous avoir poussée (inconsciemment) à aller voir ailleurs. Et dans ce cas, votre crush n'est plus une oeuvre d'art vivante, il serait plutôt la sonnette d'alarme : "parfois, déclare le Dr. Sussman, le crush n'est que la partie émergée de l'iceberg. Si vous développez des sentiments pour quelqu'un d'autre, c'est que quelque chose s'est brisé dans votre relation'. CQFD, comme on dit

#3. On fait quoi ? 

Vous êtes une fille bien élevée, votre mère vous a appris à toujours dire la vérité. Mais peut-être vaudrait-il mieux attendre un peu avant de dire à Jules que vous n'êtes plus très sûre d'être amoureuse : "Eh chéri, je crois que je ne t'aime plus parce que tu sais, j'ai rencontré ce gars-là...sinon, on mange quoi ce soir ?' - nope, ce n'est définitivement pas une option. Ce qu'on essaie de dire (en exagérant), c'est qu'il vaut mieux être sûre de vous avant de dire quoi que ce soit. Parfois, on se laisse emporter, on voit la vie en rose pailleté et on se rend compte plus tard que c'était un peu précipité : "vous serez peut-être capable de passer au-dessus et d'oublier mais pas votre conjoint", explique le Dr. Sussman. Alors prenez votre temps et si vous voulez faire un tableau pour les départager, faîtes-le. On se porte même volontaire pour compter les points. 

On va être honnêtes, vous ne pourrez jamais éviter les crush. JA-MAIS. Autant essayer d'esquiver les spoilers de la prochaine saison de The Walking Dead, vous aurez largement plus de chance. C'est humain et c'est parfois bon pour l'ego. Il faut juste connaître ses limites ! 

Source : cosmopolitan.com, Shoko.fr, Tumblr  - Crédit : The CW