S'inscrire
tracking
Sexo

Ce compte Insta baptisé Aneqdotes va encore plus t'émoustiller qu'un livre érotique

Publié par
Manon Roche
, le .
Temps de lecture : ~ 1 min
Ce compte Insta baptisé Aneqdotes va encore plus t'émoustiller qu'un livre érotique

C'est le FEU.

Fans de mommy porn à la 50 Shades ou de fanfictions olé olé, le compte Instagram Aneqdotes - des aneqdodes, avec un cul - est la prochaine littérature érotique à vous émoustiller. Créé en fin d'année 2019 et recensant déjà plus de 10,000 followers, Aneqdotes s'articule autour de récits courts basés sur de vraies histoires, sans lien les uns avec les autres.

« Première fois, juillet 2004 », « Plongée, octobre 2012 », « La montée, avril 2013 » ou encore « Confiné, mars 2020 »... les images n'en disent pas plus qu'un titre mystérieux accompagné d'une date, mais la pudeur du feed est trompeuse : en légende, une prose à la fois poétique et ardente se dévoile. Et les commentaires sont unanimes : le flot d'émojis flamme traduit à la perfection ce que ces récits provoquent en nous.

Mais assez parlé : découvrez ci-dessous une sélection des nouvelles les plus hot du compte @Aneqdotes - et n'oubliez pas de cliquer sur S'abonner pour enflammer votre feed et vous procurer des sensations puissantes.

Voir cette publication sur Instagram

•60•⠀ ⠀ Les escaliers qui mènent à sa porte sont le dernier rempart entre ces huit semaines et Adèle. La porte s'ouvre sur elle, son sourire m'accueille, pudique de cette proximité retrouvée. Nos bouches s'accrochent, accompagnées d'une décharge électrique, presque liquide dans nos corps qui se collent tout de suite. Une sensation de légèreté et de liberté s'empare de moi, comme si je reprenais mon souffle après avoir été en apnée trop longtemps. Oui c'est là, oui c'est réel.⠀ ⠀ Nos bras n'en croient pas leurs yeux, ils se croisent dans nos dos, nos mains effleurent nos nuques, touchent nos cheveux, se joignent. Debout encore, ce moment ne s'arrête pas. Ma bouche se loge dans son cou, l'embrasse, la sienne se perd dans le mien, longtemps. Nos énergies se mélangent, vérifient qu'elles sont toujours compatibles, et s'apprivoisent à nouveau.⠀ ⠀ - "J'ai envie de te sucer", avoue-t-elle.⠀ - "Et moi de te lécher", je réponds.⠀ Elle gagne cette première bataille : nus, sa bouche se loge entre mes jambes presque sans détour. Je profite de chacune des sensations et du plaisir de les retrouver. Adèle aussi prend son temps, lèche d'abord mon gland, fait le tour de mon sexe, de mon aine, de mes couilles. Puis, comme si c'en était trop, m'attrape fermement et me glisse dans sa bouche. Je sens la chaleur de sa salive descendre progressivement jusqu'à la base de ma bite.⠀ ⠀ - "Tourne-toi et viens sur moi", je supplie.⠀ Les mains sur ses fesses, son corps me surplombe. Je découvre avec plaisir sa moiteur, le goût de sa chatte, et ma langue s'y perd. De haut en bas entre ses lèvres, à l'intérieur un peu, sur son clitoris déjà dur enfin. Je gémis de sa bouche qui ne s'arrête pas, je sens son corps et j'entends sa voix me répondre par l'affirmative. Sa langue à elle se fraie un chemin sur mon périnée et descend jusqu'à mon cul, tourne autour, puis y rentre : je m'ouvre à son contact.⠀ ⠀ Adèle se redresse, son corps écrase mon visage. Les bras levés, les yeux fermés, elle vogue sur ma langue au rythme de son bassin.⠀ ⠀ Merci.

