S'inscrire
tracking
Tendances

Bouffée d'air frais, le Etam Live Show 2019 célèbre liberté & diversité

Publié par
Manon Roche
, le .
Mis à jour le .
Bouffée d'air frais, le Etam Live Show 2019 célèbre liberté & diversité

Le meilleur show d'Etam jusque là.

L'ambiance était survoltée ce mardi 24 septembre au stade Roland-Garros. Non, la saison du tennis n'a pas joué les prolongations : c'est la Fashion Week qui s'y est invitée en ce premier jour de défilés parisiens, et plus particulièrement la marque de lingerie Etam qui a investi le terrain pour la huitième édition de son Etam Live Show. Pour cette nouvelle saison, la marque a vu les choses en grand et déployé sa campagne de communication avec plus d'envergure encore, choisissant d'honorer la French Liberté en brisant les injonctions faites aux femmes, en saluant leur diversité, leur liberté d'être elles-mêmes « sans compromis ».

Pour cette mise en scène glamour de sa campagne #FeelFREE, Etam a donc organisé un défilé plus frais et libéré que jamais, mené de front par un squad de femmes fortes et déterminées. Outre la programmation musicale 100% féminine et féministe (Angèle, Beth Ditto, Ava Max, Claire Laffut et Aya Nakamura) qui a enflammé le court Simonne Mathieu tout au long de la soirée, le podium a pour la première fois vu défiler une diversité de mannequins. Si les silhouettes longilignes de Constance Jablonski, Klaudia Kapuscinska ou encore Léna Simonne étaient majoritairement présentes sur le catwalk, des morphologies et ethnicités plus variées ont également foulé la scène, enflammant le public à chaque passage.

Quelle bouffée d'air frais de voir des femmes aux mensurations « normales » porter la lingerie Etam et rayonner lors d'un défilé d'une telle renommée ! Alors que cette année, Victoria's Secret annonçait ne pas organiser son défilé annuel, malmenée par les scandales et presque forcée de revoir sa communication à l'ère du body positivisme, Etam a montré qu'elle n'avait pas à rougir devant le géant américain et que la mode française aura toujours un train d'avance. Représenter chacune d'entre nous et inviter les Françaises à exprimer leur individualité, voilà le message qu'Etam a voulu passer à travers son défilé événement et à en croire le public présent ainsi que les messages postés sur les réseaux sociaux, le pari semble réussi pour la firme bleue-blanc-rouge.

Côté collection aussi, Etam est restée cohérente avec son message #FeelFREE, proposant une lingerie à la fois graphique, bold, sexy et opulente, comme un écho à l'état d'esprit des femmes à qui elle se destine. Mesh malicieux, harnais bondage, dentelle façon tattoo, pièces cocooning, coupes échancrées ou plus englobantes : on en a vu de toutes les couleurs, à l'image de la femme Etam. Déjà en partie disponibles à la vente en ligne et en boutiques, les modèles réalisés en collaboration exclusive avec la maison du Crazy Horse ou encore la maison Lemarié promettent d'honorer tous les désirs des femmes et de leur donner la liberté d'oser être qui elles sont vraiment.

À lire aussi
D'après une étude, voilà ce que font beaucoup de Français·es le mercredi à 13h
À lire aussi
Mattel lance sa première poupée non genrée avec Creatable World, la Barbie d'aujourd'hui
À lire aussi
Non, nous ne sommes pas folles, les tailles de vêtements ne veulent aujourd'hui plus rien dire
À lire aussi
Plus de 130 marques françaises s'engagent contre le Black Friday, symbole de l'hyperconsommation
À lire aussi
Le défilé Victoria's Secret annulé d'après un Ange : vers la fin d'une ère ?
À lire aussi
Avis aux shoppeur·ses compulsif·ves, ce projet de loi discuté par les députés français risque de ne pas vous plaire
Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire
ou s'inscrire
Encore plus de contenus
Bouffée d'air frais, le Etam Live Show 2019 célèbre liberté & diversité
S'inscrire
false
Notifications
Bientôt disponible