Beyoncé et la Peta en guerre à cause du body iguane, python et vache du Super Bowl

par
Beyoncé au Super Bowl 2013

Après le scandale des photos disgracieuses de Beyoncé, voici que la Peta reproche à la chanteuse le port de son body en iguane, python et vache au Super Bowl

Si il y a une organisation qu'il ne faut pas chatouiller quand il s'agit de mode c'est bien la Peta. L'organisation qui lutte contre la maltraitance des animaux vient de prendre Beyoncé en grippe à la suite de sa prestation au Super Bowl le 3 février dernier. En effet, malgré une performance scénique impeccable, il semble que les détracteurs s'attachent à remettre en cause la jeune femme de 31ans. Alors que des photos peu avantageuses de Beyoncé au Super Bowl sont actuellement à la vue de tous sur le net, voilà que la Peta décide à son tour d'incriminer la chanteuse. La cause de ce "procès"? Son sublime body noir. Créé par le styliste Robin Singer, ce body utilise plusieurs matières controversées comme de l'iguane, du python et de la vache. Autant de matériaux issus du commerce du cuir qui remet en avant le problème des atrocités subies par les animaux. Même si Beyoncé n'est pas la seule à se vêtir de cuir ou de fourrure, le fait d'être vue par tant de téléspectateurs pose problème à la Peta qui voit une promotion du port du cuir. Le combat est lancé.

Il est souvent très difficile de s'imaginer la provenance de certaines matières utilisées par les créateurs de mode, peut-être que nous préférons même les occulter pour éviter de nous sentir coupable. Malheureusement la réalité est que la plupart des peaux et fourrures en circulation sont le résultat d'actes immoraux sur les animaux. Beyoncé n'a peut-être pas pensé à mal car on comprend qu'une pièce de cet ordre puisse faire rêver mais la Peta, elle, ne le voit pas de cet œil. Avec tous les progrès en terme de tissu, il paraît inconcevable pour l'organisation d'utiliser encore des peaux d'animaux d'autant que ces derniers sont souvent des espèces menacées. Peta accuse Beyoncé de fermer les yeux sur le commerce de peaux d'animaux en déclarant qu'ils sont "certains que si Beyoncé avait regardé [leurs] vidéos, elle ne porterait sûrement pas des habits en serpent, lézard ou tout autre animal mort dans des conditions si cruelles". Une attaque violente qui reprend le combat de la créatrice Stella McCartney associée à la Peta pour une campagne anti-cuir en 2012. Un acte symbolique qui prouve que certains créateurs ne voit pas tous un coup de promo comme Robin Singer qui déclarait avoir eu "le plus grand moment de [sa] carrière". Beyoncé semble donc une cible parfaite pour relancer le débat sur la maltraitance des animaux que la Peta s'évertue toujours à faire reconnaître.

Beyoncé et la Peta en guerre à cause du body iguane, python et vache du Super Bowl - photo
Beyoncé et la Peta en guerre à cause du body iguane, python et vache du Super Bowl - photo
Beyoncé et la Peta en guerre à cause du body iguane, python et vache du Super Bowl - photo
Beyoncé et la Peta en guerre à cause du body iguane, python et vache du Super Bowl - photo
Beyoncé et la Peta en guerre à cause du body iguane, python et vache du Super Bowl - photo
Source : huffingtonpost.fr/Peta

4 commentaires
  • Signaler
    c7 vraiment triste!!!!...
  • Signaler
    il ont aussi le droit de vivre!!
  • Signaler
    Personnellement j’adore. Je porte aussi des chaussures et surtout des bottes en peau de python et en alligator, et que du vrai. C’est vraiment très plaisant à porter. Désolée Peta
  • Signaler
    pauvre bête