Balmain défilé Automne-Hiver 2013-2014 à la Fashion Week de Paris

par

Cette après-midi, de drôles de créatures ont arpenté le podium Balmain. Épaules démesurées et matières métalliques sont de nouveau à la page sous l'impulsion d'Olivier Rousteing. Balmain automne-hiver 2013-2014 nous offre une cure de branchitude

L’événement de cette après midi c'était bien entendu Balmain. À quinze heures précises, on piétinait tous d'impatience à l'idée de découvrir ce qu'Olivier Rousteing nous réservait pour son défilé Balmain automne-hiver 2013-2014. Lorsque les lumières se sont éteinte dans les Salons de l'Hôtel de ville, les yeux se sont grand ouverts et les bouches tues. Perchée sur une interminable paire de cuissardes, Manon Leloup a dompté le podium enroulée dans une mini robe métallique accordée à ses boucles d'oreille. À motifs sur la partie supérieur, la robe se terminait dans un drapé croisé, à peine 3 centimètres de tissus pour couvrir l'intimité. Pour son défilé Balmain automne-hiver 2013-2014, Olivier Rousteing se sert des codes esthétiques de la maison et les revisite. Les épaules ne sont pas accentuées mais exagérées alors que la taille est toujours plus fine. Le designer s'amuse à créer de drôles de proportions pour former des silhouettes contrastantes et décalées tout comme Aganovich automne-hiver 2013-2014 . La taille était haute, les décolletés plongeant et les matières métalliques. 80's ou futuriste ? La collection automne-hiver 2013-2014 Balmain oscillaient entre les deux. En effet, les épaules lorsqu'elles étaient bouffantes portées sur des tissus métalliques nous ramenaient directement aux 80's (qu'on les ait vécues ou pas) mais sitôt disparues, les mélanges de cuir et de soie ainsi que les épaules cette fois très carrées étaient purement inédits.

Côté couleur, le défilé Balmain automne-hiver 2013-2014 explore tous les champs possibles pourvu que ça brille à l'image de Alexis Mabille automne-hiver 2013-2014 . Ainsi, Magdalena Frackowiak se retrouve contorsionnée dans une combinaison vert sapin métallique tandis que Grace Mahary s'enroule tel un cadeau dans un ensemble veste pantalon doré. On retrouve inévitablement quelques silhouettes noires, la couleur locale à Paris, pour des looks plus chic et intrigants. Il sert à mettre en exergue d'autres pièces. Le col roulé en cuir matelassé par exemple met en avant la jupe fendue en soie rouge. Le noir se porte aussi en total look mais avec des détails brillants bien entendus. En scrutant les pièces sombres on devine une multitude de motifs géométriques qui se réfléchissent à la lumière. C'est dans cette sombre ambiance, qu' Arizona Muse a clôt le défilé Balmain automne-hiver 2013-2014. Les épaules structurées par une veste à décolleté et pierres incrustées, l’américaine s'est avancée avec force, la démarche sublimée par un pantalon noir drapé. Le défilé Balmain s'est clôt sur une note plus douce.

Balmain défilé Automne-Hiver 2013-2014 à la Fashion Week de Paris - photo

Plus d'actu sur Fashion Week de ParisGround Zero défilé Automne-Hiver 2013-2014 à la Fashion Week de ParisManish Arora défilé Automne-Hiver 2013-2014 à la Fashion Week de ParisAlexis Mabille défilé Automne-Hiver 2013-2014 à la Fashion Week de ParisDries Van Noten défilé Automne-Hiver 2013-2014 à la Fashion Week de Paris

Balmain défilé Automne-Hiver 2013-2014 à la Fashion Week de Paris - photo
Balmain défilé Automne-Hiver 2013-2014 à la Fashion Week de Paris - photo
Balmain défilé Automne-Hiver 2013-2014 à la Fashion Week de Paris - photo
Balmain défilé Automne-Hiver 2013-2014 à la Fashion Week de Paris - photo
Balmain défilé Automne-Hiver 2013-2014 à la Fashion Week de Paris - photo
Source : Style.com