5 bonnes raisons d'opter pour l'épilation au sucre, l'alternative à la cire classique

par

Pour une fois qu'on vous encourage à consommer du sucre !

Celles qui s'épilent n'ont généralement pas grand choix face aux outils de torture mis à leur disposition : entre l'épilateur électrique et la cire, il n'y a pas de quoi tergiverser 107 ans. Mais depuis quelques années, une nouvelle alternative s'est ajoutée aux options possibles, et il semblerait qu'elle ait le potentiel pour changer le game ! Il s'agit de l'épilation au sucre, méthode en réalité employée depuis l’Égypte Ancienne et qui fait de nouveau parler d'elle, grâce aux instituts les plus progressistes mais aussi à la blogosphère. Le New York à Paris, la méthode du sugaring gagne des adeptes et si tu ne l'as pas déjà essayée, on te dit pourquoi tu devrais vraiment lui donner un coup d'essai. On en est certaines, tu ne reviendras plus jamais à la cire traditionnelle !

Si comme nous, tu aimes Pinterest, n'hésite pas à épingler cette image pour garder l'article précieusement ;)

5 bonnes raisons d'opter pour l'épilation au sucre - SHOKO.FR
5 bonnes raisons d'opter pour l'épilation au sucre - SHOKO.FR
sucre,sucre roux,sucre blanc,sucre poudre,sucre canne
On connaît sa compo

A la différence de la cire à épiler, dont la composition demeure pour le moins obscure (des résines, élastomères et parfois quand même des ingrédients d'origine naturelle type cire d'abeille), la compo du produit pour l'épilation au sucre est on-ne-peut-plus simple : sucre ou mélasse ou miel, jus de citron et eau et c'est tout ! Le mélange forme une pâte collante a appliquer sur la peau simplement à l'aide de ses doigts.

Elle ne brûle pas la peau

A la différence de la cire chaude, souvent bouillante et qui nous fait grimacer lorsqu'elle est apposée sur notre peau (abîmant notre épiderme au passage !), la cire au sucre ne brûle pas la peau pour la simple et bonne raison qu'elle n'est pas chauffée ! Elle tiédit et se ramollit lorsqu'on la manipule entre ses mains : elle est donc très bien adaptée aux zones les plus sensibles (maillot, aisselles...).

Elle respecte les poils (même si nous, on ne les aime pas)

L'épilation au sucre a beau dézinguer les poils sur son passage, elle les respecte et les retire avec la plus grande douceur. Quand la cire chaude a tendance à casser les poils du fait de la violence du geste, la boule de sucre extrait les poils de leur follicule dans le sens de la pousse, permettant ainsi un temps une repousse plus long et moins dense au fil du temps.

Elle est eco-friendly

Contrairement à la cire chaude que l'on utilise aujourd'hui en institut, ou même des bandes de cire froide à la maison, et que l'on jette directement après un passage, la pâte au sucre est peut servir à épiler différentes zones au cours d'une même séance, sans avoir à la jeter. Les professionnels ne la changent que lorsqu'elle devient moins collante et n'accroche plus les poils ; autrement, ils épilent toutes les zones désirées avec la même boule ! Aussi, le fait qu'elle soit étalée directement au doigt permet d'éviter le gaspillage de bâtonnets et autres accessoires.

C'est moins douloureux

Bien que l'épilation au sucre soit réalisée par à-coups, elle s'avère moins douloureuse de l'épilation à la cire chaude, où des bandes entières de poils sont retirés en un seul geste. En effet, la peau n'est pas tirée en même temps que la cire (parce que, ça douille !) et seules les peaux mortes partent avec le geste, laissant la peau exfoliée, douce et saine.

L'épilation au sucre pourrait bien détrôner la traditionnelle cire chaude ou froide ; de plus en plus d'instituts se mettent à cette méthode douce et écolo, avec néanmoins un impact sur le prix de la prestation compte tenu de l'expertise requise. Qu'importe, le jeu en vaut la chandelle, celles qui essaieront la méthode ne reviendront jamais aux anciennes pratiques !

Source : Shoko - Crédit : Shoko, Dangubic,Getty Images, SarapulSar38,Getty Images