Ces 10 situations gênantes qu'on a déjà toutes vécues au boulot

par

Des moments gênants, nous en vivons tellement qu'on pourrait presque en faire un film (si, si). Aujourd'hui, on se concentre sur le bureau. Ah, si les murs de votre open space pouvaient parler...!

Des moments gênants, on en vit toutes. En fait, les plus malchanceuses en vivent au moins un par jour tandis que celles qui s'en sortent le mieux (et qui ont un bon karma) ne rougissent qu'une à deux fois par mois. Bref, les moments gênants, c'est l'histoire de nos vies. Mais quand on les vit au boulot, clairement, on donnerait tout pour tenir le mec qui gère le karma, justement. On aurait deux ou trois trucs à lui dire à celui-là. Déjà, il pourrait varier les plaisirs et opter pour des moments différents de ceux qui vont suivre. 

1.  Le collègue qui te raconte avec trop de détails sa vie de couple

Qu'on se le dise : chaque fille a une vie de couple compliquée. Vraiment, les relations parfaites n'existent que dans les Disney.  Alors évidemment, quand on a déjà du mal à se débattre dans nos propres histoires, ce n'est pas pour essayer de démêler celles des autres. Et encore, s'il n'était question que de petits soucis du quotidien...! Mais quand on commence à entendre parler de la vie sexuelle de notre collègue, on a juste envie de lui dire "on n'a pas élever les poneys ensemble alors si tu pouvais m'épargner, hein". A la place, on lui sort un sourire crispé et on cherche une excuse pour déguerpir. Et vite

2. Croiser le beau gosse et perdre tous ces moyens en lui parlant

On est d'accord qu'il n'y a rien de pire que de croiser THE beau gosse et de finir tétanisée ? Pourtant, on s'entraîne, hein ! Tous les matins, on se fixe dans le miroir en se disant que cette fois sera la bonne et qu'on sera capable d'articuler un "bonjour", même hésitant. Eeeeet... non. Résultat, on se dit qu'il doit nous prendre pour une coincée ou pire, pour une étrangère. Super

3. Demander "comment ca va ?" au collègue qui voit toujours tout  noir
Résultat de recherche d'images pour

Demander des nouvelles d'une personne que l'on croise au boulot, c'est naturel. En fait, c'est presque automatique. Et parfois, on fait l'erreur de poser la question à la mauvaise personne (aka celle qui répondra TOUJOURS "non"). Et il n'y a rien de pire. Vraiment, rien. La solution ? La laisser cracher sa déprime et lui proposer -très calmement- de lui offrir une corde. Ca passe ou ça casse. 

4.  Les lendemains de soirées difficiles après un apéro avec les collègues

Au-delà de la gueule de bois, au-delà des maux de têtes insoutenables que l'on se trimballe après une soirée avec ses collègues, il y a le black-out. Et le black-out au boulot, c'est la pire situation qui puisse arriver. A la limite, ne pas vous souvenir que vous avez dansé sur une table lors d'une soirée avec vos potes, c'est drôle. C'est embarrassant, certes, mais drôle. Mais avec ses collègues, ça l'est nettement moins. Tous ces mois passés à vous bâtir une réputation parfaite réduit à néant en une chanson de Larusso... Ah, c'est moche. 

5. Envoyer un message touchy au mauvais collègue

Ce moment où le message part et où vous réalisez que... la personne qui va le recevoir n'est absolument pas bon destinataire. On est en 2017, Thomas Pesquet peut poster des photos sur Insta depuis l'espace mais on ne peut toujours pas "annuler" un SMS. Mais, que fait le progrès ? 

6. Ce moment gênant où tu es dans l'ascenseur avec un collègue à qui tu ne parles jamais

Deux solutions pour se sortir de cette situation : soit vous parlez de la météo en faisant taire la voix dans votre tête qui vous souffle que vous devenez le portrait craché de votre grand mère, soit vous dégainez votre téléphone et vous simulez une conversation. Par contre, on évite de faire comme Bridget Jones, on s'assure que notre correspondant fictif est toujours en vie. On sauve l'honneur, pitié. 

7. Ton fond d'écran d'un mec torse-nu qui s'affiche en pleine réunion

D'accord, on rougit -un peu- au début. Mais pour s'en sortir, il n'y a qu'un truc à faire : rassembler tout son courage, toute sa détermination et tout son aplomb avant de lâcher un "ouais, c'est mon mec. Pas mal, hein ?" qui va souffler tout le monde. Bam. Ca, c'est fait. 

8. L'open Space, cet endroit où tu n'as pas d'espace

Dans open space, il y a "space" ("espace") - loin de nous l'idée de vous faire un cours d'étymologie ou de traduction. Mais, pourquoi diable est-ce qu'il n'y a en a jamais, de l'espace ? Pourquoi est-ce que l'on doit toujours se battre contre quatre mugs, cinq plantes, trois boîtes de thé et on ne sait quels autres trucs pour pouvoir poser ne serait-ce qu'un ordi ? Pourquoi ? 

9. Parler en mal d'une collègue et... tomber nez à nez avec 

Et là, on sourit... et on se rattrape aux branches. On n'a pas de solution de repli, on n'a pas non plus de plan stratégique pour vous sortir de là. Par contre, on peut vous conseiller de sortir le fameux "mais, pas du tout ! Je ne parlais pas de toi !". Et si ça passe, vous aurez mérité un Emmy, un oscar et un BAFTA

10. Croiser la nouvelle copine du collègue avec lequel on est sortie

Tout le monde ne sort pas avec ses collègues, on vous l'accorde. Mais toutes celles qui sont passées par là sauront que quand vient le moment fatidique de croiser la nouvelle qui se pointe au bureau en fin de journée, l'Enfer deviendrait presque une destination de vacances idéales. Là encore, on sourit, on serre les dents et on prie pour que jamais, elle ne sache la vérité. 

Mais sinon, à part ça, on est toujours contentes de retourner bosser ! Pas Vrai

Source : Shoko.fr, Tumblr