Une publication partagée par Aneqdotes (@aneqdotes) le

Voir cette publication sur Instagram

•58•⠀ ⠀ Notre baiser est tout sauf réfréné. Tout de suite, on se mord les lèvres, tout de suite, on lèche nos langues, bouches ouvertes. Les yeux fermés, on se dévore d'une envie trop pressante, on se colle fort à l'autre pour faire disparaître la sensation d'avoir encore nos vêtements.⠀ ⠀ Sa main entre dans mon caleçon sans frapper. Je le vois dans ses yeux, elle est obnubilée à l'idée de me sucer, c'est maintenant, c'est viscéral. Nos ôtons en hâte nos tenues et je subis, allongé sur le dos, les attaques de sa langue qui parcourt mon aine, mon scrotum, mes testicules mais ne s'y attarde que peu.⠀ ⠀ Vite, c'est sur ma bite que je sens sa chaleur. Le bout de sa langue sur mon gland, puis ses lèvres autour, puis sa main serrée à la base de mon sexe alors que sa bouche descend peu à peu.⠀ - "Baise ma bouche, s'il te plait", demande-t-elle, les sourcils froncés d'excitation.⠀ ⠀ Je la surplombe désormais, dressé sur mes genoux au-dessus d'elle. Ses yeux brûlent lorsque j'oriente ma bite pour qu'elle tombe à pic dans sa bouche. J'écoute ses réactions, y prête attention. Elle a envie de s'étouffer, je lui offre cette sensation en calant mon sexe au fond. Dès que l'air vient à lui manquer, je me retire puis y retourne, lentement. C'est doux et c'est violent en même temps. Nos excitations sont vicieuses, elles nous poussent plus loin, encore. Mon sexe en butée, mon bassin vient presser un tout petit peu plus fort et, d'un coup, glisser un cran plus loin dans sa gorge. Entièrement.⠀ ⠀ Ma main gauche sur son visage, ma main droite qui me masturbe, sa langue pendue pour m'accueillir ont raison de moi, je viens, là. En reprenant nos souffles, elle se redresse et vient m'embrasser, mélanger sa langue pleine de sperme à la mienne.⠀ ⠀ Collé à elle, nos corps encore sensibles, mes doigts se posent sur son sexe qui coule, lui aussi. Je joue de son clitoris en érection en y glissant mes doigts autour. Doucement, en effleurant. Puis plus rien. Puis plus vite, en appuyant un petit peu. Puis plus rien. Puis doucement, à nouveau, pendant de longues minutes.⠀ ⠀ Merci.

Une publication partagée par Aneqdotes (@aneqdotes) le

Voir cette publication sur Instagram

•49•⠀ ⠀ Elle me fixe, là, avec sa culotte noire en coton pendant que je me déshabille en hâte. Presque nue, Marie est pourtant habillée de ce visage qui dit l'envie. Mes yeux dans les siens sont sûrement en train de lui répondre par l'affirmative. Je triche, je ne garde pas mes sous-vêtements. Je veux qu'elle me voit déjà dur de notre baiser.⠀ ⠀ Dos à moi, mon bras l'enlace, ma langue parcourt sa clavicule. Ma paume se pose sous son nombril, immobile, sa tête bascule lorsque mes doigts entrent dans la peau de son ventre. Sa main se faufile entre nos deux bassins pour m'attraper. Nous nous masturbons sans se regarder comme deux inconnus intimement liés.⠀ ⠀ Bientôt, nos mains ne suffisent plus et nous offrons nos sexes à nos bouches, Marie au-dessus de moi : ma langue dans sa chatte trempée des minutes qui viennent de s'écouler, ses seins que je sens sur mes hanches, la chaleur de sa salive sur ma bite.⠀ ⠀ Un glissement opère dans nos esprits, cet interrupteur qui s'allume pour repousser nos limites. Nous le sentons tous les deux et lui tendons la main. Son ordre est précis, décomplexé :⠀ - "Je veux que tu m'encules avec le vibro dans ma chatte."⠀ ⠀ Elle s'allonge sur le ventre, attrape le jouet et s'abandonne devant moi. D'abord de haut en bas sur son sexe, il disparait en elle et son bassin se relève d'un coup pour l'accueillir. Vite, il est rejoint par son autre main sur son clitoris. Cette vue...⠀ ⠀ Mon index et mon pouce lubrifiés caressent son anus, feignent d'y entrer. Son plaisir grandit, elle se détend, s'ouvre à mon doigt. Puis à mes doigts. Puis à mon gland que je pose simplement à l'entrée, c'est à elle de décider. Son bassin pousse vers l'arrière et j'entre en elle, si facilement. Mon corps entier est alerte, mes sens à l'écoute, décuplés pour l'accompagner.⠀ ⠀ C'est fou. L'excitation de la savoir remplie. L'excitation de la savoir transcendée d'être remplie. L'excitation de sentir cette autre présence frotter contre ma bite, à travers les parois de sa chatte. L'excitation de ses cris de surprise et de plaisir lorsqu'elle jouit, et son corps entier qui se contracte autour de ma bite me font venir en même temps, là, au fond de son cul.⠀ ⠀ Merci.

