Ces conseils d'experts sexo à connaitre sur le bout des doigts

par

Le sexe est une affaire personnelle mais certains conseils peuvent être utiles à toutes. 

L'amour ce n'est pas comme un meuble IKEA (désolée pour cette comparaison douteuse). Il ne suffit pas de suivre la notice, de mettre un petit coup de marteau à droite, un autre à gauche, pour avoir un résultat parfait. Faire l'amour c'est plus une question de feeling.  Une histoire d'attirance physico-chimique. Le sport de chambre ne suit pas les mêmes règles que les autres disciplines sportives. Il n'y a pas d'arbitres, tant que les deux (ou plus) protagonistes sont mutuellement consentants tout peut être fait. Même si cela revient un peu à généraliser une pratique personnelle voilà quelques conseils qui peuvent aider à prendre son pied. 

Assumer ses envies (même les plus folles)

Dans la vie on se freine souvent par crainte du regard des autres. Parfois, on n'ose pas assumer qui l'on est de peur d'être moquée. Cela nous fait passer à côté de super moments. Dans l'enceinte d'un lit, dis-toi que tout est permis. Il ne faut pas réprimer ses envies à cause des "on dit". Exprime ce qui te passe par la tête, comme tes fantasmes les plus fous, ton partenaire sera peut-être lui aussi excité par les mêmes choses que toi et appréciera sûrement que tu prennes des initiatives. 

Ne laisser personne nous intimider

La base du sexe, même dans les relations SM, c'est le consentement. Personne n'a le droit de te forcer à faire des choses que tu n'as pas envie de faire. Au-delà de l'accord mutuel, cela s'appelle du viol. On peut proposer, mais si l'autre refuse, on n'oblige pas ! 

L'acte sexuel n'est pas à envisager comme une performance

Il faut arrêter ces quêtes de performance, parce que qui quête (non pas kikette , coquine...) est souvent déçue. Le sexe c'est un bon (ou très bon ou aussi très moyen) moment partagé entre deux personnes. Chaque partie de jambes en l'air ne doit pas être faite dans le cadre des Jeux Olympiques du sexe. De nombreux éléments extérieurs font que parfois, ce n'est pas la folie au lit, mais ce n'est pas grave. On n'est pas obligé d'avoir un orgasme à chaque fois pour que ce soit bien. Aborder le sexe avec simplicité permet de profiter d'avantage. Rien ne sert de trop se prendre la tête, la décontraction est le meilleur moyen pour atteindre le 7ème ciel. 

Il faut accepter les bruits bizarres

Toujours dans l'idée qu'il ne faut pas vouloir tout contrôler et parfois savoir lâcher prise, il est important de ne pas s'offusquer au niveau sonore. Nous sommes des êtres vivants faits de peau, de cavités et de liquides. Il arrive fréquemment qu'un petit "pet de vaginal' ou "pet de fouffe" s'invite quand on ne s'y attend pas. Pas de pression, c'est le corps humain qui s'exprime. Mieux vaut l'assumer et en rire. 

On n'est pas obligée de crier pour kiffer

Il ne faut pas confondre son intimité sexuelle avec un film pornographique. Pas la peine de hurler pour prendre son pied. Là encore, il ne faut pas se forcer afin de répondre aux diktats des clichés sexuels. Un homme, comme une femme, peuvent très bien drôlement apprécier la situation sans avoir besoin de s'égosiller. C'est lorsque c'est trop bruyant que ça devient suspect. 

Il faut s'écouter

Le corps humain est en perpétuelle mutation. C'est la raison pour laquelle il ne faut pas faire l'amour de manière mécanique. Il est important d'être à l'écoute de son anatomie et de ses désirs. Explorer de nouvelles positions est utile pour découvrir de nouvelles sensations. Communiquer afin de prendre du plaisir en simultané est aussi indispensable. 

Si possible être sur la même longueur d'ondes que son partenaire

L'amour n'est pas toujours une question de sentiments. Il se peut qu'on soit attirée par une personne sans pour autant avoir envie de plus. La seule chose qui compte c'est l'honnêteté. L'idéal est que les partenaires partagent le même avis sur la question. Ce n'est pas jojo de profiter d'une personne amoureuse alors que, pour nous, l'aventure s'arrête à la porte de la chambre à coucher. 

Ne jamais hésiter à dire non 

Le sexe ça peut être des "oui oui ohhh oui" mais aussi un "non". Il n'y a jamais de moment où l'on ne peut plus reculer. Si l'on a plus envie, il n'y a aucune honte à le dire. Nous ne sommes pas des machines et qu'importe la raison que l'on a pour mettre fin à l'ébat, elle sera toujours bonne. Il ne faut en aucun cas hésiter, le pire est de regretter. 

A toi de jouer...

Des questions sur la contraception et la sexualité ? Des gynécologues te répondent via le service Parlogyn sur www.moncorpsmacontraception.fr

Source : shoko.fr - Crédit : Unsplash,John Schnobrich (Unsplash)