S'inscrire
tracking
Santé & forme

Ces 12 signes sur la poitrine peuvent présager d'un cancer du sein, vérifie-les régulièrement

Publié par
Manon Roche
, le .
Temps de lecture : ~ 3 min
Ces 12 signes sur la poitrine peuvent présager d'un cancer du sein, vérifie-les régulièrement

L'auto-palpation régulière et une inspection minutieuse sont le premier rempart à la maladie.

Et toi, est-ce que tu checkes tes boobs régulièrement ? Alors que le cancer du sein est la première cause de décès par cancer chez les femmes et qu'environ 60 000 nouveaux cas sont diagnostiqués chaque année en France, réaliser des dépistages réguliers ainsi que des auto-palpations s'avère fondamental pour lutter contre la maladie.

Seulement voilà : lorsqu'il s'agit de s'auto pratiquer un petit check-up, on pense surtout à vérifier la présence ou non d'une boule anormale dans un sein, alors qu'il existe en réalité de nombreux signes pouvant présager d'un cancer du sein. Au total, plus d'une dizaines de manifestations sur la poitrine peuvent être le signe que quelque chose ne va pas, et qu'il faut consulter un médecin. Quels sont donc ces signes à reconnaître et chercher lorsqu'on se fait une palpation à la maison ? Réponse en douze points avec l'association Know your Lemons.

Les 12 signes du cancer du sein par Know Your Lemons
Crédit : Know Your Lemons

On sent une grosseur à la palpation

La grosseur est plutôt dure au toucher ; on peut la chercher en posant la main à plat sur le sein (et non avec le bout des doigts) en position allongée ou debout, le sein remonté.

On voit une boule à la surface de la peau

La grosseur peut également se trouver à la surface du sein, mais bien d'autres choses peuvent expliquer la présence d'une boule en surface (kyste, boule graisseuse, hématome...) d'où la nécessité de l'observer régulièrement.

La peau est plus dure à un endroit

La peau semble moins molle à un endroit, et peut-être même plus en profondeur dans les tissus ? En dehors de la période menstruelle ou de l'allaitement, cette peau plus dure peut être un signe de cancer du sein.

On voit un creux sur le sein

Si un creux/fossette apparaît sur le sein et ne semble pas disparaître, ce peut être une tumeur qui tire les tissus. À inspecter !

Le sein a changé de forme ou de taille

Les seins ne sont pas toujours symétriques (loin de là) mais s'ils changent soudainement de forme (gonflé, détendu, affaissé) ou de taille, que cela ne semble pas lié au cycle menstruel ou à l'allaitement et que le changement perdure, c'est un signe qu'il faut consulter.

Une veine ressort

Lorsqu'une tumeur se développe, elle peut drainer plus de sang qu'à l'accoutumée dans la zone. Dans le cas du cancer du sein, cela peut se traduire par l'apparition d'une veine grossie sur le sein voire même plus haut vers les clavicules.

Le mamelon présente une croûte

Dans les cas autres qu'une blessure ou que l'allaitement, l'apparition d'une croûte sur le mamelon doit éveiller l'attention ; ce peut être le signe d'une tumeur qui s'y développe.

Le téton s'est affaissé vers l'intérieur

Certaines fxmmes peuvent présenter des mamelons inversés de naissance, mais si ceux-ci s'affaissent subitement vers l'intérieur, cela peut être un signe de tumeur.

Un fluide anormal s'écoule du téton

Rien d'anormal à ce que du fluide s'écoule du mamelon - cela peut être dû à une infection et bien sûr à la grossesse mais dans certains cas, un liquide plutôt clair ou contenant du sang doit attirer particulièrement l'attention.

La peau présente des lésions

À un stade plutôt avancé du cancer du sein, la peau peut présenter des lésions (plaies, croûtes...). Toute infection est à surveiller.

Le sein est rouge ou chaud

Si, malgré un traitement médicamenteux, une sensation de chaud ou un sein rouge sombre perdurent, ce peut être un signe de cancer du sein inflammatoire.

La peau prend une texture granuleuse

Si la peau devient subitement plus granuleuse et garde cet aspect peau d'orange, un cancer inflammatoire est peut-être en train de se développer.

Régulièrement (pourquoi pas chaque mois, par exemple ?), examiner sa poitrine est un geste fondamental de prévention du cancer du sein, pouvant permettre de diagnostiquer et prendre en charge rapidement une éventuelle tumeur. Malgré tout, dès 50 ans - ou au plus tôt lorsque l'on présente une prédisposition génétique au cancer du sein - réaliser une mammographie est fortement conseillé ; en effet, certains cancers peuvent échapper à l'examen d'auto-palpation, il ne faut donc prendre aucun risque !

Pour en apprendre plus au sujet des bons gestes à adopter mais aussi se renseigner sur ton anatomie, la fondation Know Your Lemons - et son site traduit en Français - est une mine d'informations ludiques, n'hésitez pas à y faire un tour !

À lire aussi
Le venin d'abeille pourra-t-il bientôt traiter le cancer du sein ? La piste qui donne espoir
À lire aussi
Depuis le Covid-19, les femmes se font moins dépister pour le cancer du sein et c'est problématique
À lire aussi
On sait ce qui se cache derrière tes réveils nocturnes (et selon l'heure où t'ouvres les yeux)
À lire aussi
Dis-moi à quoi ressemble tes pertes vaginales, je te dirais ce qu'elles signifient
À lire aussi
Tu kiffes dormir 1h de plus, mais voici l'impact réel du changement d'heure sur ton sommeil
À lire aussi
Sober October, le challenge sans alcool qui fait du bien à notre corps
Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire
ou s'inscrire
Encore plus de contenus
Ces 12 signes sur la poitrine peuvent présager d'un cancer du sein, vérifie-les régulièrement
S'inscrire
false
Notifications
Bientôt disponible