S'inscrire
tracking
Cara Delevingne

Cara Delevingne se révolte contre l'industrie du mannequinat sur Twitter

Publié par
Manon Roche
, le .
Mis à jour le .
Temps de lecture : ~ 2 min
Cara Delevingne, le it-mannequin est une vraie marmotte !

Cara Delevingne a vivement réagit sur Twitter aux accusations d'un journaliste de Vogue qui dénonce la fâcheuse tendance qu'a le mannequin de s'endormir partout

C'est une nouvelle protestation de Cara Delevingne qui apparaît sur Twitter. Depuis quelques semaines, le mannequin anglais n'utilise plus seulement Twitter à des fins divertissantes mais pour faire passer des messages et soutenir des causes comme le mouvement #TimeToAct #StopTorture contre les violences de guerre soutenu par de nombreuses autres célébrités. Hier, c'est contre l'industrie de la mode et du mannequinat que Cara Delevingne s'est élevée, publiant plusieurs tweets en réponse à des accusations à son encontre publiées dans Vogue. Si l'on pensait Cara Delevingne chouchou du monde de la mode, un journaliste de Vogue, Plum Sykes, n'y est pas allé de main-morte au sujet du jeune top. Dans son article de l'édition de juillet 2014 de Vogue UK, Sykes relatait sa journée en compagnie de Cara Delevingne pour réaliser une interview pour le célèbre magazine. Bien loin de l'univers de la mode, l'article mettait surtout l'accent sur le sommeil de Cara Delevingne, un trait de sa personnalité apparemment omniprésent et qui ferait du mannequin de 21 ans une vraie marmotte. A priori, rien de mal à cela !

Crédit : Instagram Cara Delevingne

Sykes poursuit en racontant que Cara serait arrivée en retard à leur rendez-vous à cause d'une panne d'oreiller et qu'elle aurait prétexté une séance de massage pour poursuivre sa nuit de sommeil. "Cher lecteur, pour paraphraser Oscar Wilde, pourrais-je dire qu'avoir une panne d'oreiller lors d'une interview de Vogue peut être considérée comme de la malchance, mais avoir une panne d'oreiller à deux reprises comme une négligence ?" écrit Plum Sykes dans son article, mettant en cause les soirées auxquelles Cara participe jusque tard dans la nuit. Sous quoi Cara Delevingne s'est empressée de répondre sur son compte Twitter : "Pourquoi les gens de cette industrie mentent autant ? Ils ont plus envie de vous voir échouer que réussir. Qu'est-il arrivé au soutien ? [...] Tout ce que je peux dire, c'est que je travaille très dur et que dormir est la preuve que je travaille parfois trop. Pardonnez-moi d'être ambitieuse". Après avoir confié au Guardian l'enfer d'être mannequin superstar, Cara Delevingne dénonce donc l'industrie de la mode où les gens ne cessent de se tirer dans les pattes et où il est difficile de se défendre face à des gens de pouvoir qui contrôlent le milieu et qui peuvent ruiner votre carrière en seulement un mot.

Quoi qu'il en soit, sans cesse à voyager à travers le monde pour son travail, Cara Delevingne cherche tous les moyens de se reposer quand elle le peut, même si cela implique une sieste pendant une séance photo. Ce rythme de travail soutenu expliquerait également pourquoi Cara Delevingne décompresserait à travers des sorties nocturnes et une hygiène de vie dangereuse.

À lire aussi
Cara Delevingne se met à la confection de bijoux en vidéo sur Instagram
À lire aussi
Cara Delevingne pour LOVE magazine, les premiers clichés sur Instagram
À lire aussi
Cara Delevingne, en perfecto et mini short à New-York
Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire
ou s'inscrire
Encore plus de contenus
Cara Delevingne se révolte contre l'industrie du mannequinat sur Twitter
S'inscrire
false
Notifications
Bientôt disponible