S'inscrire
tracking
Épanouissement personnel

Ces choses auxquelles on devrait arrêter de penser pour s'éclater au lit

Publié par
Eva Yoro
, le .
Mis à jour le .
Temps de lecture : ~ 3 min
No thumbnail

S'il y a bien un moment pendant lequel où on doit mettre nos pensées négatives de côté, c'est bien quand on fait l'amour...

Il y a des moments dans la vie où l'on aimerait bien se mettre en mode OFF. Se déconnecter, mettre de côté les soucis et faire taire ces voix dans notre tête qui nous rappellent tous les trucs relou qu'on aimerait oublier. D'ailleurs, s'il y a bien un endroit où il est fortement conseillé de débrancher, c'est bien au lit ! Oui, c'est généralement le moment où l'on laisse retomber la pression et que l'on se concentre sur notre seul et unique plaisir (bon OK, un peu celui de notre partenaire aussi). Enfin en théorie... Parce qu'en pratique, nous sommes plusieurs à inviter dans notre plumard tracas du quotidien et pensées négatives. Et qu'on se le dise : ce sont des guests dont on se passerait bien !

Nos complexes

On est déjà suffisamment cernées par nos complexes au quotidien, on ne va pas non plus leur donner de l'importance au moment de prendre notre pied ! Ce petit bourrelet ? Ce bouton ? Ces poils qui se battent en duel ? Ca intéresse qui franchement ? Sûrement pas notre partenaire qui préférerait nettement plus que l'on se concentre sur le moment présent plutôt que sur ces défauts dont tout le monde se fout.

Crédit : Giphy

A la tête que l'on fait

Bon, on ne va pas se mentir : une partie de jambes en l'air n'est pas l'activité qui nous met le mieux en valeur. Joues rouges, cheveux collants et expressions faciales un peu chelou, on a déjà vu plus seyant ! Mais est-ce que ça dérange vraiment quelqu'un ? Notre partenaire connait notre potentiel et sait parfaitement faire la part des choses. Au même titre que nous nous fichons royalement de la tête qu'il fait au moment de jouir. Ce qui compte, c'est avant tout de KIFFER l'instant présent !

Crédit : Giphy

Se comparer à d'autres

Avec l'âge, inéluctablement, chacun se traîne un passé sexuel plus ou moins important. Des bons coups, des mauvais, des pratiques sexuelles particulières : pas toujours facile de faire abstractions de nos expériences précédentes, on le concède. Et pourtant, comparer la "performance" de notre partenaire à celle de nos ancien(ne)s amant(e)s est un très mauvais plan. De même que de se demander constamment si on est à la hauteur de celles qui nous ont précédées...

Crédit : Giphy

Sa réputation

OK, on est en 2017 et heureusement, on finit par venir à bout de certains clichés. Cependant, impossible de se débarrasser complètement de certaines d'entre eux... On fait notamment référence à l'image de "fille facile" que l'on peut associer à certaines pratiques sexuelles ou, au contraire, l'image de "fille coincée", si l'on refuse certaines d'entre elles. Bref, sachez qu'en matière de sexe, le mot d'ordre est de suivre ses désirs et de laisser de côté les "qu'en-dira-t-on" !

Crédit : Giphy

Aux choses gênantes

Oui, on aimerait que le moment se passe sans accro, hélas, tout ne se passe pas toujours comme dans nos plans. Bruits chelous, odeurs désagréables, couacs : on a toutes eu affaire à ces choses awkward hyper malaisantes. Mais au lieu de rester bloquées sur ces déconvenues, essayons plutôt de dédramatiser la situation : est-ce si grave ? Non ! D'autant que notre partenaire doit également traîner de belles casseroles derrière lui aussi...

Crédit : Giphy

Au boulot

Non, non, non : le boulot reste au bureau ! Pas question de faire cohabiter coït et taff ! Les mails que l'on doit envoyer, notre boss et les dossiers sur lesquels on est en train de bosser, on aura tout le temps de s'en occuper plus tard. Pour le moment, c'est à nous et uniquement à nous que l'on doit penser !

Crédit : Giphy

Atteindre l'orgasme

C'est bien connu : plus on va se foutre une pression pas possible pour atteindre l'orgasme, plus on va échouer. Premièrement, que l'on se le dise une bonne fois pour toutes : il n'est absolument pas impératif d'atteindre l'orgasme pour prendre du plaisir au lit ! Secondo, la course à l'orgasme est une très mauvaise tactique pour y arriver. Tranquille les meufs, on a tout notre temps : laissons-nous le temps d'apprécier d'abord le moment présent.

Crédit : Giphy

Allez, on met sur pause voix et pensées encombrantes et ON KIFFE l'instant T, le vrai !

Des questions sur la contraception et la sexualité ? Des gynécologues te répondent via le service Parlogyn sur www.moncorpsmacontraception.fr

À lire aussi
8 choses qui nous rappellent que la vie à l'école primaire n'était pas si mal
À lire aussi
Que pense vraiment un garçon quand il partage une salle de bain avec une fille ?
À lire aussi
Quand des garçons ouvrent une boîte de tampons, leur réaction est épique
À lire aussi
10 erreurs que l'on fait toutes avant d'avoir 30 ans 
À lire aussi
Ta vie amoureuse résumée en 12 gifs Game of Thrones
À lire aussi
10 astuces pour prendre encore plus son pied sous la couette
Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire
ou s'inscrire
Encore plus de contenus
Ces choses auxquelles on devrait arrêter de penser pour s'éclater au lit
S'inscrire
false
Notifications
Bientôt disponible