S'inscrire
tracking
Buzz mode

Buzz mode : Miu Miu (encore) censuré pour sexualisation d'enfant

Publié par
Julie Lesgourgues
, le .
Temps de lecture : ~ 2 min
No thumbnail

La marque italienne Miu Miu a choqué en réalisant une campagne de publicité mettant en scène une jeune femme à l'attitude légèrement suggestive. Mais ce n'est pas la première fois…

"Une apparence, un maquillage minimal et des vêtements trop grands" : tels ont été les qualificatifs qui ont décidé l'Autorité de régulation de Grande-Bretagne (ASA), à censurer une publicité de la marque italienne Miu Miu. Décidément, l'Angleterre est sujette aux scandales en ce moment, après celui de l'affiche "Are You Beach Body Ready" à Londres, voici celui de la pub Miu Miu. Apparue dans le Vogue UK il y a quelques jours, le magazine s'est vu accablé par un lecteur, qui, en le lisant, a condamné cette publicité Miu Miu issue de la campagne Printemps-Été 2015, et s'est aussitôt plaint, la qualifiant d'irresponsable. On y voit une jeune femme allongée sur un lit, regardant droit vers l'objectif, la bouche entrouverte, dans une pose que certains ont qualifié de "lascive". Le photographe lui, se tient derrière une porte entrebâillée.

Les termes "sexualisation d'enfant" sont régulièrement revenus pour décrire l'attitude de Miu Miu, qui a provoqué un tollé dans les médias. Si l'ASA a "l'impression qu'elle a moins de 16 ans", le mannequin Mia Goth a en réalité 22 ans. En raison de son âge, Prada (maison-mère de Miu Miu) réfute toutes les accusations qui lui sont portées concernant cette publicité. L'édition britannique du magazine Vogue a quant à elle soutenu la marque en jugeant ses lecteurs "assez avertis et éduqués pour apprécier les photographies des grands modèles de la mode" et a assuré n'avoir reçu aucune plaine. Mais la griffe italienne est déjà une mauvaise élève en matière de campagnes de pubs chocs : elle s'était déjà fait taper sur les doigts concernant la sexualisation d'enfants...

On le sait, et ce n'est pas nouveau : les marques usent parfois de campagnes provocs pour mieux vendre. On se souvient de celle de Denim x Alexander Wang et leur casual porn, qui avait fait parler il y a quelques mois. Miu Miu aussi s'était déjà essayé à cette stratégie com'. En 2011, la marque avait déjà fait polémique avec une pub mettant en scène la jeune Hailee Steinfeld, alors âgée de seulement 15 ans, l'air éplorée et assise sur une voie ferrée. La campagne avait alors provoqué un scandale, et plusieurs personnes avaient dénoncé une incitation au suicide chez les jeunes. L'ASA l'avait jugée irresponsable, à cause de la "situation potentiellement dangereuse de l'enfant assise sur une voie ferrée". Pour Miuccia Prada, à la tête de Miu Miu, Hailee Steinfeld avait "les épaules pour porter ces silhouettes matures et élégantes, tout en restant fidèle à son esprit et à sa jeunesse." La sexualisation d'enfants dans les campagnes de pubs est un phénomène de société. Pour en savoir plus, l'Obs s'était déjà penché sur le sujet.

À lire aussi
Des enfants réagissent face aux campagnes mode, la vidéo révélatrice
À lire aussi
Buzz mode : L'évolution du maillot de bain, la vidéo Buzzfeed
À lire aussi
Dove Blind Beauty, la vidéo avec des femmes aveugles pour penser la beauté autrement
Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire
ou s'inscrire
Encore plus de contenus
Buzz mode : Miu Miu (encore) censuré pour sexualisation d'enfant
S'inscrire
false
Notifications
Bientôt disponible