Ces clichés qu'on retrouvent toujours dans les films d'horreur pour ados et on flippe à chaque fois

par

On les a vus des centaines de fois mais pourtant, on continue à avoir peur... 

Ô les films d'horreur pour ados... Ils ont fait partie de notre vie qu'on le veuille ou non. Eh oui, on s'est toutes retrouvées devant l'un d'entre eux et souvent, on a eu l'impression de toujours voir la même chose. Tu sais, ces trucs qui manquent tellement (voire cruellement) de nouveauté qu'on sait déjà comment le film va se terminer. Mais pourtant, c'est toujours le même refrain : on a peur, on passe par toutes les émotions possibles, on se dit pourquoi, on est troublées bref c'est la base. On va donc rendre hommage à tous ces clichés.

Ces clichés qu'on retrouvent toujours dans les films d'horreur pour ados et on flippe à chaque fois - photo
La bande de potes toujours XXL

Bon ok, au lycée, on peut avoir beaucoup d'amis mais là, c'est trop. Tu as souvent la fille populaire, le beau gosse star de son équipe de foot, le bad boy ou la peste, le clown de service ou la fille timide avec des lunettes et le black (qui meurt toujours en premier et ça, on n'adhère toujours pas) et le personnage intelligent (qui, au contraire, arrive à s'en sortir). Puis, au final, ils finissent tous par se séparer et se retrouver seuls... C'est à ce moment-là que le mal débarque !

Ces clichés qu'on retrouvent toujours dans les films d'horreur pour ados et on flippe à chaque fois - photo
Le lieu toujours étrange 

Alors qu'ils pourraient rester au lycée tranquille, non, ils partent soit dans un parc d'attraction, en exploration (coucou l'Urbex), en vacances, en road trip, en camping, en randonnée. Sauf qu'ils se mettent toujours en scène dans une ambiance pesante et dark. Ou pire encore, ils vont carrément dans une maison hantée... Décidément, ils n'ont pas froid aux yeux ! Qui fait ça dans la vie réelle ? 

Ces clichés qu'on retrouvent toujours dans les films d'horreur pour ados et on flippe à chaque fois - photo
Le tueur toujours psychopathe 

Bien évidemment, ce dernier a déjà tout planifié, connait ses victimes en les espionnant et se trouve toujours au bon moment pour les achever. Il s'attaque à eux un par un, à croire qu'il ne peut pas en tuant deux d'un coup... Il adore les surprendre par derrière ou les traîner au sol. Normal !

Ces clichés qu'on retrouvent toujours dans les films d'horreur pour ados et on flippe à chaque fois - photo
Les bruits et des musiques toujours exagérés

Alors là, c'est tout en chapitre à développer ! Les oiseaux et leurs camarades poussent des cris ultra aigus pendant que les portes et les fenêtres grincent comme jamais. Quand quelque chose tombe, on a l'impression qu'il a pesé 3 tonnes. Si une sonnerie retentit, eh bien on a affaire à une alarme d'incendie. Et c'est sans compter sur la musique angoissante où tu as juste envie de mourir ! 

Ces clichés qu'on retrouvent toujours dans les films d'horreur pour ados et on flippe à chaque fois - photo
Des cris toujours accentués 

Nos oreilles en prennent encore un sacré coup quand nos chers potes se mettent à pousser des cris incroyablement sonores. On se demande même s'ils se sont entraînés avant, hors du tournage ! Dès qu'ils voient le tueur, ils se transforment donc tous en Banshee (coucou Holland Roden dans Teen Wolf) et franchement, c'est pesant par moments !

Ces clichés qu'on retrouvent toujours dans les films d'horreur pour ados et on flippe à chaque fois - photo
Les parents toujours absents

On n'a jamais compris mais on se pose toujours la question: Mais où sont passés les parents ? Alors que dans la vie réelle, on doit passer par tous les chemins possibles pour les esquiver, ici, ils ne sont carrément pas là. Même quand il y a une figure "adulte", cette dernière ne sert strictement à rien... 

Ces clichés qu'on retrouvent toujours dans les films d'horreur pour ados et on flippe à chaque fois - photo
Les fuites qui finissent toujours par une chute 

Bon, on dira que c'est l'instinct de survie mais quand même... Tu auras toujours cette nana qui essayera de s'éloigner du tueur en tapant un sprint et qui finira par tomber fatalement sur le ventre. On pourrait presque renommer cette scène en une épreuve sportive - de saut à plat ventre, par exemple - tant c'est exagéré ! 

Ces clichés qu'on retrouvent toujours dans les films d'horreur pour ados et on flippe à chaque fois - photo
Des morts toujours plus irréalistes 

Bonjour l'hémoglobine ! Alors là, tu auras du sang (ou plutôt du ketchup) à gogo... En plus de ça, tu assisteras à une morte atroce et inimaginable à l'aide d'objets complètement loufoques. Puis si tu tombes sur un film hardcore, tu auras tous les détails. Enfin bref, au secours !

Ces clichés qu'on retrouvent toujours dans les films d'horreur pour ados et on flippe à chaque fois - photo
Le personnage principal qui s'en sort toujours 

Et l'award du meilleur cliché des films d'horreur pour ados revient au personnage "dit" intelligent (en gros, plus futé que les autres) qui survit à tous les pièges du tueur. On ne sait pas si ce personnage est doté d'une chance incroyable ! Tout ce qu'on sait, c'est qu'il a dit bye bye à ses potes et qu'il peut reprendre sa vie comme si de rien n'était. Épatant ;) 

Ces clichés qu'on retrouvent toujours dans les films d'horreur pour ados et on flippe à chaque fois - photo

Conclusion, c'est toujours la même recette mais au final, ça paye car ça rencontre toujours autant de succès. On ne change pas une équipe qui gagne, n'est-ce pas ? 

Source : shoko.fr - Crédit : Sony Pictures, Universal Pictures, Warner Bros France