Une publication partagée par Aneqdotes (@aneqdotes) le

Voir cette publication sur Instagram

•36•⠀ ⠀ Debout, nous fumons sur le trottoir devant le bar. La nuit est fraîche, les verres délient nos langues. ⠀ - « Qu’est-ce qu’on fait ? », je demande. ⠀ - « J’ai un peu envie de te sucer la bite » me répond Adèle, un sourire aux lèvres.⠀ ⠀ Ses mots créent un court-circuit depuis mes oreilles directement jusqu’à mon entrejambe. Elle est sincère, ce soir Adèle veut donner, ce soir Adèle veut que je la laisse faire. Je tente de garder mon calme mais c’est trop tard, cette vision est imprimée dans nos esprits vicelards. Il le faut, vite.⠀ ⠀ Moins de quinze minutes ne s’écoulent entre cette phrase et ses mains qui ôtent mon pantalon et mon boxer chez moi, dans un même mouvement. J’aime la voir excitée par cette fellation qui n’a même pas encore commencée lorsque ses mains se posent sur mes cuisses, lorsque ses sourcils se froncent avant de me goûter, lorsque ses yeux me fixent, galvanisée par le pouvoir qu’elle sait détenir à ce moment précis. ⠀ ⠀ La dévotion qu'elle met dans cet acte est difficile à décrire tant elle est puissante. Son corps entier me suce. Sa bouche me suce, mais aussi ses mains, sa gorge, ses yeux, sa respiration, ses soupirs. Elle transpire d'excitation, je gémis sous sa pression. Sa langue joue avec la base de mon sexe et, la seconde d'après, mon aine, mes testicules, mon cul, avant d'y revenir avec encore plus d'envie. ⠀ - "Je veux que tu me baises la gorge" me dit-elle, haletante.⠀ ⠀ Sur le dos, sa tête tombe sur le côté du lit, en arrière. Je pose mes mains sur son visage et m'insère dans sa bouche, dans sa gorge, doucement, tout au fond. Je fais attention à ses mouvements, à ses réactions. C'est elle qui dicte la cadence, qui attrape mes fesses et me bloque en elle jusqu'à en perdre le souffle. Sa salive coule le long de ma bite quand nos va-et-vient se font plus rapides.⠀ ⠀ Merci.

Une publication partagée par Aneqdotes (@aneqdotes) le

À lire aussi
Les meilleures positions pour garder ses vêtements pendant l'amour et prendre grave son pied
À lire aussi
Les Frangines, le guide en ligne qui (re)fait l'éducation sexuelle des filles sans tabous
À lire aussi
Encore plus hot que la levrette, voilà la position du Super G
À lire aussi
Pourquoi les femmes ne jouissent pas toutes aussi facilement que les mecs ?
À lire aussi
Les meilleures positons pour pratiquer le sexe oral et prendre un max de plaisir
À lire aussi
6 tips pour optimiser un quickie et aller droit au but
Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire
ou s'inscrire
Encore plus de contenus
Ce compte Insta baptisé Aneqdotes va encore plus t'émoustiller qu'un livre érotique
S'inscrire
false
Notifications
Bientôt disponible