Ces différentes hypothèses pourraient expliquer que tu te sens ballonnée

par

Ne me dis pas que tu n'es jamais au bout de ta vie après avoir mangé

Ventre gonflé, sensation de lourdeur dans l'estomac, abdomen rempli de gaz... il t'es sûrement déjà arrivé de te sentir gênée par l'inconfort de ton bidon, ballonnée après un repas ou le matin au réveil. Et il n'y a pas de honte à ça, c'est juste ton organisme qui essaie de t'envoyer un message : un message d'alerte pour te signifier que quelque chose ne tourne pas rond. Car non, les ballonnements sont peut-être communs, mais ils ne sont pas normaux, ils sont le signe que tu dois changer quelque chose dans tes habitudes pour que tout rentre dans l'ordre. Voici différentes hypothèses qui pourraient expliquer que tu te sens ballonnée, et toutes les vérités ne feront pas plaisir à entendre, sorry not sorry.

Ton contraceptif hormonal ne te convient pas

Si tu as traumatisé ton système endocrinien en changeant souvent de pilule ou que ton contraceptif actuel ne te convient pas, tu peux te sentir ballonnée : ce sont surtout les œstrogènes qui sont responsables de cette sensation puisqu'ils ont tendance à provoquer de la rétention d'eau (et bien d'autres effets indésirables). Et la rétention, ce n'est pas que dans les jambes : elle se situe aussi au niveau du ventre !

Tu es sensible/allergique à certaines substances

Dans de nombreux cas, c'est aux allergènes alimentaires tels que le gluten ou le lactose (ou encore le soja, le maïs) que l'ont doit les ballonnements. Mais pour le savoir, il faut obligatoirement effectuer une période de test - faire un nettoyage ou une food cleanse en retirant puis ajoutant certaines catégories d'aliments - ou de consulter un médecin. Sinon, noter ses moments d'inconfort sur un carnet avec la liste des aliments consommés dans les heures précédentes peut déjà mettre sur la piste !

pain,ble
Ton alimentation est riche en (mauvais) sucres

Le sucre raffiné est partout dans notre alimentation - dans les aliments transformés, plus précisément - et les mauvais sucres impactent directement la flore intestinale : ils inversent le ratio entre bonnes et mauvaises bactéries présentes dans les intestins, avec pour conséquence la production de gaz au moment de digérer les aliments. Sucre raffiné, aspartame... tous les sucres transformés et artificiels sont donc à remplacer par des sucres plus doux pour l'organisme si tu ne peux te passer d'une touche de douceur - sirop d'agave, sucre de coco, miel, stévia par exemple.

Tu as mangé des aliments riches en FODMAPS

FODMAP, voilà un acronyme anglo-saxon un peu bizarre ! Pour la faire courte et simple, les FODMAPS sont des carbohydrates (des sortes de glucides) qui sont mal absorbés par l'organisme et, en résultat, fermentent dans les intestins, provocant gaz et douleurs abdominales. Ils ne sont pas fondamentalement mauvais mais leur suppression momentanée de l'alimentation peut aider les personnes avec un microbiome déréglé à retrouver un certain confort. Les pommes, mangues, asperges, pois chiches, blé, ail, oignons, champignons, crucifères font entre autres partie de la liste, snif !

aliment,nourriture,food,legume,oignon,ail,tomate
Tu ne bois pas assez d'eau

Lorsqu'on ne boit pas assez d'eau, le corps en stocke comme pour faire des réserves : c'est l'une des raisons de la rétention d'eau dans l'organisme. Et parce que certaines choses sont mal faites, cette rétention d'eau peut se localiser pile dans l'abdomen, provoquant des ballonnements et sensations de lourdeur.

Tu as trop mangé de healthy food

C'est injuste mais c'est une réalité : ce sont surtout les personnes avec une alimentation saine qui souffrent de ballonnements. Lorsque l'estomac n'y est pas habitué, ingurgiter trop d'aliments riches en fibres d'un coup peut rendre la digestion plus fastidieuse et provoquer des ballonnements. Il faut donc l'habituer progressivement pour mieux gérer ces apports-là dans le futur ! Aussi, il suffit que les aliments contenant des FODMAPS (des aliments végétaux, principalement) viennent s'ajouter à l'équation, et c'est ballonnements garantis.

food,nourriture,aliment,fruit,petit dejeuner,mures,myrtilles,cerises
Tu as mangé en trop grosse quantité

L'estomac contient des enzymes qui viennent détruire les aliments pour les métaboliser sauf que voilà, lorsque l'estomac est trop rempli, les enzymes sont dépassés par les événements, ça fait embouteillages dans le ventre - la digestion est lente et la gêne forcément présente. Pour résoudre le problème, il convient à la fois de bien mâcher ses aliments pour aider leur dissolution, et prendre son temps : ce n'est qu'au bout de 20mn que la sensation de satiété pointe son nez.

Ton estomac n'a pas assez d'enzymes digestifs

L'estomac contient des enzymes digestifs, c'est vrai, mais il se peut qu'ils ne soient pas assez nombreux là-dedans pour tout digérer correctement ! Pour une bonne digestion, l'estomac doit être suffisamment acide (voilà pourquoi on entend dire que boire pendant les repas n'est pas conseillé pour une bonne digestion) et s'il ne l'est pas assez, il reste possible de lui filer un petit coup de pouce avec des boissons acides comme le vinaigre de cidre, le jus de citron (tous deux dilués) ou le kombucha ingérés 20mn avant un repas.

Tu ne bouges pas assez

Comment le manque d'activité sportive pourrait-il jouer sur les ballonnements ? Simplement parce qu'en s'activant ou en faisant du sport, la lymphe (le liquide qui circule dans notre organisme et qui est chargé d'éliminer les déchets comme les toxines, l'eau, les infections...) entre en mouvement et apporte plus facilement les déchets jusqu'aux glandes lymphatiques. Que ce soit des ballonnements dus à la rétention d'eau, une inflammation ou même les menstruations, bouger permet de les combattre efficacement ! Par ailleurs, le sport permet de booster le métabolisme : de nombreux mécanismes se remettent en marche dans le corps, et la digestion fait partie de la liste.

peau,piscine,natation,fille,visage

Les ballonnements, ce n'est rien de grave : c'est surtout inconfortable pour les personnes qui en souffrent, et la manifestation que quelque chose n'a pas plu à l'organisme. Une fois que l'on connaît ses propres facteurs déclenchant, le bien-être est à portée de main !

Source : Shoko / mindbodygreen - Crédit : Jernej Graj via Unsplash, Brooke Lark via Unsplash, Natalie Walters via Unsplash, Wesual Click via Unsplash, Dennis Ritter / EyeEm,Getty Images