Buzz mode : Cosmopolitan US et ses embarrassantes tendances beauté

par

Le bad buzz du moment concerne Cosmopolitan US et une liste de tendances beauté clairement orientée. Explications ...

C'est l'histoire d'un article sur les tendances beauté du printemps-été 2015 comme il en est publié des dizaines sur les sites de presse féminine. Un genre d'article classique dont les lectrices sont friandes car ils les aident à y voir plus clair sur les do's et les don't de l’esthétique actuelle. A un détail près. Quand les lectrices ont découvert l'article de Cosmopolitan US intitulé "21 Beauty Trends That Need to Die in 2015" (21 tendances beauté qui doivent disparaître en 2015), beaucoup d'entre-elles se sont mis à tousser très fort et sur Twitter. Mais qu'on bien pu faire ces 21 tendances désuètes pour déclencher une telle réaction ? Simplement, à plusieurs reprises, le magazine compare l'"avant" à proscrire a l'"après" à plébisciter, l'avant se trouvant être une femme de couleur. Ainsi, dans les illustrations, Ciara se retrouve affublé d'un "R.I.P" alors qu'en face, Jessical bien peut se vanter d'un "Hello gorgeous", idem pour Naya Riviera en face d'un mannequin caucasien, pour Joan Smalls en face de Kendall Jenner etc...

Buzz mode : Cosmopolitan US et ses embarrassantes tendances beauté - photo
Buzz mode : Cosmopolitan US et ses embarrassantes tendances beauté - photo

On le sait, la mode gère mal la diversité, entre maigreur et plus size, par exemple. Mais le magazine en ligne Cosmopolitan.com serait-il devenu raciste ? En tout cas l'article "21 Beauty Trends That Need to Die in 2015" sème le doute. Évidement, les tendances "à tuer" en 2015 ne concernent pas la carnation de la peau mais d'autres thèmes comme les cils, l'"ombré" hair. Toujours est-il que le contraste est saisissant et la comparaison se répète plusieurs fois dans les 21 tips. Accusé de préférer ouvertement les peaux claires, le magazine s'est excusé rapidement "Some images have been taken out of context, and we apologize for any offense" (Certaines images ont été retirées de leur contexte, et nous nous excusons si nous avons causé une quelconque offense). Le poisson est noyé mais le malaise subsiste dans un univers toujours très ethnocentré...