Ces deux copines dénoncent de manière originale et décomplexée le "body shaming"

par

Tout est une question d'acceptation. 

Trop petite, trop grande, trop grosse, trop maigre... on est toujours le trop de quelqu'un. Dans une société où l'on tente constamment de culpabiliser les femmes par rapport à leur physique jamais assez parfait, deux copines ont décidé de réagir. Dani Austin et Sarah Tripp, deux instagrameuses sont devenues amies via les réseaux sociaux. C'est aussi par le biais de ces derniers qu'elles ont décidé de se moquer du "body shaming" en postant des photos d'elles avec des bikinis assortis. Elles ne font pas la même taille de maillot, n'ont pas du tout le même physique, mais elles s'en fichent. Elles sont belles et semblent passer un super moment en se moquant complètement du qu'en dira t-on. 

Voir cette publication sur Instagram

BODY SHAMING IS NOT OKAY!! ????????????‍♀️ it’s time for a couple of sassy gals to get real with you. ???? this is my friend @daniaustin. she’s a beautiful size 0 and one of my favorite ladies to follow here on IG. because of her naturally thin figure she tells me she often sees comments like “she’s anorexic”, “looks like she needs to eat”, “look at those chicken legs”, etc. how sad is that?! one thing i know is that this beautiful woman is strong, healthy, and more importantly... much more than her body! Dani is an incredible female entrepreneur. she has the kindest heart and is one of the most genuine bloggers i know. she and her husband @jordanjramirez have a wonderfully supportive relationship. she is so strong yet vulnerable, opening up freely about her faith, her trials, and her real life offline. ???? i’ve been shamed this same way for years, but on the other end of the scale. strangers online are constantly telling me i’m “overweight”, or “unhealthy”, or “a terrible role model” because of my size. but i know better. because i know this size 12 body of mine is curvy fit! ???????? i know that these bootylicious curves makes me sexy, strong, and stylish! i also know that my self-worth does not depend on the size of my jeans or what other people say about me. ???????? please remember, body shaming is never okay!! and we should all speak kind words to each other online and in real life. your words have power and meaning. and we could all benefit from spreading a little more love and positivity. ???? click the link in my bio to read my blog post all about body shaming and see all our matchy ???? pics! // our pink striped bikini comes in sizes xxs-xxl and it’s under $50! shop our swim with the shop tab on my site or download the @liketoknow.it app for free! http://liketk.it/2zZis #liketkit #LTKcurves #LTKswim #LTKunder50 #aeriereal #everyBODYisbeautiful #loveanybody #curvyblogger #sassyredlipstick #pinkbikini #aerieswim

Une publication partagée par sarah tripp (@sassyredlipstick) le

La légende de leur cliché : "Body shaming in not okay". Les jeunes femmes expliquent être constamment la cible de personnes malveillantes qui s'en prennent à leur physique. Dani qui est toute fine est régulièrement traitée d'anorexique. Sarah est souvent blessée des réflexions faites sur ses courbes généreuses. Moralité : qu'importe la taille de son pantalon il y aura toujours des haters pour tenter de nous faire culpabiliser. Dans un monde d'apparences, le message de ces deux copines est assez fort : il faut arrêter d'accorder du crédit aux avis de ces abrutis et s'aimer comme on est. Le body positivism à la place du body shaming car ce qui est le plus important c'est de se plaire à soi. 

Rappelez-vous que la mode des physiques, c'est comme celle des habits, elle passe et se démode d'une saison à l'autre

Source : instagram sassyredlipstick - Crédit : Instagram sassyredlipstick , instagram daniaustin , instagram daniaustin