Balmain, Isabel Marant, Chloé, les temps forts de la Fashion Week de Paris Jour 3

par
Le défilé Balmain Automne-Hiver 2017/2018

La Fashion Week de Paris se poursuit ! Le 2 mars dernier, la Balmain Army, Chloe et Isabel Marant ont rythmé la capitale. Tout de suite, le recap !

S'il y a une maison française que tout le monde attendait, c'est bien Balmain. Olivier Rousteing a su la dépoussiérer avec ses silhouettes structurées et sa tendance à mettre le digital en avant et à chaque défilé, ce qu'il appelle la Balmain Army nous en met plein les yeux. Chez Chloé, l'ambiance était bien différente : la directrice artistique a annoncé son départ il y a peu alors cet ultime présentation sonnait plus comme un adieu. Enfin, Isabel Marant fait partie des valeurs sûres de la capitale. Pour voir ce qu'il ne fallait pas manquer de cette deuxième journée, c'est par ici !

BALMAIN

Chez Balmain, on se prépare à de nouvelles aventures ! Et pour cause : pour Olivier Rousteing, les femmes sont des "aventurières des temps modernes". Le moins que l'on puisse dire, c'est que n'importe quelle femme portant du Balmain (encore faut-il en avoir les moyens !) est parée à n'importe quelle éventualité. L'hiver prochain, il y a de fortes chances pour que l'on veuille toutes trouver des pantalons cuissardes à l'images de ceux croisés sur le podium et encore, on ne parle pas du gilet oversize en peau qui nous donnerait presque envie de partir jouer les Pocahontas à l'autre bout du monde. Comme ce fut le cas, chez Saint Laurent, le marron se décline sous tous les tons - une façon de réchauffer l'hiver qui s'annonce. Les codes de la maison sont là, des épaules à la taille marquée. Le petit plus du défilé, la musique. Parce que défiler sur du Nirvana, ça doit quand même être classe.

CHLOE

Clare Waight Keller a livré son dernier défilé pour Chloé, après six ans de bons et loyaux services. Forcément, cet ultime examen de passage parisien fut plein d'émotion mais ce que l'on en retiendra, c'est son optimisme, sa douceur et sa délicatesse. Clare Waight Keller a misé sur des associations audacieuses (mais réussies) avec par exemple des petites robes légères (et fleurie) sous des manteaux oversize nettement plus masculins. Inspirée des 70's la collection est simple, certes, mais elle est surtout efficace. Comme beaucoup, on a craqué sur une petite robe en velours rouge à décolleté coeur - une pièce forte, à l'image de Clare Waight Keller.

ISABEL MARANT
Balmain, Isabel Marant, Chloé, les temps forts de la Fashion Week de Paris Jour 3 - photo

Chez Isabel Marant, on mise tout sur la superposition et les volants - déjà bien installés cette saison. L'hiver prochain, on portera des imprimés ethniques et graphiques, de quoi changer des traditionnelles palettes de couleurs sombres (même si chez Topshop par exemple, on a misé sur la couleur). Côté pièces fortes, on note que le blouson en peau retournée et les blazer boyish sont, encore une fois, bien présents. One ne sait pas vous mais non, on a déjà hâte que l'hiver revienne !

Ce deuxième jour était aussi l'occasion pour Rick Owens, Paco Rabanne et Alexis Mabille de présenter leurs collections respectives.

Source : Instagram, Youtube , Madame Figaro - Crédit : Facebook Balmain, Instagram / Isabel Marant