Ces coutumes d'autres pays à adopter pour être heureuse et épanouie

par

Ces pays détiennent le secret du bonheur et on ferait bien d'en prendre de la graine. 

"Il est où le bonheur ? Il est où ?", chantait Christophe Maé et franchement, on se le demande bien parfois. En tout cas, il n'est pas si facile que ça à trouver. Ou peut-être que si finalement et que c'est juste qu'on ne sait pas bien s'y prendre. Car quand on y pense, il y a des pays dont les habitants ont l'air plutôt heureux et épanouis. Le Danemark, par exemple, a été élu le pays le plus heureux du monde. Et dans la liste, on trouve aussi la Suède, le Brésil, le Japon, Hawaï ou encore l'Espagne. On devrait donc peut-être prendre exemple sur leurs modes de vie et coutumes si on veut être aussi bien qu'eux dans nos vies, non ? Et voici donc quelques idées à leur piquer. 

L'art du Hygge au Danemark

Pourquoi les Danois font-ils partie des gens les plus heureux du monde ? Parce qu’ils mettent en pratique le hygge (prononcé hou-ga), un art de vivre qui favorise les petits moments de bonheur de la vie, comme lorsqu’on est au chaud sous une couette et qu’il pleut à torrent dehors, ou encore lorsqu’on savoure un chocolat chaud devant une cheminée avec un bon livre, le tout en dégustant quelques petites pâtisseries sucrées. L’idée, c’est de s’accorder des temps de pause en mode cocooning et de se déconnecter complètement du monde quelques heures.

L'art du Lagom en Suède

“Il en faut peu pour être heureux, vraiment très peu pour être heureux, il faut se satisfaire du nécessaire !” Ça, c’est la chanson de Baloo dans Le Livre de la Jungle, mais ça pourrait être aussi l’hymne des Suédois. Ces derniers ont pour philosophie le Lagom, un art de vivre qui mise sur la simplicité. Pour eux, être heureux, c’est se nourrir raisonnablement et localement, c’est respecter l’environnement en recyclant et en consommant durablement, c’est travailler moins mais mieux, c’est dire non aux trucs bling-blings. Vivre simplement, en harmonie avec la nature.

Ces coutumes d'autres pays à adopter pour être heureuse et épanouie - photo
L'art du Ikigai au Japon

Il n'y a pas que les pays du Nord qui savent comment vivre pour être heureux. Les Japonais aussi ont leur petit secret. Ça s'appelle le Ikigai, une philosophie de vie qui prône l'optimisme et le positivisme malgré les nombreuses difficultés de la vie. Et pour y arriver, rien de plus simple. Il suffit de définir ce qu'on aime, les domaines dans lesquels on excelle, ce que le monde a vraiment besoin, et ce que l'on peut faire en étant payé et de trouver l'équilibre entre nos passions, notre profession, notre mission sur Terre et notre vocation. 

L'art du Ho'oponopono à Hawaï 

Le quoi ? Le Ho'oponopono, une tradition spirituelle venant d’Hawaï qui se définit comme une “purification spirituelle, une réunion familiale, durant laquelle les relations sont rétablies par des prières, la repentance et le pardon mutuel”. En gros, c’est une méthode pour pardonner et se libérer. L’idée est de s’accorder un moment pour reconnaître les problèmes qu’on a, avec soi-même ou avec sa famille et ses amis et de les embrasser pour ensuite les régler et pardonner si besoin. Car être en paix avec soi et les autres, c’est le secret du bonheur.

L'art du retard au Venezuela

Parfois, on stresse beaucoup trop à l'idée d'être en retard et on se prive de petits instants juste parce qu'il faut être à l'heure, voire même en avance à tel ou tel endroit. Mais pas au Venezuela. Au Venezuela, arriver en avance ou à l’heure est considéré comme impoli. Pourquoi ? Parce que si vous arrivez en avance, c'est que vous être soit trop impatiente, soit trop gourmande. Si vous êtes invité chez quelqu’un, il est conseillé d’arriver entre 10 et 15 minutes en retard par rapport à l’heure prévue. Une coutume qu'on devrait clairement adopter pour arrêter de se prendre la tête sur des horaires. La slow life, il n'y a rien de plus épanouissant. 

genius
L'art de la sieste en Espagne

En Espagne, la sieste est sacrée. C'est le meilleur moyen de recharger les batteries et de digérer en toute tranquillité, alors pourquoi s'en priver ? Et c'est d'ailleurs tellement important pour eux qu'ils l'ont adopté au quotidien, même quand ils travaillent. Quand nous, après le déjeuner, on baille et on pique du nez devant notre ordinateur après 14h, eux, ils font la sieste et ce, jusqu'à 17h.  En fait, c'est parce qu'ils travaillent de 10h à 20h, avec une pause de 3h le midi, entre 14h et 17h. Du coup, ils ont le temps de roupiller un peu et ils sont deux fois plus productifs après. Voilà un bon argument à présenter à notre boss.

Ces coutumes d'autres pays à adopter pour être heureuse et épanouie - photo
L'art du jeitinho Brasileiro au Brésil

Sois gentille, on te le rendra. C'est la philosophie des Brésiliens, pour qui la gentillesse est un vrai mécanisme social appelé le jeitinho Brasileiro. Ils n'hésitent pas à aider les gens dans la rue, même ceux qu'ils ne connaissent pas, à trouver leur chemin, à se garer ou à se sortir d'une situation inconfortable. Ils partagent tout, notamment au restaurant où les plats sont toujours faits pour deux. Ils ne se jugent jamais et c'est pourquoi les femmes, là-bas, n'ont absolument aucun complexe physique. La bienveillance et le partage font partie d'eux et c'est pour ça qu'ils ont toujours le smile. On devrait clairement en prendre de la graine. 

Si on résume bien, pour vivre heureux, il faut prendre son temps et savoir s'accorder des moments où l'on prend soin de soi et ou l'on déconnecte. Il faut aussi savoir se montrer gentil car il n'y a rien de plus négatif que la méchanceté ou l'égoïsme. Et rester positif et optimiste en toute situation. C'est tout un nouvel art de vivre à adopter, mais ça vaut le coup. Ou sinon, on peut juste aller faire un tour dans ces pays-là et ne plus jamais revenir.

Source : Shoko - Crédit : Kinga Cichewicz via Unsplash, Unsplash / Blubel, Unsplash / Rawpixel