Buzz mode : "Underneath, we are... Women", le projet qui glorifie la femme

par
"Dans le fond, nous sommes toutes des femmes."

"Underneath, we are... Women." C'est le projet photo émouvant de la photographe australienne Amy Hermann, qui lutte contre les stéréotypes

Instagram a beau avoir tué le hashtag #Curvy, d'autres continuent de se battre pour faire admettre la diversité. Quelle importance que vous soyons maigres, gosses, petites, grandes, jeunes ou maigres ? Quelle différence y a t-il entre les mères de familles, les business women, les femmes de couleur et les Européennes ? C'est ce que la photographe australienne Amy Herrmann cherche soulever, en particulier auprès de petites filles dont l'éducation est à faire. Les diktats de la mode et de la beauté de la société formatent la conduite et l'esprit d'une majorité de jeunes femmes : il est important de rappeler que ni la perfection ni le corps idéal n'existent. Pour Amy, chaque femme est belle, quelles que soient ses mensurations. "Si je vous disais que dans le fond, je suis déterminée, tenace, forte, endurante, imposante et résistante... me verriez-vous différemment ? Alors oui, allez-oui, mettez-nous des étiquettes, dans des cases. Mais dans le fond, nous sommes des femmes"...

Buzz mode : "Underneath, we are... Women", le projet qui glorifie la femme - photo
Buzz mode : "Underneath, we are... Women", le projet qui glorifie la femme - photo

Pendant qu'Andreja Pejic travaille sur un documentaire sur le mannequin transgenre, Amy Hermann se bat pour que vive Underneath, we are... Women. Une phrase qui n'appelle à aucun débat, et qu'a choisi Amy Hermann pour représenter son projet, qui reste encore à concrétiser. La jeune femme a vocation à réaliser une vidéo à partir de photographies de 100 femmes de morphologies et d'âges différents, afin de sensibiliser les petites filles à la diversité et à la tolérance, et surtout, d'aider les femmes qui souffrent de complexes à lâcher prise. Mais les femmes ne sont pas les seules cibles de la photographe. Selon elle, les hommes doivent aussi se rendre compte de la manière dont le corps de la femme évolue au fil des années et en fonction des expériences de chacune. "C'est mon but, ma passion et mon point de vue. Je suis maman de deux jolies petites filles, et tout ce que je veux, c'est qu'elles grandissent en paix avec leurs corps, qu'importe ce que la vie et la génétique leur donne." Un très beau projet, que la rédac' meltyFashion salue. Si vous aussi avez envie de donner quelques euros pour aider Amy Hermann à réaliser son rêve, c'est ici !

Source : pozible.com - Crédit : Amy Herrmann