Ces actrices ont suivi des entraînements high level pour des films et voici leurs secrets

par

Pour suer l'équivalent de son poids en eau.  

On a souvent tendance à penser, à tort, que s'approprier un rôle au cinéma consiste à lire un script, comprendre son personnage, jouer sa scène, prendre la lumière, la refaire si besoin, apprendre à se mouvoir d'une nouvelle façon, et basta. Pourtant, certains rôles nécessitent un réel engagement de la part des acteurs et actrices qui, au-delà de la prouesse artistique et de la capacité d'analyse livrée et investie, doivent entreprendre une métamorphose physique. Perte de poids, prise de masse, implants, effets de vieillissements, le résultat est impressionnant. Si l'équipe de maquilleurs et les effets spéciaux arrivent à duper le spectateur, cela n'empêche pas les comédiens de se soumettre à une discipline ultra stricte pour voir leur silhouette changer. Et ces entraînements qu'ont suivi ces actrices envoient clairement du lourd !

Dakota Johnson pour Fifty Shades of Grey

Même s'il ne s'agit pas d'un film d'action avec plein de scènes de combat, Dakota Johnson a du suivre un entraînement intensif pour son rôle dans Fifty Shades of Grey. Le but ? Se sentir plus à l'aise dans son propre corps, notamment lors des nombreuses scènes de nu. C'est coachée par Ramona Braganza que l'actrice a opéré sa transformation. Elle se livrait à des séances de sport de 30 minutes à 1h et ce, 5 jours par semaine, des entraînements qui alternaient plusieurs exercices de musculation, pour tonifier toutes les parties du corps. Après 5-10 minutes d'échauffement sur un tapis de course, Dakota passait à la partie muscu, en travaillant trois types d'exercices différents avec des lestes au niveau des chevilles, des altères et un Pilates ring puis revenait au cardio. Une routine également complétée par des postures de yoga et de streaching. 

Fifty shades of grey,dakota johnson
Alicia Vikander pour Tomb Raider

Avec sa silhouette toute fluette, Alicia Vikander a du passer de nombreuses heures à la salle de sport pour pouvoir défendre le rôle de Lara Croft, dans Tomb Raider. Succédant à Angelina Jolie, l'actrice a été obligée de prendre de la masse musculaire et c'est grâce à la méthode de Magnus Lygdback, un entraîneur de sport qui ne blague pas, que la jolie brune a pu relever le défi. Se focalisant sur une partie du corps chaque semaine, l'entraînement s'effectue en 5 étapes. La première semaine est consacrée au dos avec des exercices de kettlebell swings, avant de passer aux fesses avec des squats et des fentes. La troisième semaine, place aux abdos avec notamment l'exercice des essuie glace. Puis, ce sont les bras qui sont mobilisés en soulevant des haltères (Alicia réussissait à soulever plus de 15 kilos). Enfin, l'entraînement se termine par quelques exercices de Pilates. Voilà une routine sportive au top !

Alicia Vikander,Tomb Raider
Jennifer Lawrence pour Hunger Games

Pour avoir une silhouette plus athlétique, Jennifer Lawrence a suivi le programme d'entraînement de Joe Horrigan qui incluait aussi bien de l'accrobranche, du cyclisme, du tir à l'arc, du sprint que des exercices de musculation. Du lundi au samedi, l'entraînement alternait des séries pour faire travailler le cardio, des squats au vélo d'appartement en passant par le russian twist pour affiner la taille. Monter des marches, sprint, position de la chaise, salutation au soleil, l'entraînement est hyper complet et fait travailler l'intégralité du corps, avec des petites séries de répétition (de 5 à 20 par mouvement). 

Jennifer Lawrence,Hunger Games
Natalie Portman pour Black Swan

L'actrice en a bavé pour avoir la silhouette de ballerine que l'on voit glisser avec grâce tout au long du film. Après avoir perdu 10 kilos en suivant un régime alimentaire à base d'amandes et de carottes, l'actrice a du suivre un entraînement sportif de très haut niveau, qui la faisait travailler 16 heures par jour. En plus des 5 heures de danse classique auxquelles elle s'adonnait, coachée par une ancienne ballerine du New York City Balle, natation, muscu et running faisaient partie du quotidien de la comédienne. Un tournage qui a donc été long et très éprouvant. 

Natalie Portman,Black Swan
Scarlett Johansson dans Ghost in the Shell

Affichant un corps tonique et sculpté dans Ghost in the Shell, un régime alimentaire mais surtout une routine sportive ont été nécessaires pour glisser la jolie silhouette de Scarlett Johansson dans la combi ultra moulante. Avec des exercices de yoga et beaucoup de running, l'entrainement suivi par l'actrice mixait également plusieurs types d'exercices. Elle commençait par des circuits trainings de 90 minutes qui faisaient travailler principalement le cardio, grâce au medecine ball, aux haltères et aux brandes de résistance. 20 séries de 25 à 30 répétitions étaient nécessaires. Puis la séance se terminait avec du renforcement musculaire. Squats, fentes, gainage, tractions, split squats, histoire de travailler le haut du corps mais aussi les cuisses. Intense !

Scarlett Johansson,Ghost in the shell
Gal Gadot pour Wonder Woman

On ne devient pas une Wonder Woman en claquant des doigts. Et pour être crédible dans ce rôle badass, Gal Gadot a suivi un entraînement hyper poussé. En plus des deux heures de chorégraphies de combat, des deux heures de gymnastique et des deux heures d'équitation par jour, l'actrice israélienne faisait de l'aviron pendant 45 minutes, alternant des bear crawls, des burpees, des crab walks, des pull-ups et des push-ups et le tout, sans s'arrêter. Oui, nous aussi ça nous a fatigué rien que d'écrire le détail de ce workout hyper intensif !

Wonder Woman,Gal Gadot

Alors, prêtes à suivre ces entraînements de la mort (mais non moins efficaces) ?

Source : Shoko - Crédit : DC Entertainment, Paramount Pictures, Fox Searchlight Pictures, Color Force, GK Films, Focus Features