Ce collectif appelle à une grève de la consommation pendant une semaine pour le climat

par

Ne plus consommer pendant une semaine pour dénoncer les pratiques des multinationales qui nuisent à la santé de la planète, voilà le défi citoyen que lance ce collectif. 

Face à l'urgence climatique mais surtout l'inactivité des politiques et dirigeants, le Collectif Boycott Citoyen propose un défi aux consommateurs : ne plus consommer pendant sept jours, du 20 au 27 septembre prochains, une semaine décisive pour les enjeux environnementaux puisqu'il s'agit de le semaine mondiale d'action pour le Climat. Né à la suite de la marche pour le climat du 8 septembre 2018, ce collectif mène des actions ciblées en faveur de l'environnement, particulièrement sur Facebook où il propose à leurs 23 000 abonné.e.s des alternatives aux multinationales de l'agroalimentaire, dénonce les méthodes dangereuses et les désastres écologiques de la politique capitaliste et exige davantage de transparence et d'informations pour les consommateurs.

collectif boycott citoyen,urgence climatique
Une grève de la consommation pour le climat

Pendant une semaine, le Collectif appelle tous les citoyens à une désobéissance civile en les incitant à ne plus consommer. Une opération coup de poing qui entend bien marquer le coup, à l'heure où la question environnementale ne semble pas faire partie des priorités politiques. Pour relever ce défi, il faudra évidemment boycotter les grandes surfaces et les grandes groupes (Amazon, McDo, Total, Nestlé, H&M, etc.) en privilégiant les petits commerces ou le circuit-court. Aucun retrait bancaire ne devra être effectué ni l'utilisation du plastique à usage unique. Enfin, cette grève de la consommation passera également par une utilisation limitée de la télévision et de la lumière. Le but ? Montrer que l'on peut vivre et consommer en adoptant un mode de vie éco-responsable !

Alors, prêt.e à relever le défi pour la planète ? N'hésite pas à suivre toutes les actus du Collectif Boycott Citoyen via leur page Facebook !

Source : Shoko - Crédit : Facebook @Boycott Citoyen, Unsplash @Bruno Kelzer