Black Mirror revient avec un épisode interactif sur Netflix et voici ce qu'on en a pensé

par

Black Mirror fait son grand come-back avec un épisode spécial. 

On peut dire que Black Mirror est un OVNI dans l'univers sériel. Depuis 2011, elle s'amuse à confronter le spectateur à ses propres rapports à la technologie, exploitant les possibilités de celle-ci et les prouesses (pas toujours positives) dont elle est capable. Et certains épisodes ont même influencé certains "vrais" programmes, comme cette émission de télé-réalité basée sur les likes et la popularité qui sera prochainement en ligne sur Netflix. Avant de dévoiler les épisodes de la saison 5 de Black Mirror, la plateforme a sorti, vendredi 28 décembre, un épisode spécial centré sur l'interactivité. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que le géant américain a placé la barre haut ! 

Bandersnatch,Netflix,Black Mirror

D'une durée de 90 minutes, l'épisode Bandersnatch commence par une mise en garde. Le spectateur est alors averti qu'il aura un rôle capital dans le scénario, qu'il sera confronté à des choix auxquels il devra répondre, ce qui influencera considérablement l'issue de l'épisode. On fait alors la connaissance avec Stefan, un ado des années 80 passionné de jeux-vidéos qui décide de se lancer dans la programmation. Son projet est d'adapter le livre Bandersnacth, qu'il a retrouvé dans les affaires de sa mère morte, et dont l'intrigue est centrée sur le libre-arbitre, confrontant un tas de réalités parallèles. Très vite, on comprend donc que le livre, le jeu vidéo et l'expérience que nous sommes en train de vivre vont s'entremêler. 

Les premiers choix auxquels nous sommes confrontés ont peu d'importance sur la suite de l'épisode (marques de céréales, choix d'un morceau), mais nous mettent au fait de la tonalité de l'épisode. Seulement, très vite, les propositions se corsent : lorsque Stefan présente son projet à une grosse boite de jeux-vidéos et que son gérant lui propose de développer son jeu dans les locaux, on a le pouvoir d'accepter le deal ou de le refuser. A côté, Colin, grand codeur dont Stefan suit le travail, joue les intermédiaires, un rôle qu'il va endosser tout au long de l'épisode. 

Black Mirror ,Bandersnatch ,Netflix

On vous laisse le soin de vivre votre propre expérience et de tester les possibilités de cet épisode spécial qui comptabiliserait une dizaine de fins, comme l'a démontré cet internaute qui s'est amusé à créer un schéma des possibilités. En ce qui nous concerne, on a été agréablement surprises par cette expérience. Pouvoir contrôler un personnage, voir les conséquences de nos décisions et avoir la possibilité de créer notre propre scénario a été très intéressant (même si l'on comprend vite que la narration a été construite à la manière d'un jeu de labyrinthe et qu'arrivés à un cul de sac, on nous aiguille vers une autre direction). Cependant, si l'on doit avoir une réserve, on regrette que le scénario ait été éclipsé par l'interactivité et que finalement, la technique ait pris le pas sur l'histoire en elle-même. 

Malgré nos petites objections, on vous conseille de mater cet épisode original et ingénieux, petite pépite qui nous donne envie de dévorer la saison 5 de Black Mirror

Source : Shoko - Crédit : Netflix