10 bonnes raisons de faire le tri dans son makeup

par
10 bonnes raisons de faire le tri dans son makeup

Trier ses produits de beauté, c'est aussi utile que de faire le ménage dans sa penderie : vous dit explique pourquoi

Trier notre trousse à maquillage ? Mais pourquoi le fuck ferait-on une chose pareille ? Quand on a mis autant de temps à composer une telle collection - et qu'on a dilapidé autant d'argent pour l'alimenter, on n'a pas franchement envie de se séparer de nos produits de beauté. Et puis, à quoi ressembleraient nos Instas si on écrémait ce pot de pinceaux ou ce présentoir à rouges à lèvres ? Uh uh, c'est bien ce qu'on disait. Pourtant, à regarder de plus près, l'idée ne semble pas si incongrue que ça, et si n'en êtes pas encore convaincues, on vous donne 10 bonnes raisons de faire le tri dans votre collection de maquillage.

10 bonnes raisons de faire le tri dans son makeup - photo
Parce que certains produits sont peut-être périmés

On n'y prête pas forcément attention, mais nos cosmétiques ont eux aussi des dates limite de consommation. 3 mois, 6 mois, 12 mois, 24 mois... la date de péremption dépend du type de produit, of course, mais aussi des ingrédients qu'il contient puisque certains composants sont plus instables et périssables que d'autres. Si ce n'est pas grave d'utiliser un rouge à lèvres des années avant de le jeter, ça l'est plus avec un fond de teint contenant un SPF. Particulièrement lorsqu'on a la peau sensible, on garde donc un œil sur la date limite - pour info, il faut en tenir compte dès ouverture du produit.

Parce qu'on ne se maquille plus forcément comme avant

Il y a deux ans, on voulait à tout prix un teint mat velouté, un trait de liner glitter en ras de cils ou des cils agglutinés comme sur les défilés. Mais de l'eau a coulé sous les ponts : les tendances ont évolué, nos goûts on changé, notre technique s'est perfectionnée, nos attentes ne sont plus les mêmes, notre exigence s'est renforcée... bref, certains cosmétiques n'ont plus rien à faire là, et les garder en se disant "un jour" est non seulement illusoire, mais nous renvoie illico à notre première bonne raison.

Parce que changer de routine, c'est bon pour la peau

Cette affirmation s'applique davantage aux produits de soin qu'au maquillage, qui ont tendance à perdre en efficacité lorsque la peau s'y est habituée. Mais cela ne peut pas faire de mal à notre peau de switcher notre makeup de temps en temps car comme le dit si bien le dicton, "l'herbe est plus verte ailleurs", et à moins que vous n'ayez déjà testé tous les produits du marché, il y a de fortes chances pour que vous trouviez mieux en changeant ce fond de teint, ce primer ou ce fixateur de maquillage.

Parce que ça permet d'alléger sa routine makeup

A force de craquer pour la moindre nouveauté makeup ou de regarder des tutos où les couches de maquillage se superposent sans fin, on a fini par perdre de vue l'adage less is more. OK, notre peau tire les bienfaits de notre routine plus avancée (ajouter une base de teint qui protège la peau des radicaux libres, c'était une bonne idée), mais on l'a aussi surchargée de superflu et parfois, ça fait du bien de lever le pied.

Parce qu'on a souvent trop de maquillage

Certaines diront qu'on n'en a jamais assez mais franchement, est-ce que ces 34 khôls noirs sont indispensables ? Nous faut-il vraiment ces 6 blushs couleur pêche ? Parfois, il faut savoir faire preuve d'objectivité. A force de collectionner les box beauté et de succomber à l'appel des nouveautés, on a accumulé suffisamment de makeup pour maquiller 40 personnes pendant 10 ans ; ne peut-on pas se satisfaire d'UN bon produit ?

Parce que ça peut faire plaisir à d'autres personnes

Jeter du maquillage périmé, ça fait déjà mal au cœur, alors jeter du makeup encore viable, on n'ose même pas l'envisager. Pour éviter le gaspillage, mieux vaut donc les donner aux copines qui en feront bon usage, ou les revendre pour leur donner une seconde vie. Comme ça, tout le monde est content :)

Parce que ça fait gagner du temps le matin

Qui n'a jamais fini par renverser tout le contenu de sa trousse à maquillage dans le lavabo pour mettre la main sur ce petit crayon à sourcils qu'on utilise pourtant tous les jours ? A force de collectionner les mascaras, les pinceaux et les anti-cernes, on finit par ne plus s'y retrouver et on perd 10 minutes à chercher le produit qu'on veut - ou à choisir entre l'un ou l'autre. Mmmmh, recourbant ou allongeant, ce matin ?

Parce que ça permet de racheter d'autres produits

On ne s'est pas débarrassée de notre kit contouring pour acheter 3 palettes d'highlighters et 2 sets de concealers. En revanche, jeter tous ces eyeliners qui fuient pour racheter un bon feutre longue tenue, c'est smart. Et puis, on ne va pas se cacher qu'utiliser de nouveaux produits de beauté pour la première fois, c'est bon pour notre moral. Et l'important, c'est quand même de prendre du plaisir à exécuter sa routine makeup !

Parce que ça fait du bien de bazarder

Comme après un bon nettoyage de printemps dans notre nid douillet ou notre penderie, on se sent quand même super bien après avoir fait le tri dans notre étagère beauté. C'est propre (on ne sait pas jusqu'à quand, on vous l'accorde), c'est esthétique, c'est efficace... bref on se sent plus légère. Mais attention, interdit de mettre tous nos vieux produits dans une trousse toute pourrie, l'idée n'est pas de mettre de l'ordre dans notre bazar ni de déplacer le bordel - on a assez fait ça quand on était ado !

Parce qu'on se rend compte de la thune qu'on a dépensée

A défaut de vraiment réussir à se débarrasser de produits de beauté dont on ne veut plus, faire du tri permet de prendre conscience de l'argent qu'on a mis là-dedans. Après avoir listé nos 4 Naked Palettes, nos 3 beautyblenders, nos 5 pinceaux à poudre et nos 3 mascaras à sourcils, peut-être qu'on s'accordera à dire que ce n'était pas vraiment indispensable et qu'il faut lever le pied sur les achats compulsifs. Ou pas. Après tout, chacune est libre de définir ses priorités.

Alors, on le commence quand ce grand ménage dans notre salle de bain ?

Source : meltyFashion - Crédit : Estée Lauder