S'inscrire
tracking
Campagne mode

Campagne mode, Denim x Alexander Wang et le casual porn

Publié par
Mitia Bernetel
, le .
Mis à jour le .
Temps de lecture : ~ 2 min
No thumbnail

Denim x Alexander Wang, la nouvelle ligne du créateur fait une arrivée fracassante avec une campagne plus porn que chic. Décryptage d'un coup de com' excitant ou obscène, on hésite encore entre les deux

Hier matin, Alexander Wang a été pris la main dans la culotte. Après le méga buzz autour de la collaboration Alexander Wang x H&M, le créateur new-yorkais ne comptait pas se reposer sur ses lauriers. Il choisit les premier jours de décembre, de loin le mois le plus bon enfant de l'année pour lâcher comme une bombe sexuelle le thème de sa nouvelle campagne. En effet, les abonnés de son compte Instagram ont pu découvrir ce matin le premier visuel sulfureux de la nouvelle ligne Denim x Alexander Wang. Sur ce cliché, on découvre le bas du corps huilé d'une femme, descendu à mi-cuisse, ainsi qu'elle main placé à l'entre jambe, mimant la masturbation. Balancé comme ça, dès le matin, dans nos iPhone. Certes le-dit denim occupe la moitié de l'image, mais il faut avouer que ce n'est pas cette moitié là qui retient le plus l'attention. Parallèlement, un deuxième cliché circule sur le web, figurant un mannequin alanguit sur un fauteuil, jean baissé jusqu'aux pieds et logo Denim X Alexander Wang masquant sa poitrine. Exposer le corps nu d'un mannequin pour vendre des jeans ? La recette, bien connue, est tout de même déconcertante. Bien que le porn chic ait eu ses heures de gloire, n'en a-t-on pas assez ?

Nue, brulante de sensualité, le mannequin Anna Ewers incarne parfaitement la provocation et l'hyper sexualité désirée par Alexander Wang pour sa nouvelle campagne Denim x Alexander Wang. Mais cette recette n'est pas nouvelle chez le créateur. Tout comme pour sa campagne provoc' Printemps-été 2014 Alexander Wang a opté pour des valeurs sûres, Anna Ewers vue dans le calendrier Pirelli et Steve Klein, un des photographes phares du porn chic. Résultat ? Lumière glauque et corps exposés composent une campagne qui se décline pour le moment en deux actes : Un cliché revisitant la tendance du selfie dans une version à la limite du x et un autre peignant la plénitude post-orgasmique. Après une communication centrée sur l'effort physique et la maitrise du corps pour Alexander Wang x H&M, le designer fait volte face et explore le lâcher prise dans le sexe. Génial ou gênant ? Un peu des deux surement.Toujours est-il que la mode n'a pas fini de se servir de nos instincts les plus primaires pour atterrir dans nos shopping bags. Libre à vous de dire "Non, pas ce matin Alexander".

À lire aussi
Campagne Mode, Jason Wu Printemps-Été 2015 avec Karlie Kloss comme égérie
À lire aussi
Campagne mode avec The Kooples A Brave New Love, le film en 5 mini-vidéos
À lire aussi
Campagne mode, Miu Miu Resort 2015 et ses couleurs automnales
À lire aussi
Campagne mode : Balmain ou quand les top models la jouent bande de mecs
À lire aussi
Le site Nelly dévoile sa collection de Noël NLY Icons incarnée par Lily Aldridge
Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire
ou s'inscrire
Encore plus de contenus
Campagne mode, Denim x Alexander Wang et le casual porn
S'inscrire
false
Notifications
Bientôt disponible