Capillairement, tout a changé depuis que je me rince les cheveux avec du vinaigre de cidre

par

De l’huile pour les cheveux je connaissais, mais du vinaigre…

Les grands-mères ont souvent plein de remèdes ancestraux qui, même si on ne comprend pas toujours bien comment, fonctionnent. Depuis que je suis petite, la mienne, en bonne niçoise, badigeonne mes cheveux blonds très secs d'huile d'olive.  La dernière fois, face à l’aspect terne de mes brindilles, elle m’a tendu une bouteille de vinaigre de cidre. Au début, mon cœur s’est serré et je me suis dit :"ça y est mémé commence à perdre complètement les pédales et veux m’assaisonner les cheveux". Je lui ai gentiment rappelé que le vinaigre, on le mettait dans la salade niçoise mais pas dans sa tignasse.

Mon aïeule m’a alors jeté un regard condescendant du genre « ces jeunes, ils  captent un pan bagnat » (la version niçoise de l’expression « capter un beignet »). Elle m’a ensuite expliqué que le vinaigre de cidre, ce n’est pas que pour la vinaigrette, mais qu’il apporte des oligo-éléments comme du calcium, du fer, du phosphore, du potassium et du magnésium aux cheveux et que son pH acide permet de rééquilibrer celui de la peau du crâne et d'activer la circulation sanguine du cuire chevelu. En plus, il a aussi l'avantage d'enlever le calcaire de l'eau. Avec ce produit miracle sorti du tiroir de sa cuisine, on dit au revoir aux pellicules et bonjour à des cheveux énergiques et en bonne santé.

Une application facile (malgré l’odeur)

Je saisis donc la bouteille et je prépare mon petit mélange vinaigré selon les conseils de mémé les bons plans. Dans un récipient vide je mets 1L d’eau froid dans laquelle j’ajoute 3 cuillères à soupe de vinaigre de cidre. Je vais dans ma douche, me lave les cheveux, les rince et m’applique un après-shampoing. Je sors et après 20 minutes de pose je décide d'enlever mon soin. Je saisis ma mixture précédemment préparée. L’odeur est un peu rebutante. J’ai l’impression de devoir me verser du jus de cornichon sur la tête. N’écoutant que mon courage, je me lance et débarrasse mes cheveux de la lotion réparatrice dont ils étaient enduits. Même si c’est tentant, il ne faut pas se laisser aller à l’appel de l’eau claire. Pour que l’effet de la potion fonctionne, on se contente seulement de l’eau vinaigrée.

La santé sans sentir

Comme je sais que ce n’est pas bon de se coucher avec les cheveux mouillés je les sèche et vais me jeter dans les bras de Morphée. Le matin, en me réveillant je suis bluffée. Premièrement, contrairement à mes craintes, je ne me suis pas transformée en pot de cornichons géant. Mes cheveux sentent bon le baume réparateur. Deuxièmement, ma crinière fade est plus brillante et soyeuse que jamais. Ses reflets sont sublimés, elle semble pleine de vitalité et en parfaite santé. Dans la journée, deux amies me demandent même ce que j’ai fait à mes cheveux. Je réponds que j’ai trouvé le bon assaisonnement.

Conclusion, cette technique vaut le coup de cuillère à soupe. Big up à ma grand-mère !

Source : shoko.fr  - Crédit : unsplash,seth Doyle