Calendrier Pirelli 2015, les clichés sensuels dévoilés

par

Le calendrier Pirelli 2015 vient d'être dévoilé. Avec Steven Meisel derrière l'objectif et Carine Roitfeld au stylisme, The Cal signe une nouvelle aire en faisant l'apologie de la femme moderne, audacieuse et qui envoie valser les standards de beauté

Depuis maintenant plus de quarante ans, le calendrier Pirelli ponctue chaque mois de l'année d'une note glamour inimitable. Imaginé en 1964 par le groupe italien de pneumatiques, le calendrier est aujourd'hui une véritable institution et, même s'il n'est pas disponible à la vente, provoque toujours une effervescence dans le monde de la mode. Après des pointures de la mode telles que Kate Moss, Mila Jovovitch, Miranda Kerr, Lara Stone ou encore Gisele Bündchen, c'est au tour de tops répondant aux noms de Joan Smalls, Sasha Luss, Natalia Vodianova et Adriana Lima de prendre la pose avec lascivité dans l'édition 2015 du célèbre calendrier. Et alors que cet été, nous découvrions les premiers clichés backstage du calendrier Pirelli 2015, il est temps de lever le voile sur le calendrier le plus luxueux de l'année.

Le calendrier Pirelli, symbole du sexy et de la féminité avec ses nus artistiques et son érotisme assumé, dispose chaque année d'un casting de choix. Et le cru 2015 s'annonce explosif ! Derrière l'objectif du calendrier 2015, l'américain Steven Meisel, photographe phare des éditions internationales de Vogue et spécialisé dans le portrait en noir et blanc. "Quand tu reçois un coup de fil pour être dans le calendrier Pirelli shooté par Steven Meisel, tu dis oui !", confie Jennifer Starr, la directrice de casting. Mais si le calendrier Pirelli 2015 fascine autant, c'est aussi grâce à l'incontournable Carine Roitfeld, ancienne rédactrice-en-chef de Vogue Paris et à l'origine du CR Fashion Book qui a pris les rênes du stylisme. Et quel stylisme ! En 2015, The Cal nous emmène dans un univers aux contrastes saisissants, entre univers rétro, fétichisme, latex et bondage et la sensualité de la mousseline de soie accompagnée de fines dentelles.

Calendrier Pirelli 2015, les clichés sensuels dévoilés - photo
Calendrier Pirelli 2015, les clichés sensuels dévoilés - photo
Calendrier Pirelli 2015, les clichés sensuels dévoilés - photo
Calendrier Pirelli 2015, les clichés sensuels dévoilés - photo
Calendrier Pirelli 2015, les clichés sensuels dévoilés - photo

En 2014, le calendrier Pirelli se dévoilait avec beaucoup de sensualité. Pour 2015, il atteint son paroxysme et est qualifié de "calendrier moderne avec des pin-up sexy" par Jennifer Starr. Toujours aussi audacieux et artistique, The Cal rompt une nouvelle fois avec tout ce que nous pensions connaître de lui, comme le calendrier Pirelli 2013 dans lequel Steve McCurry faisait poser des femmes habillées. En 2015, Steven Meisel célèbre la femme moderne, la femme qui s'assume et qui se moque des standards de beauté en faisant appel pour la première à un mannequin plus size du nom de Candice Huffine. Et tout le monde pourra en attester : Candice Huffine n'a rien à envier aux onze autres mois de l'année ! Finalement, le calendrier Pirelli n'a certainement pas besoin de silhouettes parfaites et de corps nus pour avoir du succès, comme le soulevait très justement Carine Roitfeld en vidéo. 2015, nouveau tournant pour Pirelli ?

Crédit : Pirelli